Sidebar

Airtel Kassoua Garbal

NITA Fond Site Web 675 x 240

Bandiagara

Dans un communiqué publié ce vendredi, le gouvernement malien a annoncé qu’il a « suivi  avec préoccupation »,  les manifestations qui se déroulent dans le cercle de Bandiagara, et qui visent «le départ des troupes de la MINUSMA ». Dans le communiqué signé par le ministre de la Communication et porte-parole, Yaya Sangaré, le gouvernement malien a « condamné fermement ces actes » qui, selon lui, « sont de nature à remettre en cause les efforts déployés par les autorités nationales et les partenaires internationaux pour le retour de la sécurité, de la stabilité et de la paix au Mali ».

Zeyna commission0

« Tout en rappelant que la MINUSMA est présente dans notre pays à la demande des autorités nationales et conformément aux résolutions pertinentes du Conseil de sécurité des Nations Unies, dans le but d’assurer le respect de l’unité nationale, de l’intégrité territoriale et de la souveraineté nationale, le gouvernement appelle les populations à la retenue et les invite à ne pas tomber dans le piège des ennemis de la paix ».

Le gouvernement du Mali a ensuite  exprimé « son soutien et sa totale solidarité » au Représentant spécial du Secrétaire général des Nations Unies, au personnel de la MINUSMA et à l’ensemble des pays contributeurs de troupes pour leur engagement pour la paix et la réconciliation.

Manifestations à Bandiagara et à Bamako

Le communiqué du gouvernement fait suite aux manifestations qui se sont déroulées le jeudi 2 janvier à Bandiagara, contre « la présence des forces étrangères au Mali ». Les manifestants qui étaient sortis massivement dans les rues de la localité, ont particulièrement ciblé la MINUSMA, en bloquant le passage d’un convoi de la mission onusienne de passage à Bandiagara.

Des associations de la société civile ont annoncé des manifestations du même genre dans tout le pays les prochains jours et, le 1er janvier, au cours d’un point de presse tenu à la bourse du travail, la plateforme «  Yèrèwolo » (Debout sur les Remparts) a annoncé une grande manifestation pour le 10 janvier prochain à Bamako,  la capitale malienne. En 2019 déjà, plusieurs manifestations contre la MINUSMA et les forces étrangères présentes au Mali, se sont déroulées dans diverses localités du pays, à l’appel des organisations de la société civile, pour qui, ces forces étrangères sont inefficaces dans la lutte contre le terrorisme et la crise sécuritaire que vit le pays depuis 2012.

A.Y.B (actuniger.com)



Ajouter un Commentaire

Enregistrer

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
998 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
487 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
266 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
419 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
307 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
315 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2259 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages