NITA Fond Site Web 675 x 240

Issoufou et Paul Henry Damiba

Les Chefs d'Etat de la Cédéao ont demandé, lors du 61e sommet ordinaire qui s'est tenue hier dimanche à Accra, au Ghana, aux autorités burkinabè de ramener la durée de la transition de 36 à 24 mois. Ce qui pourrait convenir à la junte militaire au pouvoir qui voit la pression populaire s'amplifier de jour en jour avec la persistance de la dégradation de la situation sécuritaire que traverse le pays comme l'illustrent les multiples attaques terroristes de ces derniers jours.

 

 

Zeyna commission0

En demandant aux autorités de transition burkinabés de réduire la durée de la transition de 36 à 24 mois, les Chefs d'Etat de la Cédéao viennent d'offrir une voie de sortie opportune à la junte au pouvoir à Kosyam depuis le 24 janvier dernier. Les autorités de la transition avaient élaboré un chronogramme de 36 mois pour un retour à l'ordre constitutionnel normal avec, en sus, un programme de lutte contre le terrorisme d'une enveloppe de 2.300 milliards de francs CFA.

Après la présentation du rapport du Médiateur de l'organisation pour le Burkina, l'ancien chef de l'Etat nigérien Mahamadou Issoufou, qui était à Ouagadougou pour sa seconde visite les 1er et 2 juillet dernier, les dirigeants de la Cédéao ont donc demandé aux autorités d'écourter la durée de leur séjour au pouvoir.

Tout n'est pas encore définitivement scellé et le Médiateur de la Cédéao va devoir retourner dans la capitale burkinabé pour s'accorder avec le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba et ses hommes. A l'issue de son dernier séjour à Ouaga, le Médiateur a indiqué que "le gouvernement s’est montré disposé à parvenir, avec la CEDEAO, à une durée consensuelle de la Transition. Cette durée consensuelle entre les deux parties devra s’inscrire dans le cadre d’un compromis dynamique", comme il a été stipulé dans le communiqué de presse de fin de mission. "Pour la mise en œuvre de ce compromis dynamique, le Facilitateur a proposé au gouvernement la mise en place d’un mécanisme de suivi et d’évaluation. Le gouvernement a marqué son accord de principe pour la mise en place de ce mécanisme", a poursuivi le texte.

Voie de sortie pour la junte

En somme donc, les autorités de transition sont disposées à s'accorder avec la Cédéao même si le gouvernement a demandé à l'organisation de tenir compte de la situation sécuritaire et humanitaire du pays, marquée depuis six ans par des attaques terroristes et des déplacements de populations.

C'est justement cette situation qui risque de peser dans la suite des évènements et surtout, la réduction de la durée de la transition. La junte a, en effet, renversé le régime de Roch Kaboré, à la suite d'un coup d'Etat le 24 janvier 2022, pour son "incapacité à gérer la situation sécuritaire". Or, depuis l'arrivée des militaires au pouvoir, la situation ne s'est guère améliorée comme en témoigne la multiplication des attaques par les Groupes armés terroristes (GAT) avec leurs lots de victimes et de déplacés internes.

Il n y a pas un jour où des attaques ne sont pas enregistrées dans le pays et rien que ce weekend, plus d'une trentaine de civils ont été tués dans différentes attaques terroristes. Malgré les engagements du gouvernement, des zones entières du pays échappent au contrôle de l'Etat et plusieurs localités sont sous le joug des GAT.

Cette situation a engendré, comme il fallait s'y attendre, une exacerbation des inquiétudes au sein de la population. A Ouagadougou et dans plusieurs villes du pays, la colère monte et la tension se fait de plus en plus perceptible au sein de l'opinion. Désormais, c'est la capacité des militaires à contenir les menaces sécuritaires qui occupe le devant de l'actualité. Les multiples déclarations d'acteurs politiques et associatifs qui tirent à boulets rouges sur les autorités de transition témoignent de la pression que les militaires sont actuellement en train de subir dans le pays.

Avec la levée de boucliers qui se profilent, le colonel Damiba et ses hommes ont donc tout intérêt à saisir la balle au rebond et à profiter de cette voie de sortie que leurs offrent les Chefs d'Etat de la Cédéao pour remettre le pouvoir et aller au front. Pendant qu'il est encore temps...

A.Y.B (actuniger.com)

 



Commentaires

0
TOTO A DIT
1 année ya
:D :lol: ce vaurien de Charlie Hebdo de ISSOU FOU qui ne repr
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
8
webdubois
1 année ya
[quote name="TOTO A DIT"]:D :lol: issouf nike ta mere et ton pere...petit comment tu l'appelle vau rien...y a t il un vaut rien comme ton :eek: :eek: :eek: :eek: :eek:
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
TOTO A DIT
1 année ya
Citation en provenance du commentaire précédent de webdubois :
[quote name="TOTO A DIT"]:D :lol: issouf nike ta mere et ton pere...petit comment tu l'appelle vau rien...y a t il un vaut rien comme ton :eek: :eek: :eek: :eek: :eek:

:D :lol: DONC!!! ce qu'il fait avec ton PEDDE de p
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
TOTO A DIT
1 année ya
:zzz :sigh: :roll: lire plut
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
weddubois
1 année ya
[quote name="TOTO A DIT"] tu est vraiement stupide Mr
nick ta mere
...f++u++c++k o++f+++f
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
2
weddubois
1 année ya
[quote name="TOTO A DIT"] tu est vraiement stupide Mr
nick ta mere
...f++u++c++k o++f+++f
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
TOTO A DIT
1 année ya
Citation en provenance du commentaire précédent de weddubois :
[quote name="TOTO A DIT"] tu est vraiement stupide Mr
nick ta mere
...f++u++c++k o++f+++f


:D :lol: Hey TURD,
If you don't know the meaning of a word , don't use it ..
It will be a pleasure for TOTO A DIT to go away , to stay away from a moron transgender of your kind ..... To fu ck off as you stated ..... When at his end said to you : FU CK YOU.... :-* 8) :P :P
Fu ck off and the one use by TOTO A DIT are different in meaning and sense Ooooo. as TOTO A DIT begs to differ ooooo :zzz :
Who is hailing the other , here ?
:-) :-) FAMIWOOO :-*
Ce P
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
TOTO A DIT
1 année ya
Citation en provenance du commentaire précédent de weddubois :
[quote :-? name="TOTO A DIT"] .... Mr nick ta mere
...


:eek: :sigh: :o donc c'est ce que tu fais avec ta m
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
webdubois
1 année ya
Ce maudit trafiquant, bon a rien ne peut reussir au burkina ce qu'il a echoue a faire au Niger durant dix ans de trafic de drogue, d'armes, d'etres humains, de pillage des biens publics, de massacre a la tronconneuse, ...Avec l'argent vole aux creve la faim nigeriens il se paie des articles publicitaires pour faire croire qu'il est ce qu'il ne sera jamais meme dans son pire cauchemar, c'est a dire quelau'un capable d'une seule et unique bonne action pour son prochain.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
TOTO A DIT
1 année ya
Citation en provenance du commentaire précédent de webdubois :
Ce maudit trafiquant, bon a rien ne ......., c'est a dire quelau'un capable d'une seule et unique bonne action pour son prochain.


C'est dans le ADN de ce VAURIEN de Charlie ISSOU FOU de faire du mal. :-)

Avec sa qu
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
webdubois
1 année ya
Un vaurien restera toujours un vaurien meme avec des milliers de milliards voles aux pauvres nigerien. Cet megalomane est le dernier des vauriens et ce n'est pas une campagne de publicite paye des centaines de millions d'argent public qui va changer quoique ce soit. Un tronc d'arbre a beau sejourner dans l'eau, il ne sera jamais un croco.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
3
weddubois
1 année ya
[quote name="TOTO A DIT"][
A partir du moment ou vous voler mon pseudo...cela veut dire que tu as peur ..toi et ta clic....mr le nul toto.
je t'offre une derniere chance pour rejoindre issouf...sinon ...c'est fini pour toi ..malheureux
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
1631 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
511 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
302 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
448 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
336 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
344 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2272 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages