dimanche, 20 janvier 2019
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

Christine Lagarde et Mahamadou Issoufou Presidence

Pour cette année 2018 qui vient de s’écouler, l’économie du Niger a été marquée en 2018 par des performances économiques qui ont vu une croissance de près de 5,2% et une amélioration appréciable du climat des affaires, mais aussi un endettement préoccupant du pays représentant près de 45% du PIB, en dépit d’importants efforts du gouvernement dans sa politique de réduction des arriérés.

Le président Mahamadou Issoufou a noté lundi dans son message du Nouvel An que ce taux de croissance économique était nettement au-dessus de la moyenne de 3% pour l’ensemble des pays de la Communauté des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et des 3,7% de l’économie mondiale. Une performance tirée par « une bonne production agricole, avec la mise en œuvre de l’initiative 3N (les Nigériens nourrissent les Nigériens), ainsi que par les investissements dans des projets structurants », a-t-il précisé.

L’année 2018 a par ailleurs vu le lancement des travaux de l’usine de traitement d’eau de Goudel, dans la capitale, et du programme Millenium Challenge qui comprend principalement des aménagements hydro-agricoles.

Parallèlement, « le déficit budgétaire est progressivement réduit et pourrait être en dessous de 3% en 2020. Le taux d’inflation de 2,9% en 2018 reste en deçà de la norme de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) de 3%, et ce malgré les mesures de correction fiscale adoptées en 2018 ».

Par ailleurs, l’amélioration du climat des affaires, entreprise les années précédentes, s’est poursuivie en 2018. Selon le rapport Doing Business 2019 de la Banque mondiale paru fin octobre, le Niger a gagné une place en la matière, se classant 143e sur 190 économies dans le monde.

Endettement élevé à 45,1% en 2018

En outre, le Niger, déjà producteur et exportateur de pétrole depuis novembre 2012, disposant actuellement d’une industrie pétrolière complète qui produit un brut de haute qualité, va bientôt augmenter sa production qui passera de 20.000 barils/jour à environ 110.000 b/j d’ici 2021 et va bénéficier d’importants revenus grâce à l’adoption en juin dernier d’un avenant avantageux au contrat de partage de production de son bloc pétrolier d’Agadem (nord-est), exploité par le consortium China National Petroleum Corporation (CNPC).

En revanche, l’endettement du Niger -évalué à 45,1% en 2018- a constitué une préoccupation majeure pour les institutions de Brettons Wood que sont la Banque mondiale et le Fonds monétaire international (FMI), à en juger les nombreuses récentes alertes à l’endroit des autorités du pays.

Selon Joëlle Dehasse, responsable des opérations de la BM au Niger, la dette dont l’encours était en 2017 de 1.985,9 milliards de francs CFA (3,4 milliards de dollars) représente 44% du PIB, avec des risques de détérioration importants, bien que le Niger appartienne au groupe des pays à risque modéré.

Une délégation du FMI conduite par son directeur adjoint du département Afrique, David Owen, en visite à Niamey en avril dernier, a certes salué les efforts du gouvernement nigérien dans sa politique de réduction des arriérés, mais lui a demandé aussi d’être prudent dans la gestion de la dette dans le cadre de l’accroissement des investissements.

Issoufou a annoncé ce  lundi l’apurement des arriérés intérieurs par le gouvernement en 2018 estimés à 109 milliards de FCFA (plus de 18,8 millions de dollars) au profit des opérateurs économiques.

 

I.N

Afriquinfos

 

Commentaires   

+4 #1 Niger 04-01-2019 13:27
La dette en Afrique est un véritable boulet .
Où vas-t-on avec 1985.9Milliards de FCFA de dette.
Je pense que le FMI et ses sbires de la Banque Mondiale doivent revoir la copie.
Pourquoi rapporter le total des dettes d´un pays à une année de production ? C´est absurde .
Il faut que nos Etats revoient leur facon de calculer le payement des dettes.
Mais reconnaissons au moins pour faire un ensemble d´infrastructures qui sont pour certains indispensables, pour d´autres des infrastructures de prestige, il faut beaucoup s´endetté pour nos jeunes Etats.
Ce n´est pas facile pour le Niger et son peuple
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #2 Zak 04-01-2019 14:34
OUI, ce n'est pas facile
mais il y'a des pays qui sont entrain de se passer de la dette,
Citer | Signaler à l’administrateur
+13 #3 Hum 04-01-2019 16:48
Si tu vis aux Usa ou en Europe et que tu as une carte de crédit tu peux comprendre la merde dans laquelle nos dirigeants sont entrain de foutre l avenir du Niger.
Citer | Signaler à l’administrateur
+9 #4 Hum 04-01-2019 16:48
Si tu vies aux Usa ou en Europe et que tu as une carte de crédit tu peux comprendre la merde dans laquelle nos dirigeants sont entrain de foutre l avenir du Niger.
Citer | Signaler à l’administrateur
+10 #5 Hum 04-01-2019 16:48
Si tu vis aux Usa ou en Europe et que tu as une carte de crédit tu peux comprendre la merde dans laquelle nos dirigeants sont entrain de foutre l avenir du Niger.
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #6 Donald Trump 04-01-2019 19:38
Un pays de merde a t-il dit !!!!
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #7 Mahamane Lawel 04-01-2019 23:52
C'est regrettable mais du moment où l'économie continue sa croissance on aura un moment où la dette sera réduite et évitée à jamais incha Allah. :-|
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #8 Mahamane Bakah 04-01-2019 23:53
Ce n'est pas une surprise ; cette prédiction a valu a quelqu'un l'exil
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #9 Mahamane Bakah 04-01-2019 23:56
C'est un moyen de voler le peuple, un pays qui a l'Uranium et le pétrole qui se trouve endette sans une progression extraordinaire de son économie. en dépit, du brouhaha fait par la renaissance sur sa gestion, le peuple nigérien souffre de tous les maux.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #10 Ibrahim 06-01-2019 01:40
Je ne comprend pas quelle est alors l'utilité de la progression ? Le progrès vers l'endettement ?
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #11 Zak 06-01-2019 10:38
Citation en provenance du commentaire précédent de Ibrahim :
Je ne comprend pas quelle est alors l'utilité de la progression ? Le progrès vers l'endettement ?

:sad: bonne question en effet!
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #12 Charles de gaule 06-01-2019 11:03
Du n'importe qu'il
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #13 Charles de gaule 06-01-2019 11:04
Du n'importe quoi
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #14 Niger 07-01-2019 07:55
Vous savez la cure d´austérité que demande le FMI à nos Etats doit commencé par le sommet.
Au Niger l´Etat a un train de vie ridiculement haut pour un pays dit dernier sur l´IDH 2018.
Comment peut ton demander à un peuple de se serrer la ceinture si les gouvernant ne montrent pas l´exemple?
A tous les niveaux du sommet de l´Etat il faut reduire les dépenses et dissoudre toutes les institutions budgetivores.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #15 ho 08-01-2019 12:30
Niger un pays de moins de 22 millions d'habitants n'arrive pas jusqu'à présent à nourrir à sa population malgré ses ressources de sous-sol. La pénurie d'eau, la hausse des prix de denrées alimentaires, le coût élevé de santé, la disparité sociale persistante bref une vie difficile qui cohabite avec l'asphyxie de bienêtre.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #16 ho 08-01-2019 12:34
quelle est alors le dont de soi qu'a fait le peuple pour la mobilisation des ressources internes?
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #17 TARANA 16-01-2019 09:00
QUE DIEU SAUVE LE NIGER
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

IMG 20190108 WA0002

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

Le Niger mobilise 22 milliards Fcfa sur le marché financier sous-régional

20 janvier 2019
Le Niger mobilise 22 milliards Fcfa sur le marché financier sous-régional

A l'issue de son émission d'adjudication de bons assimilables du trésor à 12 mois sur le marché financier de l'Union économique et monétaire ouest africaine, le Niger a mobilisé une...

Lancement à Tahoua des travaux de la route Tahoua--Sanam pour plus de 29 milliards

19 janvier 2019
Lancement à Tahoua des travaux de la route Tahoua--Sanam pour plus de 29 milliards

Le président Issoufou Mahamadou a annoncé jeudi  à  Niamey le lancement ce vendredi 18 janvier à Tahoua, Nord, le lancement des travaux de la route Tahoua-Tebaram-Inkarkatan- Sanam en compagnie du...

Perspectives 2019 : des vents favorables pour le Niger malgré quelques freins à la croissance (BAD)

18 janvier 2019
Perspectives 2019 : des vents favorables pour le Niger malgré quelques freins à la croissance (BAD)

Perspectives 2019 : Pour le Niger, la croissance du PIB réel était estimée à 5,2 % en 2018, en hausse par rapport à 4,9 % en 2017, indiquant la performance...

Diplomatie : Alexandre Garcia, le nouvel ambassadeur de France au Niger, entre en fonction

16 janvier 2019
Diplomatie : Alexandre Garcia, le nouvel ambassadeur de France au Niger, entre en fonction

Le nouvel ambassadeur de France au Niger, Alexandre Garcia, a remis ce mercredi 16 janvier 2019, ses lettres de créance au président de la République, Issoufou Mahamadou. La cérémonie s’est déroulée...

Niger-Italie : conférence de presse entre le Chef de l’Etat et le président du conseil italien

16 janvier 2019
Niger-Italie : conférence de presse entre le Chef de l’Etat et le président du conseil italien

En visite de travail d’une journée, le président du conseil italien Giuseppe Conte et le Chef de l’Etat Issoufou Mahamadou ont animé une conférence de presse conjointe, le mardi 15...

CPR Inganci : véritable démonstration de force de Kassoum Moctar à Maradi

14 janvier 2019
CPR Inganci : véritable démonstration de force de Kassoum Moctar à Maradi

Grande opération de démonstration de force du CPR Inganci ! Le parti du ministre Kassoum Moctar a en effet organisé un méga meeting, samedi 12 janvier dernier à Maradi, fief du...