lundi 5 décembre 2022

2798 lecteurs en ligne -

fraren

Le Burkina Faso et la Guinée demandent un nouveau délai à la Cedeao pour la proposition du chronogramme de transition

colonel Doumbouya et ses hommes

Le Burkina Faso et la Guinée ont demandé à la CEDEAO un délai supplémentaire afin de présenter un calendrier pour la transition selon un communiqué de la Communauté économique des États d'Afrique de l’Ouest (CEDEAO) du mercredi 27 Avril 2022.

 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

"Le Burkina Faso a souhaité disposer d’un délai supplémentaire par rapport à l’échéance du 25 avril" fixée par les chefs d'État ouest-africains le 25 mars 2022, afin de poursuivre les consultations sur diverses questions", peut on lire dans le communiqué de la CEDEAO.

Pour le cas de la guinée, la CEDEAO mentionne dans son communiqué : "La Guinée a présenté les évolutions récentes concernant le processus de transition et souhaité également avoir davantage de temps par rapport à l’échéance du 25 avril pour permettre la poursuite des consultations".

Pour rappel, l’organisation ouest-africaine avait donné au Burkina et à la Guinéé, la date du  25 Avril 2022 pour présenter un « calendrier acceptable pour la transition »  

Communique cedeao 27 04 2022

A.K.M (actuniger.com)

 

.

Commentaires  

0 #1 alib 28-04-2022 12:20
Bonjour,
Tu aurais du réagir à son égard, et non pas pousser les autres à le faire à ta place.
Prochainement défends directement ton pays si tu as mal.
Merci bien.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 Amagara 11-05-2022 16:42
Apparemment Macron n'a pas appelé le Président Nana ADO pour prendre des sanctions contre ces deux pays. Imaginez les frontières fermées du Burkina qui n'est entouré que des pays de la CEDEAO. Nos présidents auront du boulot avec ces jeunes militaires. Traiter le Mali de la sorte et ne rien dire de la Guinée et du Burkina, les faits donneront raison à ceux qui pensent que les ordres ne viennent que de Macron qui dicte les ordres à nos présidents.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #3 Mardi makali 16-05-2022 19:59
Nous devons changer nos mentalité en Afrique pour les intérêts de l'Afrique et des africains. Mais j'ai remarqué que c'est le contraire aujourd'hui beaucoup sont contre la France mais juste parce que certains présidents les disent seulement.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Forum Douane Entreprise du 27 au 28 Septembre à Niamey

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com