vendredi, 27 novembre 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


FRDDR Niamey

DÉCLARATION DU FRONT POUR LA RESTAURATION DE LA DEMOCRATIE ET LA DEFENSE DE LA REPUBLIQUE (FRDDR) DU 16 MAI 2017


 Déclaration N° 09 / FRDDR / 2017

Le lundi 15 mai 2017, à 6 h du matin, des éléments de la police judiciaire ont procédé à l'arrestation à son domicile et sans mandat de El Hadji Amadou Djibo Ali, Président du FRDDR, l'opposition politique nigérienne.

Zeyna transfert argent bis


Cette n-ième arrestation intervient 24h à peine après celle de Monsieur Abdourahmane Insar acteur bien connu de la société civile, à Agadez. 
Mais avant, sont intervenues les arrestations des présumés auteurs du coup d'État virtuel de : 
- Messieurs Saidou Bakary, Idé Kalilou, Malla Ari, soi-disant auteurs de détournements dans l'affaire dite de la cellule crise alimentaire ;

-Messieurs Maikoul Zodi, de Baba Alfa, des étudiants de l'Université Abdou Moumouni de Niamey et de bien d'autres paisibles citoyens, pour des motifs tout aussi imaginaires.
A l'évidence, les avertissements de l'opposition prenant à témoin le peuple du Niger et la communauté internationale de l'amorce de la dérive fasciste du régime de Issoufou Mahamadou se sont accomplis. Aujourd'hui, les effets de la confiscation du pouvoir sont patents et ils ont atteint un point culminant.
Ce régime liberticide qui a concassé les partis politiques, « snipés » les opérateurs économiques, tenté de pervertir bon nombre d'organisations et associations de la société civile, désarticulé notre armée, révèle définitivement, son incapacité à répondre aux maux dont souffre notre pays. De surcroît, en bradant nos ressources naturelles à des partenaires et à des trafiquants bien connus, l'humiliation qu'il fait subir au peuple du Niger culmine en compromettant la souveraineté nationale. On en voudrait pour preuves, l'affaire Africard qui risque de mettre aux enchères publiques le patrimoine du Niger à l'extérieur, de même que la présence des bases militaires étrangères qui ne sont rien d'autre que l'aliénation de notre souveraineté.
Rien de surprenant ! Ce régime, rattrapé par l'histoire, acculé par ses propres contradictions, cherche aujourd'hui comme toujours à s'abriter derrière de faux fuyants. 
L'opinion nationale et internationale aura enfin compris que Issouffou Mahamadou constitue lui-même, le mal nigérien. Incapable d'apporter la moindre réponse aux préoccupations légitimes des Nigériens, en particulier celles du monde de l'éducation, du secteur de la santé comme celle du monde rural aujourd'hui victime de la famine, de la malnutrition, Issoufou Mahamadou a fini par installer le Niger dans la désespérance.
En faisant arrêter le Président de la coalition de l'opposition, en violation de toutes les règles de procédures judiciaires en la matière, de façon vulgaire et inhumaine, Issoufou Mahamadou a touché le fond du tolérable.
 L'opposition politique nigérienne ayant jusqu'ici fait preuve de responsabilités et de retenues prend à nouveau l'opinion nationale et internationale à témoin, quelle se sent désormais, en position de légitime défense.
Elle est prête ! 
Elle répondra à tout acte de provocation, d'intimidation et de velléité agressive venant du pouvoir et, elle l'assumera. 
C'est pourquoi l'opposition politique Nigérienne exige:

-La libération immédiate du Président du FRDDR, El Hadj Djibo Ali et de toutes les personnes injustement incarcérées ;

Le FRDDR réitère son exigence du départ sans tarder de l'usurpateur Issoufou Mahamadou,

Engage l'ensemble de ses structures nationales, locales et de l'extérieur, à une mobilisation permanente et à se mettre en position de riposte appropriée en toutes circonstances et en tous lieux.

Dans tous les cas, le Front pour la Restauration de la Démocratie et de la Défense de la République FRDDR,  rend le gouvernement responsable de tout ce qui adviendra à l'issue de l'expiration du délai réglementaire de la garde à vue.

Vive le FRDDR pour que vive la République et la Démocratie.
Je vous remercie !
Fait à Niamey le 16 mai 2017 
Le Président !

 

Commentaires  

+1 #1 rien 17-05-2017 07:41
les nigériens doivent être très vigilants sinon ils seront surpris en 2021.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #2 PourLeNiger 17-05-2017 08:13
"C'est pourquoi l'opposition politique Nigérienne exige:
-La libération immédiate du Président du FRDDR, El Hadj Djibo Ali et de toutes les personnes injustement incarcérées"

"Fait à Niamey le 16 mai 2017
Le Président !"

Il s'agit de quel President?
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #3 Amanokal 17-05-2017 08:14
les gens doivent s'avoir que ces personnes arrêtées en grande majorité sont militantes de LOUMANA,que les propos qu'elles tiennent sont un danger pour la quiétude sociale,je ne sais ce qu'elles cherchent à gagner si ce pays est en feu et sang.
Que le tout puissant nous préserve de toute personne qui veut le malheur de ce pays,Ameen!
Citer | Signaler à l’administrateur
+7 #4 Nigérien 17-05-2017 08:30
Honnètement si on attribue les propos véhiculée dans les réseaux sociaux, Lumana cesse d'être un parti politique.
Ce partie doit revoir sa copie, ou prendre des décisions appropriées pour Hama.
La justice doit creer les conditions légaux pour le mettre aux arrêts.
Il a injecté assez des sous pour préparer une insurrection qui va l'amené au pouvoir. On dirait une république bananière.
Les nigériens ne doivent pas faire l'amalgame. Il y a la milice de Hama très active au Niger et à l'extérieur d'une part, et le Lumana partis politique.
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #5 Lemonde 17-05-2017 08:54
Les nigériens doivent comprendre les agissements de hama. Il ne connait de vache laitière que l'état. Lui privé de ça c'est insupportable. Comment il va arroser ses gabdis? sa troupe. Ce n'est pas pour qu'il réclame auprès de la justice de la CEDEAO que le Niger lui verse des millards en guise de dommage.
Il connait la situation du Niger où une grande partie est facilement embobinée par manque d'éducation et de boulot.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #6 Bassirou 17-05-2017 09:14
Une opposition plus irresponsable à jamais! attendez 2001 pour prendre le pouvoir par les urnes et non par les actes déshonorant. Vous connaissez la route qui mène au palais, allez y prendre Le PRESIDENT ISSOUFOU pour montrer que le peuple est avec vs.Un citoyen de l'opposition ou de la soit disant société civile n'est pas au dessus du dispositif juridique nigerien. Si le Niger était une jungle je s8 persuadé qu'aucun élément de cette opposition ou opposition civile ne sortira insulter les institution de la république. Apprenez à etre sage, le tribunal de l'histoire est toujours là
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #7 COURTE 17-05-2017 09:35
Oui Amanokal...c'est vrai ce que tu dis...
Les gens de l'opposition veulent le pouvoir à tout prix avant même la fin du mandat de Issoufou Mahamadou...
Maintenant leurs stratégies : c'est de créer des conditions d'une rébellion tout azimut de part et d'autre pour parvenir à leur fin. Comme s'ils sont des "prophètes". Ces hommes politiques, ne veulent pas la paix ni le progrés de ce pays.Jamais. Ils ont juste soif de venir aux affaires...Pourtant ils savent que c Dieu qui donne le pouvoir à qui il veut et l'arrache au temps venu..
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #8 Koumma 17-05-2017 10:05
Oh la politique au Niger !
Voila une majorité au pouvoir qui a le droit de se faire elire ou maintenir au pouvoir à travers le remplissage des PV par des enfants qui gère comme ça leur semble bien sans tenir compte même des avis pour améliorer certaines situations...
Voila une Opposition qui a aussi le droit de constester ce qui n'est pas correct qui le fait comme bon leur semble aussi ....Les deux camps ne sont pas conscient que cette Situation derange la majorité des nigeriens et doivent promouvoir le dilogue pour que le Niger gagne!
Si le pouvoir Avec les responsabilités de la gestion d'un Etat ne peut pas faire la Promotion du dialogue où sont nos Oulemas à la veille d'un mois béni....Vous nous empoisonnez la vie les deux camps ...
Citer | Signaler à l’administrateur
-5 #9 AMATATAL 17-05-2017 10:58
"Elle est prête !
Elle répondra à tout acte de provocation, d'intimidation et de velléité agressive venant du pouvoir et, elle l'assumera.
C'est pourquoi l'opposition politique Nigérienne exige:

-La libération immédiate du Président du FRDDR, El Hadj Djibo Ali et de toutes les personnes injustement incarcérées ;

Le FRDDR réitère son exigence du départ sans tarder de l'usurpateur Issoufou Mahamadou,

Engage l'ensemble de ses structures nationales, locales et de l'extérieur, à une mobilisation permanente et à se mettre en position de riposte appropriée en toutes circonstances et en tous lieux."
CE N'EST PLUS UNE OPPOSITION, C'EST UN APPEL A L'INSURRECTION!!!
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #10 PourLeNiger 17-05-2017 11:47
Citation en provenance du commentaire précédent de Amanokal :
les gens doivent s'avoir que ces personnes arrêtées en grande majorité sont militantes de LOUMANA,que les propos qu'elles tiennent sont un danger pour la quiétude sociale,je ne sais ce qu'elles cherchent à gagner si ce pays est en feu et sang.
Que le tout puissant nous préserve de toute personne qui veut le malheur de ce pays,Ameen!


Cessons de condamner a tort ou a raison les gens. Que les personnes arretees soient de LOUMANA ou pas il s'agit de savoir si ces arrestations sont justes ou pas, constitutionnelles ou pas.
Le pouvoir actuel aura sa part de responsabilite si ce PAYS EST MIS EN FEU ET A SANG!
C'est Issoufou Mahamadou qui gere ce pays! C'est a lui de trouver des solutions aux problemes des Nigeriens et cela dans le respect de la dignite de tous les Nigeriens!

Mon fere Amenokal, soyons justes et patriotes! Ayons le courrage d'appeller un chat, un chat!
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #11 Souleymane 17-05-2017 12:12
Je trouve que les nigériens que nous sommes nous avons l'obligation de changer nos comportements sinon nous risquons de disparaître entièrement de la carte du monde!
La devise du Niger (Fraternité, travail, progrès)!!!
Ils sont où les nigériens qui sont prêt à donner leur sang pour l'avenir dû prochain! Cette devise nous l'avons trahis!
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #12 Souleymane 17-05-2017 12:19
Allah nous a créer pour appartenir à ce territoire nous sommes donc censé le rendre agréable pour nous et les générations à venir!
Je comprend que si aujourd'hui le président Issoufou arrange les salaire et indemnités les gens vont tous calme leurs colère!
Y'a qu'au Niger que l'analyse montre dans la sous région aucun effort ne se fait pour que les liens de colonisation, d'esclavage et d'humiliation Niger-France soient rompu a jamais!
Désolé pensez à l'avenir svp!
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #13 Souleymanee 17-05-2017 12:31
Allah nous a créer pour appartenir à ce territoire nous sommes donc censé le rendre agréable pour nous et les générations à venir!
Je comprend que si aujourd'hui le président Issoufou arrange les salaire et indemnités les gens vont tous calme leurs colère!
Y'a qu'au Niger que l'analyse montre dans la sous région aucun effort ne se fait pour que les liens de colonisation, d'esclavage et d'humiliation Niger-France soient rompu a jamais!
Désolé pensez à l'avenir svp!
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #14 Tankari 17-05-2017 14:43
Courage FDDR aucune intimidation ne doit vs décourager.
Citer | Signaler à l’administrateur
+9 #15 Jamais 17-05-2017 14:57
Ce n'ai pas cette soit disante opposition qui peut me mobiliser. Moi je suis opposant au pratique du régime, mais je ne vais suivre comme un mouton un groupe qui s'apparente un gropuscule de gang sans éducation, ni morale.
Il faut que les nigériens reclament leur position d'opposant et bouter cette bandes en dehors des rangs de l'opposition.
La secte Lumana acquise à Ali Téra n'est plus, ni plus moins que des fous de Dieu, en panne de travail et de gains faciles.
C'est une secte animée par des bandits de grands chemins rassemblés autour de Hama. Il ne représentent aucune communauté nigérienne
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #16 ok 17-05-2017 16:09
sortez seulement, nous vous accompagnerons jusqu'au bout
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #17 Les drogués 17-05-2017 20:31
Des badaux brulent des pneus en brousse pour envoyer les images en europe et fuient.
Voilà le vrai visage de la secte. Ils distillent des fausses informations. Ils se cachent et envoient des drogués ou des déséquilibrés qui d'ailleurs sont pris avec des tramadols.
Si on dit que Haama n'a pas de différence avec Chékaou, vous n'avez pas torts.
Citer | Signaler à l’administrateur
+9 #18 Flux 17-05-2017 21:40
Ces gens n'ont pas appris à travailler, mais plutôt piller les caisses de l'état. Trois ans de misère, ils ont fini leur reserve, c'est maintenant qu'ils se rendent compte.
Ce sont des cleptomanes, aujourd'hui dans l'impossibilité de voler.
Leur chef de gang a mal calculé en quittant le pouvoir très tôt.
Sacré Hama, il se trompe toujours dans sa folie politique.
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #19 Zanguina 18-05-2017 11:07
Au Niger nous avons la mal chance d'avoir un opposition irresponsable assoiffé du pouvoir et qui est prêt à tout pour le pouvoir. Sachez le Président de la république Issouffou Mahamadou est et restera le choix du peuple jusqu'à la fin de son mandat. Le peuple Nigérien dit non à la politique de la haine prôné par la secte Loumana.

Vie la Démocratie
Vive la République
Vive le Programme de la Renaissance
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #20 Education 19-05-2017 00:53
Je ne sais pas pour quoi les nigériens aiment faire des accusations à tort et à travers. Quand tu accuses quelqu'un de quelque chose il faut montrer les preuves. Et je ne comprends pas la heine de certains nigériens en Hama. Le Niger n'appartient pas a Hama ou Issoufou.Grandissons un peu. Le Nigérien par nature n'aime pas travaillé et préfère le gain facile. Au lieu perdre Notre temps à insulter des gens qui ont volé ou qui continuent de voler l'argent du peuple nigérien, cultivons le patriotisme, le civicisme et combattons l'injustice et l'oppression.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #21 vérité 19-05-2017 07:27
Je suis tout à fait d'accord avec toi. Mais il faut dire au Nigériens la face cachée de celui qui les dorlote. Je pense c'est un devoir pour nous d'éclairer certains nigériens qui suivent aveuglement Hama. Qu'estce que Moumouni Djermakoye n'a pas donné à Hama en termes de services en son vivant. Mais au finish ce même Hama cherchait la femme de ce bonhomme au même moment. Djermakoye pensais que Hama est dévenu fréquentable, Hama voit une occasion d'humilier Djermakoye. C'est quel homme ça.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #22 Kimi no 19-05-2017 08:04
C'est vrai en ce moment le régime de Tanja sombrait. Hama voit en Djermakoye sa potentielle barrière. Ne pouvant pas l'écarter comme les Soumaila, il a preferé le dominer en couchant avec sa femme.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #23 Doulla 21-05-2017 08:09
Pourquoi certains individus pensent qu'il faut nécessairement être du PNDS pour être digne d'être Nigérien? A Lumana ce ne sont pas des Nigériens et des Nigériennes qui ont choisi d'avoir leur propre opinion politique? Vous allez mourir de chagrin si vous ne pouvez supporter qu'il y ait d'autres Nigériens qui pensent le contraire de ce que vous voulez. Mais vous oubliez que les Nigériens connaissent aussi très bien le PNDS qui est loin d'être un modèle en démocratie et en patriotisme. On a vu les dirigeants de ce parti sous le régime de Feu Ibrahim Baré Maïnassara, un homme de bien, qu'ils ont sauvagement combattu jusqu'à sa mort. On peut même imaginer que toute cette difficulté que vous avez aujourd'hui à gérer sereinement le pouvoir, malgré votre majorité pléthorique, est une des conséquences de la haine que vous avez nourrie à l'égard de cet ancien Président honnête et patriote. Lumana va continuer à exister malgré votre rancœur.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Coris Bank Epargne

banniere spotlight BIS

Canal Horizon Nov Dec

Top de la semaine

Publier le 27/11/2020, 08:56
47e-conference-des-ministres-de-l-oci-a-niamey-le-niger-accueille-le-monde-musulman Le Niger accueille du 27 au 28 novembre 2020, la 47ème  session du conseil des ministres des...Lire plus...
Publier le 26/11/2020, 17:28
tandja-mamadou-baba-repose-pour-l-eternite-a-maine-soroa-sous-sa-terre-natale L’ancien président Tandja Mamadou a été inhumé ce jeudi en début d’après-midi à Mainé-Soroa, sa ville...Lire plus...
Publier le 26/11/2020, 14:14
burkina-le-president-roch-marc-christian-kabore-reelu-des-le-premier-tour-avec-57-87-des-voix-ceniLe président sortant Roch Kaboré, candidat du MPP, a été réélu dès le premier tour de l’élection...Lire plus...
Publier le 26/11/2020, 13:29
solidarite-nationale-orano-niger-et-ses-filiales-font-un-don-d-equipements-d-une-valeur-de-125-millions-fcfa-aux-victimes-des-inondations Dans le cadre de son engagement sociétal et en réponse à l’appel des autorités à la solidarité...Lire plus...
Publier le 24/11/2020, 19:52
officiel-baba-tandja-n-est-plus L’ancien président Tandja Mamadou vient de tirer sa révérence ce mardi 24 novembre 2020 à Niamey. A 82...
Publier le 23/11/2020, 09:00
coalition-bazoum2021-45-partis-soutiennent-bazoum-mohamed-pour-l-election-presidentielle Quarante-cinq (45) partis politiques membres de la Mouvance pour la Renaissance du Niger (MRN) ont...
Publier le 26/11/2020, 11:27
obseques-officielles-de-tandja-mamadou-hommage-national-a-l-ancien-president-au-palais-de-la-presidence Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a assisté, jeudi matin, 26...
Publier le 21/11/2020, 15:17
elections-presidentielles-15-partis-politiques-s-engagent-a-soutenir-albade-abouba-des-le-premier-tour Quinze (15) partis politiques ont signé un protocole accord, hier vendredi au sortir d’une réunion,...
Publier le 23/11/2020, 07:46
elections-malgre-des-defis-importants-le-niger-a-l-opportunite-d-assurer-un-transfert-paisible-du-pouvoir-selon-mohamed-ibn-chambas-envoye-special-du-sg-de-l-onu Le Représentant spécial du SG des nations unies en Afrique de l’Ouest et au Sahel  de l’ONU,...
Publier le 21/11/2020, 15:17
elections-presidentielles-15-partis-politiques-s-engagent-a-soutenir-albade-abouba-des-le-premier-tour Quinze (15) partis politiques ont signé un protocole accord, hier vendredi au sortir d’une réunion,...
Publier le 24/11/2020, 20:59
disparition-de-tandja-mamadou-le-president-issoufou-reporte-sa-visite-dans-la-region-de-maradi Suite à la disparition de l’ancien chef de l’Etat Tandja Mamadou ce mardi à Niamey, le président...
Publier le 24/11/2020, 19:52
officiel-baba-tandja-n-est-plus L’ancien président Tandja Mamadou vient de tirer sa révérence ce mardi 24 novembre 2020 à Niamey. A 82...
Publier le 23/11/2020, 09:00
coalition-bazoum2021-45-partis-soutiennent-bazoum-mohamed-pour-l-election-presidentielle Quarante-cinq (45) partis politiques membres de la Mouvance pour la Renaissance du Niger (MRN) ont...
Publier le 25/11/2020, 22:44
communique-du-conseil-des-ministres-du-mercredi-25-novembre-2020 En application de l’article 73 de la Constitution, le Premier Ministre a reçu du Président de la...

Dans la même Rubrique

COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 25 NOVEMBRE 2020

25 novembre 2020
COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU MERCREDI 25 NOVEMBRE 2020

En application de l’article 73 de la Constitution, le Premier Ministre a reçu du Président de la République, une délégation de pouvoirs pour la présidence d’un Conseil des Ministres. C’est...

Coalition Bazoum2021 : 45 partis soutiennent Bazoum Mohamed pour l’élection présidentielle

23 novembre 2020
Coalition Bazoum2021 : 45 partis soutiennent Bazoum Mohamed pour l’élection présidentielle

Quarante-cinq (45) partis politiques membres de la Mouvance pour la Renaissance du Niger (MRN) ont officialisé, le samedi 21 novembre 2020 au Palais des congrès de Niamey, leur soutien à...

Elections : « malgré des défis importants, le Niger a l’opportunité d’assurer un transfert paisible du pouvoir » selon Mohamed Ibn Chambas, envoyé spécial du SG de l’ONU

23 novembre 2020
Elections : « malgré des défis importants, le Niger a l’opportunité d’assurer un transfert paisible du pouvoir » selon Mohamed Ibn Chambas, envoyé spécial du SG de l’ONU

Le Représentant spécial du SG des nations unies en Afrique de l’Ouest et au Sahel  de l’ONU, Mohamed Ibn Chambas, a estimé que l’ensemble des acteurs au processus électoral doivent...

Elections Présidentielles : 15 partis politiques s’engagent à soutenir Albadé Abouba dès le premier tour

21 novembre 2020
Elections Présidentielles : 15 partis politiques s’engagent à soutenir Albadé Abouba dès le premier tour

Quinze (15) partis politiques ont signé un protocole accord, hier vendredi au sortir d’une réunion, pour soutenir la candidature d’Albadé Abouba du MPR Jamhuriya dès le premier tour de l’élection...

Présidentielles : la requête des 4 candidats à la Cour constitutionnelle sur la candidature de Bazoum déclarée «irrecevable » (arrêt)

20 novembre 2020
Présidentielles : la requête des 4 candidats à la Cour constitutionnelle sur la candidature de Bazoum déclarée «irrecevable » (arrêt)

La Cour Constitutionnelle vient de juger « irrecevable », la requête déposée la semaine dernière par quatre  (4) candidats à la présidentielle, lui demandant de surseoir à statuer sur la...

Elections générales 2020-2021 : un forum des scrutins apaisés, l’opposition dit ne pas être invité

20 novembre 2020
Elections générales 2020-2021 : un forum des scrutins apaisés, l’opposition dit ne pas être invité

A quelques jours de la tenue des élections générales de 2020 et 2021 au Niger, les appels à des élections paisibles, apaisées et inclusives ses multiplient. Le pays qui s’apprête...