dimanche 27 novembre 2022

3742 lecteurs en ligne -

fraren

Mali-Cédéao: un sommet des chefs d'Etat ce vendredi à Accra avec le colonel Goita

Assimi Goita deplacement

Les Chefs d'Etat et de gouvernement de la Cédéao se réuniront en session extraordinaire ce vendredi 25 mars 2022, à Accra, au Ghana, sur la situation politique au Mali. A cette occasion, le Président de transition Assimi Goita a été invité à prendre part comme l'a annoncée la Commission de l'organisation dans un communiqué. L'occasion certainement de trouver un compromis sur la durée de la transition après l'échec du Médiateur Goodluck Jonathan de s'accorder avec les autorités de transition sur le délai pour un retour à l'ordre constitutionnel.

 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Pour rappel, les consultations menées lors du dernier séjour du Médiateur de la Cédéao à Bamako, les 18 et 19 mars dernier, n'ont pas permis de parvenir à un accord sur la durée de la transition, un préalable de l'organisation communautaire pour la levée progressive des sanctions économiques.

Alors que les autorités maliennes estiment avoir fait preuve de bonne volonté en proposant une durée de 24 mois tel que finalement décidé par le colonel Goita, la médiation de la Cédéao est restée sur une durée de 12 mois.

Certainement que ce Sommet auquel le Président de la transition malienne a été convié, permettra de s'accorder sur une nouvelle période qui arrangerait les deux parties et permettrait de sortir de l'impasse avec la levée des sanctions qui commencent à peser sur l'économie malienne mais aussi des autres pays voisins membre de l'organisation d'intégration sous-régionale.

Ikali Dan Hadiza (actuniger.com)

 

.

Commentaires  

-1 #1 TOTO A DIT 23-03-2022 17:07
:-* ;-) Colonel Assimi GOITA, TOTO A DIT te conseille à ce sommet d'éviter tout contact avec qui que ce soit , protocoles ou pas, keep ta distanciation sociale , et évités de boire où manger tout ce qu'on t'offfre... Fais ton approvisionnement depuis le MALIBA, et viens avec .... Mais en tant qu'officier commando des spéciales forces , .... TOTO A DIT ne t'apprend rien ...... ;-)

Et toi là bas qui lit avec tes yeux rouges de sorcier , tu miitraiilles des yeux TOTO A DIT pourquoi là même ??? :-*
Wiwi toi !
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #2 Fuck goita 23-03-2022 19:30
Na tchi ouwar ka toi et ton petit goita.
Quelle admiration pour un moins que rien, fuyard et dangereux usurpateur de pouvoir!!!! :zzz :zzz
Laissez les autres maliens choisir leur dirigeants à travers des élections c’est tout.
De toute façon, il mourra un jour.
Citer | Signaler à l’administrateur
-12 #3 tchusss 23-03-2022 20:22
#2 [mot censuré] goita 23-03-2022 18:30
Na tchi ouwar ka toi et ton petit goita.
Quelle admiration pour un moins que rien, fuyard et dangereux usurpateur de pouvoir!!!! :zzz :zzz
Laissez les autres maliens choisir leur dirigeants à travers des élections c’est tout.
De toute façon, il mourra un jour.

Le moins que rien c'est ce cochon puant qui a copule avec la cochonne qui t'a mis bas. buhhhh
Citer | Signaler à l’administrateur
-4 #4 TOTO A DIT 23-03-2022 20:34
Citation en provenance du commentaire précédent de [mot censuré] goita :
Na tchi ouwar ka toi et ton petit goita.
Quelle admiration pour un moins que rien, fuyard et dangereux usurpateur de pouvoir!!!! :zzz :zzz
Laissez les autres maliens choisir leur dirigeants à travers des élections c’est tout.
De toute façon, il mourra un jour.


En courbant ta maman , tu as fait combien de tours DÉJÀ , cochon ?
La pauvre ..... TOTO A DIT la plaint ...... WAYOOO!!¡
Y a t il une association de mamans abusées au Niger , il y a le cas d'espèce de ce cochon qui ne fait que courber sa maman lui tirant dessus en s'accouplant avec elle , on fait quoi de lui ? 8)
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #5 TOTO A DIT 24-03-2022 14:52
PEEWWWW !!!!! PEEWWWWWW!!!
Le train du tandem Assimi GOITA et CHOGUEL MAÎGA en marche , IMPERTURBABLE... et ININFLUENCABLE ....

Quand l'UMEOA suspend ses sanctions illégales contre le Mali ....... et que TOTO A DIT partage , et depuis quand partagement devient du plagiat ou forcé de lire ...

Face à un Assimi Goïta qui refuse de céder le pouvoir, les chefs d’État ouest-africains avaient pris des sanctions fortes contre Bamako le 9 janvier dernier. Selon les informations de Jeune Afrique, celles-ci viennent d’être suspendues par la Cour de justice de l’Uemoa.

C’est une décision qui change la donne pour le Mali et redistribue les cartes entre Assimi Goïta et les chefs d’État ouest-africains. Alors que ce vendredi 25 mars, la Cedeao tient un sommet extraordinaire à Accra,la cour de justice de l’Uemoavient de suspendreles sanctions économiques adoptées le 9 janvier.

Face à la volonté d’Assimi Goïta de se maintenir cinq années supplémentaires au pouvoir, les chefs d’État ouest-africains avaient décidé de mesures dures. Le gel des avoirs du Mali à la banque centrale commune aux huit États membres de l’Uemoa, celui des entreprises publiques et des organismes parapublics maliens, la suspension du pays de toute assistance financière des institutions internationales…

A suivre
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #6 TOTO A DIT 24-03-2022 14:54
Suite et fin
Recours

Des sanctions contestées par l’État malien qui a diligenté un collectif d’avocats pour les faire annuler. Le 21 février dernier, ils ont déposé deux recours, dénonçant leur « illégalité absolue ». Ils viennent donc d’obtenir gain de cause.

Bamako a notamment fait valoir que les textes de la BCEAO prévoient que la Banque ne peut solliciter ni recevoir de directives ou d’instructions des institutions ou organes communautaires, des gouvernements des États membres de l’Uemoa, de tout autre organisme ou de toute autre personne. Elle ne peut donc être utilisée pour asphyxiée un État membre.

Position de force

Cette décision n’est pas définitive, souligne un ancien magistrat malien, car elle n’est que « suspensive ». « Cela ne présage pas de la décision définitive que prendra la Cour de justice de l’Uemoa », précise-t-il.

Reste qu’elle est une première victoire de taille pour une junte tant les sanctions mettent le pays en difficulté économique.

« À la veille du sommet du 25 mars, cette ordonnance met le régime malien en position de force face aux chefs d’État de la Cedeao », commente un diplomate basé à Bamako.

Exceptionnellement invité, Assimi Goïta avait choisi, selon nos informations, de ne pas se rendre au sommet extraordinaire de la Cedeao. Cette décision de justice le fera-t-il changer d’avis ?
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #7 YAKAKA 24-03-2022 17:43
MACRON A DEJA DONNE SES ORDRES A LA CEDEAO. RIEN DE BON NE SORTIRA DE CETTE RENCONTRE. SI J ETAI GAITA, J IGNORERAI CETTE INVITATION DES LARBINS DE MACRON! CELA SE VOIT, CES SEMBLANTS DE CHEFS D ETAT NE SONT PAS LA POUR LE BIEN DE L AFRIQUE!
VOYEZ VOUS MEMES COMMENT LES EURPEENS ONT FAIT FRONT CONTRE LA RUSSIE PENDANT QUE LES ETATS AFRICAINS SONT DESUNIS ET A LA SOLDE DE MACRON!
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #8 DANN 27-03-2022 13:34
Tout ceux qui n’aime pas le président GOITA
Sont des [mot censuré]d né d’une [mot censuré]ne et ´un cochon
l’indépendance africaine commencera au mali avec GOITA inshallah
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #9 DANN 27-03-2022 13:34
Tout ceux qui n’aime pas le président GOITA
Sont des [mot censuré]d né d’une [mot censuré]ne et ´un cochon
l’indépendance africaine commencera au mali avec GOITA inshallah
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Forum Douane Entreprise du 27 au 28 Septembre à Niamey

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com