jeudi 18 août 2022

2673 lecteurs en ligne -

fraren

Burkina: au moins 16 personnes tuées dans une mosquée par des individus armés à Salmossi

terroriste djihadiste islamiste bandit armee

Photo d'illustration

Au moins seize personnes ont été tuées, vendredi 12 octobre en fin d’après-midi, dans une attaque qui a visée une mosquée à Salmossi, près de Gorom-Gorom, dans le nord du Burkina Faso.

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Selon  l’AFP qui cite une source sécuritaire, «des individus armés ont attaqué la grande mosquée de Salmossi entre 19 h et 20 h (heure locale), faisant au moins 16 morts ». Treize (13) personnes sont mortes au cours de l'attaque et trois (3) autres ont succombé quelques heures après suite à de graves blessures». L’attaque a fait également deux (2) autres blessés qui sont dans un état critique. «Les victimes sont tous des musulmans qui étaient en prière au sein de la grande mosquée», a affirmé un habitant de Gorom-Gorom, joint depuis Ouagadougou par la même source. Selon le témoin,  «depuis ce matin, les populations ont commencé à fuir la localité», en raison notamment du «climat de panique malgré le renfort militaire qui a été déployé après l'attaque ».

Situation critique

Le gouvernement burkinabé n’a pas encore réagit officiellement à cette nouvelle attaque meurtrière qui vient de nouveau endeuillée le pays. Depuis 2015, le Burkina fait face à une amplification des menaces sécuritaires avec la multiplication des attaques par des groupes armés. Malgré les mesures prises par les autorités, la situation ne cesse de s’empirer ces derniers mois. Selon des sources sécuritaires, le gouvernement ne contrôle plus près d’un tiers de son territoire, particulièrement dans le nord du pays, à la frontière avec le Mali où les populations ont vidé les zones à la suite des violences. Ces violences concernent également l’Est du pays et ont fait près de 800 morts ainsi que des dizaines de milliers de déplacés.

Les forces de sécurités, administrations, écoles ainsi que les mosquées sont devenus des cibles régulières des différents groupes armés qui sévissent dans le pays.

Ikali (actuniger.com)



Commentaires  

+5 #1 Aboubakar Adam 13-10-2019 09:50
L’insécurité gagne du terrain de jour en jour en Afrique…je ne sais pas si c’est voulu par les dirigeants ou par l’occident mais avec cette allure, l’Afrique ne reconnaîtra pas la paix et la stabilité. Ce qui veut dire que y’aura pas un avenir radieux pour notre continent. Pauvre Afrique
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #2 Gohze 13-10-2019 16:08
Que Dieu protège l'Afrique. Amen.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #3 Mahamadou Sirifi 13-10-2019 19:24
L' une des choses que l'on oublie parfois c'est comment ces personnes arrivent t'ils à être fourni en car[mot censuré]nt vu qu'ils sont très mobile à en croire qu'il en dispose d'un quantité énorme . Non États doivent penser à ça .
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 Alassane Boube 13-10-2019 19:24
Je me demande comment ils font pour trouve la photo de ces criminelles mais il arrive pas à les tué
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #5 JMJ 14-10-2019 14:00
Citation en provenance du commentaire précédent de Alassane Boube :
Je me demande comment ils font pour trouve la photo de ces criminelles mais il arrive pas à les tué

Ces bandits ont des sites web et sont actifs sur les réseaux sociaux, ils publient eux mêmes leurs ''exploits'' à des fins de propagande !
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #6 A.thalès 14-10-2019 20:31
:cry: :cry: qu'Allah le tout puissant protège les populations ces bandits d'où qu'ils proviennent
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #7 #7 OLT 07-11-2019 14:33
Ces individus sont des malades mentaux manipules par des enemies de Dieu. Dieu les punira un jour....
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com