NITA Fond Site Web 675 x 240

dote mariage Niamey

Le gouvernement nigérien a décidé de sévir contre les dépenses ostentatoires lors des événements sociaux notamment les mariages, baptêmes et décès. Pour l’heure, les autorités comptent miser sur la sensibilisation en attendant les conclusions d’un prochain Forum national sur la question.

Zeyna commission0

Cette fois sera-et-elle la bonne ? La décision du gouvernement, annoncée suite au conseil des ministres du vendredi 26 juin 2020, de mettre fin aux dépenses ostentatoires lors des évènements sociaux est, en effet, un sujet et une équation complexe à résoudre qui ne datent pas d’aujourd’hui au Niger. Bien que publiquement les gaspillages lors de certaines cérémonies de mariage, de baptême ou même de décès, sont régulièrement critiqués, le phénomène n’a cessé de prendre de l’ampleur d’année en année. C’est d’ailleurs ce qu’a reconnu le gouvernement dans le communiqué publié à l’issue du Conseil.

 « Au Niger, certains événements sociaux tels que le mariage, le baptême et le décès donnent lieu à des dépenses qui ont tendance à connaître une inflation en parfaite contradiction avec le pouvoir d’achat et les revenus réels des ménages. Or, l’un des crédos de la Renaissance culturelle prônée par le Président de la République vise à mettre fin à cette irrationalité ambiante afin de créer les conditions favorisant la promotion d’une culture de sobriété, condition sine qua non pour la lutte contre le gaspillage et ce, en vue de renforcer les bases d’une mentalité propice à l’investissement ».

Selon le gouvernement, un Comité technique chargé de réfléchir sur les dépenses ostentatoires à l’occasion des évènements sociaux a été créé. « Les solutions proposées par ce comité portent sur l'organisation d'une large campagne de sensibilisation qui vise une prise de conscience populaire relative aux dépenses inutiles engagées à l’occasion desdits évènements », a indiqué le gouvernement qui  a précisé que ces actions de sensibilisation se feront à travers les médias, les chefs traditionnels, les leaders religieux, les acteurs culturels et les organisations des femmes et des jeunes. En outre, poursuit la même source, « le gouvernement va très bientôt organiser un forum national qui se penchera sur ces pratiques mais aussi sur toutes les autres questions soulevées dans le Programme de la Renaissance Culturelle adopté le 15 février 2019. Les recommandations issues du forum seront minutieusement examinées par le gouvernement en vue de remédier à ces pratiques ».

Un phénomène à la peau dure

Ce n’est pas la première fois que les autorités décident de prendre des initiatives visant à limiter les dépenses ostentatoires et autres gaspillages lors des célébrations d’évènements sociaux. A Goudel, dans la région de Niamey, ainsi qu’à Zinder ou à Agadez, les autorités coutumières ont par exemple déjà pris des décisions visant à encadrer la dot et les « dépenses inutiles » lors des mariages. Avec un relatif succès car ce ne sont pas toutes les célébrations qui sont connues des autorités. Par le passé également, au temps du premier régime d’exception, l’ancien chef de l’Etat Kountché a fait recours à la manière forte pour mettre fin à ce fléau qui est aujourd’hui érigé en véritable fait socioculturel surtout dans les grandes villes du pays.

Cette fois encore, le gouvernement revient à la charge. Il va falloir certes  attendre le Forum national prévu à cette pour apprécier les mesures qui seront mises en œuvre, mais il est importe de relever que ce ne sont pas seulement les évènements sociaux qui donnent lieu à de telles dépenses ostentatoires. Les manifestations politiques, surtout lors des campagnes électorales, servent aussi d’occasion pour ces pratiques qui frisent l’irrationnel dans un pays classé dernier de la planète en matière d’Indice de développement humain (IDH). Le bon exemple, dit-on, vient d’en haut…

Ikali (actuniger.com)



Commentaires

7
Moussa Hamidou Youssoufi Ma
3 années ya
Ridicule....le gouvernement aurait commenc
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
8
Mahamane Lawel
3 années ya
Ils devraient revoir et r
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
7
Braham Moumouni
3 années ya
Qu
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
4
Sagir Adam Shartawa Shartawa
3 années ya
Aikin banza ! Personne parmi les hommes ne peut accepter une valeur net de 500 mille pour donner sa fille en mariage. Si c'est vous
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
4
Nourou Crama
3 années ya
Et le vol dans les Minist
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
3
Salami mamoudou
3 années ya
:-) Merci nourou crama !
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
4
H maiga
3 années ya
Ceux qui ont gagn
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
H maiga
3 années ya
Nous allons bien voir ceux qui vont sortir combattre ce que vous appelez d
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
Ary
3 années ya
Laisser la basse classe de profiter des rares occasions pour toucher le billets de 500 a 5000 Fcfa.

Il faut laisser ces histoires. Je ne suis pas pecimiste, mais il y atoujours des contournements pour continuer le gaspillage. C'est celui qui a qui gaspille. C'est celui qui a un gain facile qui gaspille.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
4
Lumana aile Sanda
3 années ya
[quote name="Nourou Crama"]Et le vol dans les Minist
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
3
Moune
3 années ya
Pourquoi au Niger on se soucis a des banales alors que le vrai probl
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Mansour Cheickh
3 années ya
C
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Mansour Cheickh
3 années ya
C
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Mansour Cheickh
3 années ya
C
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
basoro
3 années ya
Commenc
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
TOTO A DIT
3 années ya
" Au Niger, certains
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Ibrahim Diori
3 années ya
Ostentatoires ce sont les d
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Aicha Kamb
3 années ya
En quoi
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Maman Lawal Dan Bouzoua
3 années ya
Juste une fa
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
2
Mariama Kan
3 années ya
De toute fa
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
2
Amadou Cheffou Barre
3 années ya
Ramenez nos milliards, on verra pour les mariages et autres c
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
Nafi Illa Hachimou
3 années ya
C'est le gouvernement qui paie la dot? C'est encore lui qui d
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Oga
3 années ya
Pendant que certains sont occup
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
TOTO A DIT
3 années ya
Ne dit on pas que le voleur crie pour que le vol
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
TOTO A DIT
3 années ya
QUELLE EST.... d'ailleurs... CONCR
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Youchaou
3 années ya
En tout cas il est de l'int
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
Tessimbo
3 années ya
Quand l'h
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
TOTO A DIT
3 années ya
[quote name="Youchaou"]En tout cas il est de l'int
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Kogui
3 années ya
Dommages pour le MNSD pris en
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
Gangado
3 années ya
Quand la mafia sicilienne devient moralisateur. Celui qui paie un service sans livraison d'article
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Pirlo
3 années ya
D
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Pirlo
3 années ya
D
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Omar
3 années ya
On se moque de qui m
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
bagague
3 années ya
-D'une part ,les nig
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
2055 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
531 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
329 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
475 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
362 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
365 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2283 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages