mardi, 16 octobre 2018
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

Hassoumi et Bazoum passation

Quarante huit heures après la formation du gouvernement, le nouveau ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur, de la Sécurité publique, de la Décentralisation et des Affaires Coutumières et Religieuses, M. Bazoum Mohamed a pris fonction, lors d'une cérémonie au cours de laquelle le ministre sortant M. Massoudou Hassoumi, lui a passé le témoin.


La cérémonie de passation de service entre les ministres sortant et entrant de l'Intérieur, de la Sécurité Publique, de la Décentralisation et des Affaires Coutumières et Religieuses, a eu lieu hier 13 avril, dans les locaux des services de l'état civil. Les cadres et agents du ministère, les représentants des autorités coutumières et leaders religieux, ainsi que d'autres invités ont assisté à l'événement.
Le Secrétaire général du Ministère de l'Intérieur, de la Sécurité Publique, de la Décentralisation et des Affaires Coutumières et Religieuses, M. Ider Adamou, a saisi l'occasion pour rappeler brièvement l'œuvre accomplie par le ministre sortant M. Massoudou Hassoumi, désormais ministre de la Défense nationale. En tant que ministre de l'Intérieur, de la Sécurité Publique, de la Décentralisation et des Affaires Coutumières et Religieuses, le ministre Massoudou Hassoumi, a assuré avec ses collaborateurs sa mission de sécurisation des citoyens et de leurs biens avec « efficacité », a souligné M. Ider Adamou. Aussi, au nom des cadres et agents du ministère, il l'a félicité et lui a souhaité bonne chance pour son nouveau poste de ministre de la Défense.
Le Secrétaire général du ministère de l'Intérieur a par ailleurs assuré, le ministre d'Etat ministre de l'Intérieur, de la Sécurité Publique, de la Décentralisation et des Affaires Coutumières et Religieuses, M. Bazoum Mohamed qui vient de prendre fonction, de l'engagement des agents du ministère à œuvrer à ses côtés pour la mise en œuvre du programme de la renaissance II.

Le ministre sortant, M. Massoudou Hassoumi, qui n'a pas caché son émotion, a apprécié la qualité des rapports, de la collaboration entre lui et les agents du ministère, deux années durant. Aussi, il a salué la mission accomplie par ses différents collaborateurs, notamment la chefferie traditionnelle, pour son précieux appui, la Garde nationale, la Police nationale, pour leur compétence et leur loyauté. M. Massoudou Hassoumi, a fait une mention spéciale aux chefs de la Garde nationale et leurs éléments, pour leur compétence, rappelant que certains d'entre eux sont tombés sur le champ d'honneur, en défendant le pays. Les différents directeurs, les responsables de l'inspection générale, ont eu également droit à un témoignage de satisfaction du ministre sortant.
Parlant du ministre d'Etat Bazoum Mohamed qui le remplace, M. Massoudou Hassoumi, a relevé qu'il s'agit d'un homme de «conviction et d'expérience », qui n'est pas « étranger aux questions, et politiques à mettre en œuvre en matière de sécurité ». Aussi, il a présenté le ministre d'Etat, M. Bazoum Mohamed comme un homme de « franchise » sur lequel les agents du ministère peuvent compter. «Je quitte confiant, car la suite peut être assurée dans les meilleures conditions», a conclu M. Massoudou Hassoumi.
De son côté, le nouveau ministre d'Etat chargé de l'Intérieur s'est réjoui de cette occasion qui lui a permis de prendre contact avec ses futurs collaborateurs. Le seul défi, pour lui, a-t-il relevé est de « remplacer Massoudou, qui aura marqué de façon déterminante le ministère». Le ministre d'Etat, Bazoum Mohamed a rappelé aussi, le travail abattu par son prédécesseur et ses collaborateurs, «en prenant des initiatives, mises en œuvre avec courage ». Ce qui, a-t-il souligné a rehaussé l'image du pays. Concernant les urgences dont il a pris connaissance au niveau du ministère, et qui portent sur l'insuffisance du personnel, et le problème d'infrastructures, le nouveau ministre a dit qu'il s'agit «des chantiers sur lesquels il faut s'y atteler».
Pour le reste, le ministre d'Etat, ministre de l'Intérieur, de la Sécurité Publique, de laDécentralisation et des Affaires Coutumières et Religieuses, M. Bazoum Mohamed a rappelé les qualités des Forces de Défense et de Sécurité, et s'est engagé à continuer «les mêmes efforts, et, avec la même passion, à assurer le travail indispensable» que lui a confié le Président de la République, SE Issoufou Mahamadou.

 


Souley Moutari(onep)

Commentaires   

+11 #1 Hum 14-04-2016 15:03
Il veut aller brouiller les traces des faux passeports octroyer aux lybiens.
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #2 talibiize 14-04-2016 18:57
hum!
Citer | Signaler à l’administrateur
+11 #3 kimi 14-04-2016 19:41
Les deux bouledogue de issoufou :roll:
Citer | Signaler à l’administrateur
-13 #4 Lecteur Actuniger 14-04-2016 20:20
Bonne chance à vous deux dans vos différentes missions les plus difficiles pour le pays confiées par le président de la république du Niger son excellence IM
Citer | Signaler à l’administrateur
+10 #5 kankan 14-04-2016 20:44
Citation en provenance du commentaire précédent de Hum :
Il veut aller brouiller les traces des faux passeports octroyer aux lybiens.

tu as tout compris.
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #6 ameres-verites 15-04-2016 13:06
Les deux perdants de la renaissance 2 sont bazoum et IY. Bazoum herite d'un ministere qui ne cadre pas avec son franc parler et son temperamment, resultat il va se griller lui meme et donc fini avec ses ambitions presidentielles.
IY a manque de courage et de flair. Il aurait du se garder d'entrer dans ce gouvernement. Il devait designer des cadres tres competents de son parti pour figurer dans le gouvernement et se donner ainsi le temps et les moyens d'asseoir son parti et en meme temps se reserver une liberte de ton vis a vis de la gestion du pays.
Mais helas, en voulant courir plus vite que leur ombre, tous les deux se sont plantes ouvrant la voie a Brigi rafini pour les coiffer au poteau le moment venu.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

EXE-promo-decodeur-internet-265x285 (2).jpg

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

Le parlement nigérien autorise la ratification de plusieurs accords signés par le gouvernement

14 octobre 2018
Le parlement nigérien autorise la ratification de plusieurs accords signés par le gouvernement

Les députés nigériens ont adopté ce vendredi 12 octobre 2018, en séance plénière, des projets de loi autorisant la ratification de plusieurs accords de financement et de prêt signés entre...

SOMMET OIF : « Il ne peut avoir de prospérité dans l’espace francophone sans paix ni sécurité », déclare Mahamadou Issoufou

14 octobre 2018
SOMMET OIF : « Il ne peut avoir de prospérité dans l’espace francophone sans paix ni sécurité », déclare Mahamadou Issoufou

Allocution de Son Excellence Monsieur Issoufou Mahamadou, Président de la République du Niger Au XVIIème sommet de la francophonie, Erevan, le 11 Octobre 2018 Monsieur le Président de la Conférence,...

FRONT PATRIOTIQUE : l’activiste Abdoul Moumouni Ousmane de la RD, lâche Ibrahim Yacouba

10 octobre 2018
FRONT PATRIOTIQUE : l’activiste Abdoul Moumouni Ousmane de la RD, lâche Ibrahim Yacouba

Nouvelle défection dans les rangs du Front Patriotique ! La Révolution Démocratique (RD), un des membres fondateurs, s’est désengagée du Front lancé le 9 juin dernier par une dizaine de partis...

COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU MARDI 09 OCTOBRE 2018

9 octobre 2018
COMMUNIQUÉ DU CONSEIL DES MINISTRES DU MARDI 09 OCTOBRE 2018

Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, mardi 09 OCTOBRE 2018, dans la salle habituelle des délibérations, sous la présidence de Son Excellence, Monsieur ISSOUFOU MAHAMADOU, Président de la...

PRETENDU « ACCORD ISSOUFOU-SALOU » : mis en cause par Hama, l’ancien ministre Cissé réfute en bloc !

6 octobre 2018
PRETENDU « ACCORD ISSOUFOU-SALOU » : mis en cause par Hama, l’ancien ministre Cissé réfute en bloc !

 Depuis un certain temps, une vielle histoire déjà racontée avec détails et arguments, a refait surface au-devant de l’actualité nationale. Il s’agit de l’affaire du supposé « pacte secret » signé entre...

DIALOGUE POLITIQUE : Ibrahim Yacouba ramène le FRDDR à la table du CNDP

6 octobre 2018
DIALOGUE POLITIQUE : Ibrahim Yacouba ramène le FRDDR à la table du CNDP

C’est presque en catimini que l’opposition FRDDR est en train de reprendre sa place au sein du Conseil national de dialogue politique (CNDP), qu’elle boycotte depuis 2016. Malgré son refus...