samedi 13 août 2022

3215 lecteurs en ligne -

fraren

MPR Jamhuriya/Niamey : Amadou Salifou perd son procès contre Albadé Abouba

Alabde et Amadou Salifou

Le Tribunal de grande instance hors classe de Niamey a rendu, ce mardi 21 mai, sa décision dans le cadre du contentieux de la section MPR Jamhuriya de Niamey, qui oppose l’ancien président de la section de Niamey, Amadou Salifou, et le président du parti Albadé Abouba.

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Dans sa décision, le juge s’est déclaré « incompétent » et a par conséquent condamné Amadou Salifou aux dépens. Pour rappel, c’est Amadou Salifou qui a déposé plainte contre le président du parti Albadé Abouba, à la suite de la création par ce dernier, d’un comité ad ’hoc dirigé par le député Alkabouss Jallaoui, avec comme mission de suppléer la section de Niamey pour l’organisation des élections afin de mettre en place un nouveau bureau. Ce qu’a contesté Amadou Salifou qui se considère toujours comme le président de la section.

Une victoire au goût amer

En se déclarant incompétent, le juge a donc conforté le président du parti comme s’en est d’ailleurs réjouit le bureau politique national du MPR Jamhuriya. Dans un communiqué signé par son secrétaire à la communication et adressé aux militants du parti, le bureau a rappelé que c’est la seconde décision du genre en défaveur du plaignant.  Le bureau politique national et le président Albadé Abouba ont saisi l’occasion pour remercier les militants, « pour l'engagement constant aux idéaux du parti », ainsi que les avocats conseils du MPR Jamuhuriya, «pour  le travail professionnel ayant permis d’aboutir à ce résultat ».

Malgré cette victoire pour le bureau politique national et le président Albadé, c’est pourtant une mauvaise affaire pour le parti à l’approche des élections. Le divorce est en effet en train de se consommer entre le président Albadé et l’ancien président de l’Assemblée nationale, une des personnalités qui ont permis au MPR Jamhuriya de s’implanter surtout au niveau de Niamey où Amadou Salifou reste populaire dans son fief de Goudel. Comme quoi, une victoire au goût amer pour le MPR Jamhuriya qui espère tourner sans trop de casses, la page de cette crise interne qui le secoue.

Ikali (Atuniger.com)



Commentaires  

0 #1 Youssouf Ben SAIDI 21-05-2019 16:40
Mon ton ton amadou salifou n'est pas populaire à Goudel, la preuve en est que ces dernières élections il ,n'a été élu député.
Citer | Signaler à l’administrateur
+8 #2 kondoubou 21-05-2019 17:51
Quand le Niger va t-il se débarrasser de tous ces hommes politiques pourris qui n'ont fait que retarder ce pays et le ridiculiser partout dans le monde.
Vivement la fin des mahamadou issoufou, cheffou, algabid, albadé hama amadou, kassoum moctar, ibrahim yacouba, salhatou, mamoudou djibo, cissé, mamane ousmane seyni omar, tchiana, barazé, ben omar, bazoum et leurs sales et très sales accolytes.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #3 Rectification 21-05-2019 19:51
La rapidité sa tué les mews pour rappel le 21 mai c'est ajaujourd'hui pas demain 22 rectifier la date
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 Kimi 23-05-2019 20:11
Amadou salifou dit Poste juteux :D :D :D
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #5 abdoulmoumouni 24-05-2019 07:57
qui sème le vent récolte la tempête Amadou Salissou .au MNSD vous étiez respecté et responsable. maintenant c est dommage c est la d une longue carrière politique .le Nassara
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com