NITA Fond Site Web 675 x 240

Union Europeenne

Dans un communiqué publié ce vendredi après-midi, le Conseil de l'Union Européenne (UE) a annoncé avoir adopté des sanctions ciblées à l'encontre de cinq (5) personnalités de la transition malienne parmi lesquelles le premier ministre Choguel Maiga et des membres de la junte qui a renversé le régime d'IBK. Le gouvernement de transition malien a aussitôt convoqué un Conseil des ministres extraordinaires qui va se tenir dans la soirée pour décider de la suite à donner à cette décision de l'UE.

 

Zeyna commission0

"Le Conseil a décidé ce jour d'instituer des mesures restrictives à l'encontre de cinq personnes en raison de la situation au Mali, dans le prolongement de sa décision du 13 décembre 2021 et compte tenu de l'évolution récente de la situation dans le pays", annonce le communiqué de l'UE qui précise, par ailleurs, que ces personnes, qui comprennent des membres importants du gouvernement de transition malien, "sont responsables d'actes qui font obstacle et portent atteinte à l'achèvement de la transition politique du pays".

Selon plusieurs sources, les personnalités ciblées par les sanctions sont le Premier ministre Choguel Maiga, le Président du Conseil national de transition (CNT), le colonel Malick Diaw, le ministre de la Refondation de l'Etat Ibrahim Maiga, le ministre de la Réconciliation nationale, le colonel-major Ismael Wagué et Adama Diarra du CNT, l'organe législatif de la transition.

Ainsi donc et comme le précise le document, ces cinq personnes désignées font l'objet d'une interdiction de voyager, qui les empêche d'entrer sur le territoire de l'UE ou de transiter par celui-ci, et d'un gel des avoirs. En outre, "il est interdit aux citoyens et aux entreprises de l'UE de mettre des fonds à leur disposition, que ce soit directement ou indirectement".

"L'UE demeure aux côtés des populations du Sahel et réaffirme son plein attachement au strict respect de l'État de droit, des droits de l'homme et du droit international humanitaire au Mali", conclu le communiqué du Conseil de l'UE.

Des mesures de rétorsion attendue dans les prochaines heures

Aussitôt après la diffusion de ce communiqué, un Conseil des ministres extraordinaire a été convoqué pour se tenir dans la soirée de ce vendredi au Palais de Koulouba. Des mesures de rétorsion sont attendues face à ces sanctions que l'UE préparait depuis quelques jours.

Le 02 février dernier, l'UE avait par de sa protestation suite à la décision des autorités maliennes d'expulser l’ambassadeur de France au Mali, Joël Meyer. de quitter le territoire sous les 72h. Après avoir exprimé sa solidarité à la France, l'UE a appelé les autorités maliennes "à la retenue plutôt qu’à la répétition de comportements inacceptables vis-à-vis de ses partenaires européens, comme le Danemark, dont le contingent vient de faire l’objet d’une décision de renvoi sur la base de motifs infondés".

Pour l'UE, "cet isolement est préjudiciable à l’objectif commun de lutte contre le terrorisme ainsi qu’à la situation humanitaire et, à terme, de développement et stabilité durables".

Elle a aussi rappelé sa solidarité avec les positions prises par la CEDEAO avant d'annoncer que l’adoption de mesures restrictives contre ceux qui font obstacle à l'achèvement de la transition politique au Mali est en cours de finalisation.

A.Y. Barma (actuniger.com)

 



Commentaires

5
Petit marteau
2 années ya
Je salue l
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
TOTO A DIT
2 années ya
Sauf que c'est un non
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
2
talaka
2 années ya
macron profite de sa presidence de UE pour regler les comptes. Les rats de la cedeao ont montre le chemin dans lequel les europeens s'engouffrent pour chatier les petits negros maliens qui ont ose les defier. La cedeao est ses larbins sont a vomir.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
digne choguel
2 années ya
Merci pour les sanctions .
nous appelons l'inde la chine l'indonesie le pakistan le prince des etat arabe unis la polinesie , magadascar , la grande Russie a venir s'installer pour nous montrer :l'exploitation par des kits autonome des zones de ressource miniere.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Rightman
2 années ya
Le monde a chang
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Condor
2 années ya
Goita, tu fais notre fiert
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Magagi Gado
2 années ya
Vraiment les pays africains nous font honte. Ou du moins les dirigeants africains. Vous voyez les europ
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
Sani Saley
2 années ya
Il fait renvoyer ses voleurs et hypocrites de chez vous.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
Sani Saley
2 années ya
Entre temps ces moutons et vins des dirigeants africains se rangent derri
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
1995 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
525 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
322 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
471 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
357 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
361 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2283 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages