samedi 10 décembre 2022

3183 lecteurs en ligne -

fraren

Mauritanie : l’ancien président Abdel Aziz placé en détention pour corruption et détournement de biens publics

Mohamed Ould Abdel Aziz

L’ancien président mauritanien Mohamed Ould Abdel Aziz a été arrêté mardi soir et placé en détention. Au pouvoir de 2008 à 2019, l’ancien général est inculpé depuis le 12 mars 2021 pour corruption, détournement de fonds publics et blanchiment d’argent.

 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Selon l’un de ses avocats aux médias, l’ancien président mauritanien a été interpellé aux environs de 20h00 puis conduit devant un juge du pôle de lutte anticorruption du parquet de Nouakchott-Ouest qui l’a par la suite placé en détention dans une prison du pays dont le lieu n’a pas encore été communiqué.

Au pouvoir de 2008 à 2019, l’ancien général a été inculpé  depuis le 12 mars 2021 pour « corruption, détournement de biens publics et blanchiment d’argent ». Depuis mai dernier, il était en résidence surveillée.

C’est en 2020 qu’une commission d’enquête parlementaire a présenté un rapport dans lequel elle soupçonnait l’ex chef de l’Etat ainsi que plusieurs dignitaires de son régime de malversations dans la gestion des biens publics durant ses onze (11) années de règne. Une enquête a été par la suite ouverte par le pole anticorruption et à plusieurs reprises, l’ex chef de l’Etat qui nie toujours les faits dénonçant une cabale, a refusé de répondre aux convocations de la police économique. Ce qui n’a pas empêché à l’instruction de poursuivre son cours normal.

Tout comme l’ancien président mauritanien, ses avocats dénoncent un  « règlement de compte ». La justice va désormais faire la part des choses.

Pour rappel, arrivé au pouvoir par un coup d’Etat en 2008, l’ancien patron de la garde présidentielle s’est par la suite présenté à deux élections présidentielles qu’il a remportées malgré les accusations de fraude de l’opposition. Après deux mandats et conformément à la Constitution, il a passé le relais à celui dont il était jusqu’à son départ du Palais le mentor, son ancien ministre de la Défense nationale,  Mohamed Ould Ghazouani, actuel Président du pays.

Ikali (actuniger.com)

  

.

Commentaires  

+12 #1 HARAKOY 23-06-2021 08:14
BAM! BAM! BAM!

A QUAND LE PROCES DE ISSOUFOU ET DE SA BANDE?

DAN ALLAH BAZOUM FAIS HONTE AUX GENS QUI PENSENT QUE TU NE PEUX RIEN FAIRE CONTRE LA MAFIA DE ISSOUFOU!
Citer | Signaler à l’administrateur
+12 #2 Dogari 23-06-2021 09:35
Face a la crapule Issoufou, Ould Abdel Aziz apparait comme un homme propre et profondement honnete. Avec l'affaire ibou karadje, l'occasion est venue pour bazoum de rendre justice peuple spolie du Niger. Il y va de sa credibilite et s'il perd cette credibilite, alors il perd toute protection.
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #3 Nigérien 23-06-2021 10:34
In cha Allah ça sera le tour de notre ancien président du Niger.
Un président Milliardaire dans un pays aussi pauvre que le Niger
- Affaire Ministère de la défence : le sang de nos soldat pour construire des villas luxueux à Niamey;
- Tous les marchers doivent être audités;
- Le prix Ibrahim Mo qui n'est blanchiment d'argent. Qui va donner un prix pour une gestion aussi catastrophique de notre pays.
Le trésor public a tellement saigné que même ( histoir de Ibou Karadjé) .
- La mairie centrale doit être audité avec tous les marcher gérer de façon opaque.
Si le nouveau Président prend son courage à deux mains pour affronter tous ces délinquants financiers ils aura très certainement le soutient du peuple nigérien, qui n'a soufre que de justice.
Citer | Signaler à l’administrateur
+9 #4 Hum 23-06-2021 14:33
Vivement le jour où Charlie se traduit devant les tribunaux pour corruption, blanchiment d argent, crime économique, trafic d influence, mensonge et népotisme à outrance.
Citer | Signaler à l’administrateur
+8 #5 Rabiou Goumounday 23-06-2021 17:55
Le temps ne peut épargner personne quel que soit la petitesse de faute commise sur terre et même après la mort. qu'Allah nous guide sur le bon chemin.
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #6 Rimka 23-06-2021 18:19
Afrique mon Afrique....
Citer | Signaler à l’administrateur
+7 #7 Mohamed Aboubacar 23-06-2021 19:27
Si la justice africaine fait bien son travail, la plus part de nos soi-disant dirigeants seraient tous fait arrêté pour être jugé après leurs mandats au pouvoir.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #8 Mohamed Aboubacar 23-06-2021 19:27
Si la justice africaine fait bien son travail, la plus part de nos soi-disant dirigeants seraient tous fait arrêté pour être jugé après leurs mandats au pouvoir.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

Forum Douane Entreprise du 27 au 28 Septembre à Niamey

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com