vendredi 2 décembre 2022

3545 lecteurs en ligne -

fraren

Mali: le gouvernement condamne les propos du président français Emmanuel Macron lors de sa visite en Guinée-Bissau

Assimi Goita et Choguel

 Dans un communiqué publié ce dimanche 31 juillet 2022, le gouvernement malien a condamné les propos tenus par le Président français Emmanuel Macron sur le Mali lors de sa visite en Guinée-Bissau le 28 juillet dernier. Des propos "haineux et diffamatoires" ainsi que des "accusations erronées" selon les autorités de transition.

 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Dans le communiqué, le gouvernement de la transition dit avoir appris avec "une profonde indignation" , les propos tenus par le Président de la République française lors de sa tournée en Guinée Bissau le 28 juillet 2022.

En effet, poursuit le communiqué, au cours d'une conférence de presse, le Chef de l'Etat français a réitéré "ses accusations erronées" en affirmant que les Autorités maliennes entretiennent des relations avec un groupe paramilitaire, "sans jamais apporter de preuve" et "malgré les démentis des Autorités de la transition". Pire, lit-on également, "dans ces propos, il a évoqué l'exercice de la violence par les autorités maliennes, ciblant une ethnie spécifique de notre nation".

" Le gouvernement de la transition condamné avec la dernière rigueur ces propos haineux et diffamatoires du Président français et prend à témoin l'opinion nationale et internationale sur ces accusations qui sont de nature à susciter la haine ethnique et à porter atteinte au vivre ensemble, à la cohésion, ainsi qe à l'harmonie entre les maliens".

Communiqué Gouv Mali 35 BIS

Communiqué Gouv Mali 35 BIS

 

 

 

 

.

Commentaires  

-6 #1 Lilwayne 01-08-2022 11:32
Je pense que lMacron comprendra qu'il y'a toujours des guerriers en Afrique qui n'ont rien à voir avec ses [mot censuré]s de Bazoum et M
Citer | Signaler à l’administrateur
-6 #2 Mohamed 01-08-2022 17:17
Jouer sur la fibre ethnique pour générer des horreurs parce qu'on s'entend pas avec un régime est une faute grave de Macron. Les pays africains devraient s'entendre pour rejeter ce type de discours et la faire savoir clairement à tout politicien africain ou étranger.
Citer | Signaler à l’administrateur
+10 #3 Paf 01-08-2022 17:31
Le président algérien aussi a parlé.on attend la réaction des autorités maliennes
Citer | Signaler à l’administrateur
-10 #4 Hassan 02-08-2022 13:04
La politique française au sahel a été toujours identique: dresser une ethnie contre les autres. Après avoir échoué avec les Touaregs, elle s'est tournée maintenant vers les Peuhls. sûrement, elle échouera là aussi, In Shaa Allah.
Citer | Signaler à l’administrateur
-11 #5 Hermano 02-08-2022 13:05
Apres l'aventure genocidaire de la France mitterandienne au Rwanda, je croyais que le mot genocide etait devenu tabou dans la bouche des dirigeants francais en afrique. Helas, non. Ce macron aura cause et causera encore trop de mal a l'afrique surtout francophone. Il pue le mepris et le racisme
Citer | Signaler à l’administrateur
-11 #6 Loozap 02-08-2022 17:42
Macron n'a rien à offrir
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Forum Douane Entreprise du 27 au 28 Septembre à Niamey

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com