jeudi 18 août 2022

2389 lecteurs en ligne -

fraren

LUMANA : déchu de son poste, l’ex-président par intérim Oumarou Noma, assigne Hama Amadou en justice

Hama et Noma 

La crise qui secoue depuis quelques jours le Moden Lumana de l’opposant Hama Amadou prend une nouvelle tournure. Après sa déchéance du poste de vice président par intérim, Oumarou Noma a décidé de saisir la justice. En compagnie de Tahirou Kalilou, un autre membre du bureau politique, ils ont assigné le président du parti, en référé au niveau du Tribunal de grande Instance Hors classe de Niamey. L’audience s’est tenue, ce jeudi 25 juillet, et le président Hama Amadou, s’est fait représenté par son avocat, Me Boubacar Mossi.

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Avec ce nouveau feuilleton judiciaire qui s’ouvre, le Moden Lumana risque de traverser une nouvelle zone de turbulences à quelques pas de son congrès ordinaire prévu, pour le 4 Août prochain, et à quelques mois des élections générales. Selon nos sources, les contestataires du parti, au rang desquels Oumarou Noma et Seyni Mereda, n’entendent pas s’arrêter là. Au cours d’une réunion qu’ils ont tenue, il y a quelques jours, ils ont décidé de maintenir le Congrès à Dosso ; alors même que l’autre aile du parti, conduite par Soumana Sanda, compte organiser les Assises à Niamey.

Pour le moment, les militants du parti restent dans l’expectative. Jusque-là aussi, les différents protagonistes de la crise, qui a émergé à partir de la coordination de Niamey, maintiennent fermement leur allégeance à Hama Amadou. Avec ce nouvel épisode, nul doute que Oumarou Noma et compagnie, forts de certains appuis et de certaines dispositions des textes du parti, vont défier l’opposant en exil, au moment où il s’apprête à réorganiser le Moden Lumana, en perspectives des prochaines élections.

A.K.M (Actuniger.com)



Commentaires  

-7 #1 sadek 25-07-2019 12:31
Le Abdou Labo de Lumana est entre en service.
Citer | Signaler à l’administrateur
-9 #2 Salami 25-07-2019 12:42
Comme tu l'a dit sadek le nouveau Abdou labo est entré en service très bien vu malheureusement c'est comme ça en politique
Citer | Signaler à l’administrateur
-8 #3 Amirou Harouna Amirou 25-07-2019 13:59
Oumarou Noma,cela ne te grandit pas.Soit sage et fais comme Sala Habi,Ladan Tchana ou comme Gazagaza
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #4 dan goraou 25-07-2019 17:15
toutoun ouwa
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #5 Malloum 25-07-2019 18:01
Soutien 100% à Noma Oumarou qui a créé le Moden FA Lumana. Si Hama veut il n'a qu'à partir lui aussi créer son parti. Oups il ne peut plus :lol:
Citer | Signaler à l’administrateur
+7 #6 Idrissa 25-07-2019 18:04
Le fugitif fidèle à lui-même. Toujours.en train de poignarder ses proches dans le dos. À quoi rime tout cela. Il n'aurait pas pu simplement appeler Noma et lui demander gentillement de laisser la place. Maintenant avec ce référé Hama va perdre Lumana. C'est évident. La charte des partis politiques est claire. Aucun juge ne peut lui donner raison.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #7 Mallam Mamane 25-07-2019 18:09
Ce qui devait arriver arriva. Hama ne pouvant plus être candidat, les jeunes loups fourbissent leurs armes. Je conseil à Hama de faire comme Ousmane et daller créer son propre parti politique.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #8 Seydou Moussa Kwazi 25-07-2019 19:04
Les choses se compliquent et se grattent
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #9 Abdoulaye La Liberté 25-07-2019 19:05
J'espère que Oumarou Noma va gagné en justice contre le fuyard n° 1 en exil au Bénin car les textes du parti radical de Niamey sont clair
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #10 Gaskia 25-07-2019 21:30
Cheba Hama. Le pauvre Noma crée son parti pour te faire sortir de prison, te soutenir pendant ta traversée du désert, puis ton exil et toi tu le remercie en l' éjectant . Bravo vraiment !
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #11 TARANA 26-07-2019 09:02
Vraiment les politiciens là.
Maintenant c'est des amis qui vont se transformer en adverssaires.

Mais comme dit un adage "le malheur des uns fait le bonheur des autres".

Les nouveaux partis vont certainement récupérer les futurs dissidents car il y en aura sans doute.

Doubara voilà une occasion à ne pas rater
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #12 Malbaza 26-07-2019 09:14
La cupidite a fait perdre au nigerien toute dignite.
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #13 Malbaza 26-07-2019 09:14
La cupidite a fait perdre au nigerien toute dignite.
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #14 Malbaza 26-07-2019 09:14
La cupidite a fait perdre au nigerien toute dignite.
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #15 Malbaza 26-07-2019 09:14
La cupidite a fait perdre au nigerien toute dignite.
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #16 Malbaza 26-07-2019 09:14
La cupidite a fait perdre au nigerien toute dignite.
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #17 Malbaza 26-07-2019 09:14
La cupidite a fait perdre au nigerien toute dignite.
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #18 Malbaza 26-07-2019 09:14
La cupidite a fait perdre au nigerien toute dignite.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #19 Sonni Maiga 26-07-2019 09:56
Le Niger d aujourd'hui me fait vraiment peur .ns sommes ds quel monde où il n ya plus de confiance..!
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #20 dan goraou 26-07-2019 12:55
Bon vent NOMA, du courage et bonne chance, car il faut oser. Hama n'est pas incontournable, il faut tenter de le remplacer et tout ira mieux pour le Lumana.
Un poltron tout fait
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #21 HaMMMMa Amadou 27-07-2019 08:27
Pour tout ce qui parle de confiance... Le premier traitre et lâche c'est Hama Amadou... Sinon comment quelqu'un va créer son parti politique... Il va te faire humble au point de te laisser prendre la tête du parti... Et quelques années après tu vas écrire une lettre pour l'humilier... Un peu de dignité HamA... Tel est pris qui croyait prendre...
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #22 Nasser 27-07-2019 11:14
Vraiment dommage les amis politiques fonts des n'importe quoi
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com