jeudi 18 août 2022

2471 lecteurs en ligne -

fraren

Côte d’ivoire : le président Alassane Ouattara réélu au premier tour avec 94, 27% (CEI)

Ado heureux

La Commission électorale indépendante  (CEI) a annoncé que le président Alassane Ouattara a été réélu dès le premier tour de l’élection présidentielle du 31 octobre dernier avec 94,27% des voix. Selon les résultats globaux provisoires, le taux de participation a été de 53,90%. Cette proclamation des résultats est intervenue en pleine amplification des tensions politiques sur fonds de violences avec l’opposition qui continue de contester la réélection du président sortant.

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

C’est tard dans la nuit du lundi au mardi que les résultats globaux provisoires de l’élection présidentielle du 31 octobre dernier ont été rendus publics par la Commission électorale (CEI). «Est donc élu président de la République M. Alassane Ouattara»,  a indiqué Ibrahim Coulibaly-Kuibiert, le président de la CEI après avoir égrené les scores obtenus par les quatre (4) candidats en lice et qui placent le président sortant vainqueur au premier tour avec 94,27% des voix.  Selon la CEI, le taux de participation est de 53,90%. Les résultats officiels définitifs devront être confirmés par la Cour Constitutionnelle. 

A 78 ans, Alassane Dramane Ouattara va donc entamer un troisième mandat dans un climat de forte contestation et l’amplification des risques de la dégradation de la crise postélectorale. Tout comme la campagne électorale, le scrutin a été émaillé de violences dans plusieurs localités suite au boycott et au mot d’ordre de désobéissance civile lancé par l’opposition politique. Cette dernière a déjà déclaré qu’elle conteste cette réélection et la veille, peu avant la proclamation des résultats provisoires,  l’opposition a annoncé  la création d'un « Conseil national de transition ». Selon le candidat Pascal Affi N'Guessan  (FPI), ce conseil qui sera présidé par l’ancien chef de l’Etat Henri Konan Bédié, candidat du PDCI RDA, se chargera de « mettre en place, dans les heures à venir, d’un gouvernement de transition, de préparer l'organisation d'élections crédibles, transparentes et inclusives ; et de convoquer des assises nationales pour la réconciliation nationale en vue du retour à une paix définitive en Côte d'Ivoire ».

La situation politique reste toujours incertaine et le climat tendu à Abidjan et les principales localités du pays malgré les nombreux appels au calme afin d’éviter à la première économie de l’UEMOA, le terrible scénario de 2010.

Les missions d’observations électorales ont pour l’essentiel rendu leurs conclusions comme celle de la Cédéao et celle de l’Union Africaine (UA). Tout en estimant que  la tenue de l'élection a été « globalement satisfaisante », elles n’ont manqué de relever « un contexte de fortes divergences politiques et les incidents qui ont émaillé le scrutin ».

Ikali (actuniger.com)



Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com