jeudi 18 août 2022

2965 lecteurs en ligne -

fraren

Technologie spatiale : la première station satellitaire du Burkina Faso, opérationnelle

Technologie spaciale

Le Burkina Faso dispose désormais de sa première station satellitaire. Le lancement de la station de réception de données satellitaires a eu lieu ce jeudi matin à l’Université Nobert Zongo de Koudougou. Cette station au sol marque une avancée significative dans la mise œuvre du projet Burkina Sat1.

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Selon le président de l’Université Norbert Zongo, Pr Frédéric Ouattara, par ailleurs coordonnateur du projet, c’est grâce au soutien et à l’engagement du chef de l’Etat que le Burkina Faso a pu mener à bien ce projet qui le place au premier rang dans la conquête spatiale en Afrique francophone.

« Le président du Faso, a permis que le Burkina Faso devienne une Nation spatiale dans un temps très proche », a déclaré Pr Frédéric Ouattara.

Dans le cadre de la coopération bilatérale, des discussions sont en cours avec des partenaires pour la mise en orbite d’un satellite burkinabè, a expliqué le président de l’Université Norbert Zongo.

Mais en attendant, selon Pr Ouattara, cette station qui constitue la deuxième phase de construction du satellite burkinabè va aider les agriculteurs burkinabè dans les prévisions pluviométriques, et les aider également dans l’adaptation aux changements climatiques.

« Nous pouvons également accompagner les médecins dans la prévention des maladies comme la méningite et les maladies respiratoires en général », a indiqué Pr Ouattara.

Pour le directeur de cabinet du président du Faso, Dr Seydou Zagré, cette station, à travers la mise à disposition des données fiables, va permettre aux décideurs de prendre des décisions appropriées.

Source : Présidence du Faso



Commentaires  

+1 #1 abdou 28-08-2020 09:54
Bravo à mes frères bukinabe!
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #2 Hum 28-08-2020 11:19
Bon vent aux burkinabés , ici au Niger nous avons toujours les pieds dans l eau.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #3 Dramdram 30-08-2020 08:09
Rêver et agir pour sortir l'Afrique de sa léthargie dans le domaine scientifique. Passer de consommateurs à concepteurs. Bon courage et voeux de plein succès.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com