lundi 8 août 2022

2526 lecteurs en ligne -

fraren

Coronavirus : le Sénégal suspecte un premier cas détecté à Dakar

Coronavirus mesure preventive 

Les autorités sénégalaises ont confirmé ce lundi  la présence d’un cas suspect de coronavirus (Covid-19) dans le pays. Des tests de validation sont en cour à l’Institut Pasteur de Dakar (IPD), et les autorités sénégalaises ont promis que les résultats seront incessamment rendus.

 

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Selon l’Agence de presse officielle (APS),  le président sénégalais Macky Sall a présidé ce lundi au Palais de la République,  une réunion d’urgence du Conseil présidentiel sur la question. Le chef de l’Etat a déclaré à cette occasion, qu’il y avait de fortes probabilités que les tests de coronavirus effectués à Dakar sur un individu en provenance de l’étranger soient positifs.

« Les services de Santé à travers l’Institut Pasteur de Dakar (IPD), nous ont signalé un cas suspect qui est en cours de validation. Il y’a de fortes chances, de fortes probabilités que les tests soient positifs. Il s’agit d’un homme de nationalité étrangère. Les services des maladies infectieuses sont déjà mobilisés. J’appelle au calme et à la sérénité. J’invite la presse à nous accompagner dans cette phase critique». Macky Sall.

Aucune indication n’a été officiellement donnée sur l’identité et le pays de provenance du patient. Cependant, la presse locale rapporte qu’il s’agit d’un français qui a été interné à l’hôpital de Fann de Dakar, et qui serait arrivé dans la capitale sénégalaise y’a deux jours à bord d’un vol  de la compagnie Air Sénégal. 

Le Sénégal est prêt à faire face à la situation, selon le président Sall

Lors du conseil présidentiel consacré à l’épidémie, le chef de l’Etat sénégalais a également appelé les populations à la «  vigilance » soulignant que le pays était « prêt » à faire face à cette situation. « Nous faisons aujourd’hui entièrement confiance aux services de santé et aux personnels de santé, qu’ils ont prouvé par le passé et continue à prouver leur savoir-faire. Ils  sont restés mobilisés dans la prévention, la riposte et le suivi de l’épidémie », a fait valoir Macky Sall. Il a dans le même temps appelé les sénégalais à suivre les consignes des services de santé, des services de sécurité entre autres, et à  inviter tous les acteurs à poursuite le travail de coordination des interventions dans le cadre du renforcement de l’alerte, et de la fonctionnalité du dispositif H24.


Selon l’APS, le président Sall a aussi indiqué que l’Etat va dégager les moyens et a demandé au Comité de riposte d’asseoir la coordination optimale des activités de sensibilisation. « Si on doit mettre en quarantaine, on le fera. Si on doit interdire des manifestations, on va les interdire » a poursuivi le chef de l’Etat sénégalais qui a également validé le plan national de riposte du Covid-19, d’un coût de plus d’un milliard et demi de francs Cfa.

A.Y.B (actuniger.com)



Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com