NITA Fond Site Web 675 x 240

patrouille fds burkinabe apres attaque

Dans un communiqué publié ce lundi 13 novembre, le Procureur du Faso près le Tribunal de Kaya, a annoncé qu’au moins soixante-dix (70) personnes ont été tuées dans un massacre, le 5 novembre dernier, à Zaongo, dans la région du Centre-nord. Selon le constat fait par une équipe du parquet, il s’agit essentiellement d’enfants et de personnes âgées et les auteurs de ces atrocités demeurent pour le moment inconnus. Selon le chef du parquet, les investigations se poursuivent pour déterminer les circonstances de ce nouveau drame qui endeuille le Burkina et qui suscitent, depuis des jours, des interrogations et une grande émotion dans le pays et au-delà.

Zeyna commission0

Dans le communiqué, le Procureur du Faso près le Tribunal de grande instance (TGI) de Kaya annonce que le 07 novembre 2023, le Commandant de la Brigade Territoriale de Gendarmerie de Boulsa lui a rendu compte de tueries qui auraient été perpétrées le 05 novembre 2023 dans le village de Zaongo, commune de Boala, situé à environ soixante (60) kilomètres de Boulsa dans la région du Centre Nord. Le 11 novembre 2023, indique la même source, une équipe composée du Procureur du Faso près le Tribunal de Grande Instance de Kaya, d’un substitut du Procureur militaire, d’un juge d’instruction militaire, des éléments de la Brigade Spéciale des Investigations Anti-terroristes et de lutte contre la criminalité organisée (BSIAT) et des éléments de la Section de Recherches de Gendarmerie de Kaya se sont transportées sur les lieux accompagnés des forces de défenses et de sécurité notamment des Bataillons d’intervention Rapide (B.I.R) et un détachement de la gendarmerie de Boulsa pour procéder aux constatations d’usage.

Selon le chef du parquet de Kaya, « les premiers résultats de ces constatations ont permis à l’équipe de dénombrer provisoirement soixante-dix (70) personnes tuées, essentiellement constituées d’enfants et de personnes âgées (hommes et femmes) et de concessions incendiées ou partiellement détruits ». Le communiqué précise que « la suite des investigations à travers notamment l’audition des parents des victimes et des blessés permettra de préciser le nombre exact de morts, de blessés et éventuellement de personnes disparues ». Aussi, est-il indiqué, à l’étape actuelle des constatations et des témoignages recueillis, « les auteurs de ces atrocités demeurent pour le moment inconnus », et « les investigations se poursuivent pour leur identification ». «En ces circonstances douloureuses, le parquet saisi l’occasion pour présenter ses condoléances les plus attristées aux familles éplorées et ses vœux de prompt rétablissement aux blessés » poursuit le communiqué du procureur qui a saisi l’occasion pour saluer « la détermination des forces de défense et de sécurité qui a permis le transport sur les lieux en procédant à des déminages d’engins explosifs improvisés tout au long de notre cheminement et en repoussant une attaque contre notre convoi ».

Nouveau massacre

Depuis plusieurs jours, des médias ainsi que des organisations de défense des droits de l’homme ont fait cas de ce nouveau massacre qui vient encore d’endeuiller le Burkina, en proie aux attaques des groupes armés terroristes (GAT) depuis 2015.

Dans des communiqués, plusieurs organisations comme l’ONU, l’UE ou des pays comme les Etats-Unis ainsi que des ONG internationales ont appelé les autorités à « des enquêtes indépendantes » pour faire la lumière sur ce nouveau massacre. Selon plusieurs sources locales, le nombre de victimes serait plus lourd et le massacre pourrait être la conséquence d’une opération de représailles.

Ikali Dan Hadiza (actuniger.com)



Commentaires

2
Malam
6 mois ya
Que Dieu protège l'Afrique de ses enfants traîtres à la solde de la FrançAfrique et qu'il protège notre Niger des naïfs qui pensent que le chef terroriste Tchiani est anti Français. Erreur monumentale mes frères... Juste une diversion de plus😩😩😩
Like J'aime angry 2 Répondre | Signaler ce commentaire
1
Niger mon beau pays
6 mois ya
Mallam, tu peux mettre en doute tout sur Tiani mais pas son desir d'emancipation vis a vis de la sangsue malfaisante appelee France. Tiani n'a pas voulu que le traitre issoufou aille en prison, il n'est pas parti. Tiani n'a pas souhaite le depart des Yankee, ils ne sont pas partis. Si Tiani ne voulait pas du depart des francais, ils seraient a Niamey et a Ouallam en ce moment. Meme si tu n'aimes pas le lievre, reconnais lui au moins ses longues oreilles.
Like J'aime like 1 Répondre | Signaler ce commentaire
0
Lilwayne
6 mois ya
Si il est aussi courageux que tu le penses ... pourquoi il ne dit pas aux nigeriens que Mahamadou ISSOUFOU est derrière le coup d'état. Ton Tiani est juste un sale terroriste a la solde du PNDS . Les nigeriens doivent arrêter d'être naifs
Like J'aime love 1 Répondre | Signaler ce commentaire
2
Bj
6 mois ya
Malam le grand analyste
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
Bj
6 mois ya
Mon frère lilwayne que je suivais depuis longtemps. Je partage ton analyse
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
Lilwayne
6 mois ya
Je suis déçu de cette pagaille inutile, les Nigeriens doivent se réveiller parce que le CNSP est juste pour les interets de la dynastie issoufou. @ Bj il faut qu'on se comprenne, le Niger n'a plus besoin de la magouille des politiciens que ça soit du PNDS ou lumana. La jeunesse non corrompue doit prendre impérativement le flambeau
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
Bj
6 mois ya
Frère lilwayne je suis d'accord avec toi. Tout comme au benin ,tout ses vieillards par force et Intelligence talon les a poussé à la retraite. Il a fait place à la jeunesse et les résultats sont visible dans presque tout les secteurs.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Doudou
6 mois ya
Condoléances au peuple frère burkinabé qui comme nous est victime de leurs chefs militaires distrait par la politique et le culte de la personne au faire leur premier et seul devoir : gérer efficacement la sécurité.

Au lieu de s’occuper de la sécurité, qu’il dit être venu améliorer, un an après la situation est encore plus alarmante. Pire, IB semble être plus préoccupé par son survie au pouvoir que les vies de ses compatriotes. Bazoum l’a bien dit: toute la stratégie de IB est une erreur grossière qui va meurtrir le peuple plus que l’aider. Malheureusement, comme chez nous, des gens qui n’ont jamais fait l’épreuve de la gestion des affaires, s’imaginent des compétences qu’ils n’ont pas supporter par une partie naïve du peuple détaché de la réalité tout comme eux.

Tu peux t’imaginer des ailes mais si tu n’est pas un oiseau, ton mensonge te rattrapera et ce sera la chute en fracas.
Like J'aime like 1 Répondre | Signaler ce commentaire
1
TomSank
6 mois ya
Facile de s'asseoir devant un clavier pour debiter des aneries. Les chiens galeux de la france afrique aboient tandisque la grande et majestueuse caravane de IB passe triomphalement son chemin vers le netoyage total du pays des hommes integres de la pegre terroriste et alliee du libyen qui se reclame du Niger.
Like J'aime like 2 Répondre | Signaler ce commentaire
1
Paysan
6 mois ya
:D :D :D :D :D Tu es assis ou toi même? En brousse au Burkina avec ton clavier? :D :D

Il est clair que tu n’as aucune compassion pour les burkinabés qui souffrent les conséquences de l’incompétence de IB. Tout comme les nigériens. Il est clair que tout ce qui t’intéresse, c’est la defense des putschistes de Niamey contrôlé par Issoufou en complicité avec son gardien de porte de 12 ans, zeneral Tchiani :D :D
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Doudou
6 mois ya
Tu n’est visiblement pas au Niger ou tu es un des minablement qui circulent les CVS dans les différents bureaux de Niamey à la quête des postes juteux pour toi ou tes parents et amis. Sinon, tu ne ferais pas l’éloge de la CNPS. Le peuple nigérien dans son entier commence à se désenchanter des promesses vides et des slogans panafricains creux alors qu’il croupit dans le noir, les pénuries graves de médicaments et maintenant les salaires impayés. Quoiqu’on dit du régime passé, jamais les nigériens n’ont subit une telle dégradation de leurs conditions en juste 3 mois. Rien n’a changé. Les voleurs de l’état sont ramenés aux affaires petit à petit dans toutes organes de l’état. Tu devrais avoir honte de toi même si seulement tu vivais la réalité de la majorité des nigériens. Qu’Allah le tout puissant te réserve toi et les putschistes maudits le châtiment ultime.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
2
Issaka
6 mois ya
Les massacres intercommunautaires s’enchaînent, les investigations piétinent faute d’une justice indépendante , la situation sécuritaire continue à se dégrader, l’économie au ralenti, et l’armée est préoccupée par leur discorde interne. Tous les ingrédients pour pour un conflit civil élargi. Voilà le progrès de IB ou plutôt le recul incontestable du Burkina. La douloureuse aventure aventurière des régimes successifs.
Like J'aime like 1 Répondre | Signaler ce commentaire
2
Abdou
6 mois ya
Apparemment la formation militaire ne prépare même pas efficacement nos officiers à la gestion de la sécurité. S’ils n’arrivent pas à gérer la sécurité, peut-on réellement espérer qu’ils puissent gérer tout un état encore plus complex?
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
3
Soundjata
6 mois ya
Les trolls francais en oeuvre sur actuniger pour se venger du deguerpissement honteux de leur bidasses collabos des terroristes. Vous n'arriverez jamais a nous faire voir du rouge la ou c'est vert. Vous n'arriverez jamais a nous distraire de nos objectifs. Hier c'etait Assimi Goita aujourd'hui c'est IB. A qui le tour demain? Pauvres ingrats.
Like J'aime like 1 Répondre | Signaler ce commentaire
2
Bagobiri
6 mois ya
L'UE, l'ONU et les USA ont beau jour de réclamer que toute la lumière soit faite sur ces tueries barbares, ignobles, sauvages, criminelles... quand on sait que ce sont ces mêmes ONU, UE et USA qui ont permis et favorisé, en détruisant la Libye, l'expansion des terroristes qu'ils ont armés, dans notre Sahel. Des pompiers pyromanes ou des hypocrites patentés.
Face à une telle situation, l'heure est à la mobilisation générale de TOUTES et TOUS et non à des considérations ou des préoccupations syndicales ou politiques de bas étage qui cachent mal des ambitions et des intentions anti-nationales.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
Lol
6 mois ya
Des milliers de femmes, enfants assassines par Israel dans labande de Gaza sans que ces memes UE, ONU, USA ne pipent mot a l'endroit du genocidaire israelien. Depuis quand ils se font du soucis pour les pauvres villageois burkinabes. Ils ont vu le vent du terorisme au sahel tourne et ils veulent anticiper leur prochain role. Lemonde entier sait que ce sont les terroristes finances, armes par la france qui vident leurs derniers chargeurs sur les pauvres paysans burkinabe. Bientot, ils seront captures ou massacres a leur tour. Quand ce moment arrivera, le Burkina, Mali et Niger voudront bien s'asseoir autour d'une table avec ces UE, ONU, USA etc pour parler de ces memes droits de l'homme que israel viole massivement chaque jour.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Diallo
6 mois ya
Ce sont les Libyens qui ont dégagé Khadafi
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
2038 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
530 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
328 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
474 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
358 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
362 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2283 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages