dimanche, 20 septembre 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


mossa ag attaher

Au Mali, la Coordination des mouvements de l'Azawad (CMA) a annoncé qu'elle suspendait sa participation aux travaux du grand dialogue national. La CMA est une coalition de groupes armés du nord du pays qui a signé l'accord de paix de 2015. Son retrait du dialogue national, grand projet porté par le Premier ministre Boubou Cissé pour un retour de la paix au Mali, intervient en réaction aux déclarations du président Ibrahim Boubakar Keïta (IBK) lors de l'anniversaire de l'indépendance.

Zeyna transfert argent bis

Dans son discours, le président malien Ibrahim Boubacar Keïta (IBK) avait affirmé que certains dispositifs de l'accord de paix de 2015 pourraient être discutés au cours du grand dialogue national. Or, pour la Coordination des mouvements de l'Azawad (CMA), c'est tout simplement impossible. L'accord de paix est très clair : une modification de ses termes ne peut intervenir que si tous les signataires ainsi que la médiation internationale le demandent.

« Aucune disposition de l’accord ne peut faire objet des renégociations par la seule volonté d’une seule partie, estime Mossa Ag Attaher, le porte-parole de la CMA. Nous déplorons que le président de la République ait fait cette annonce sans concertation et sans que cela ne soit le produit d’un consensus entre les parties signataires ».

Le statut de Kidal en discussion

Du côté du gouvernement, on appelle au calme. Pour Tiébilé Dramé, ministre des Affaires étrangères, il ne faut pas s'imaginer le pire. L'idée pour l'heure n'est pas de modifier l'accord de paix mais d'en discuter. « Le président a dit très clairement sa détermination à continuer la mise en œuvre de l’accord, rappelle-t-il. Cela ne peut se faire que par l’appropriation nationale de l’accord. Nous avons une occasion unique, qui est le dialogue national inclusif, dans quelques semaines. Cela ne signifie pas qu’il faut le jeter dans le fleuve Niger ! Cela ne signifie pas qu’il faut le remettre en cause dans ses dispositifs fondamentaux ! Ce n’est pas le cas. C’est permettre aux Maliens de pouvoir en parler. Il ne faut quand même pas se comporter comme si, une fois cela signé, les Maliens ne doivent plus pouvoir en parler ».

Un argument qui ne convainc pas la CMA qui a le sentiment que depuis des semaines, le statut de la ville de Kidal, son fief, fait l'objet d'un acharnement. La coalition redoute donc que la révision potentielle de l'accord soit instrumentalisé à des fins politiques. « Nous assistons depuis un certain temps à une campagne de la part d’un certain nombre d’acteurs pour que l’accord fasse objet d’une nouvelle négociation ici, à l’intérieur du Mali, déclare Mossa Ag Attaher. Nous pensons que l’accord ne doit, en aucune manière, être un outil d’une gestion, d’une politique intérieure quelconque ».

« Je lance un appel au sens des responsabilités des dirigeants de la CMA, à leur sens du pays, il faut se calmer, calmer le jeu », répond Tiébilé Dramé. Une réunion spéciale sur le Sahel se tient aujourd'hui en marge de l'Assemblée générale des Nations unies à New York. La question de Kidal y sera notamment discutée.

RFI

 

Commentaires  

+5 #1 Nimporte quoi 26-09-2019 07:36
Des bandits vendeur de drogue qui prennent tout un peuple en otage. En 2019 ceci ne devrait plus etre possible en Afrique ou n'importe ou ailleurs. Le mali doit envoyer son armée et reprendre le controle de son territoire, on en a marre de tous ces delinquants qui viennent attaquer le Niger et deranger notre quietude
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #2 Machin Chouette 29-09-2019 16:41
il faut que le réduit de Kidal soit pacifié et que le Mali retrouve sa souveraineté sur l'ensemble de son territoire. Les pays du G5 Sahel ont joué aux charmeurs de serpents et ils sont surpris que les crotales de Kidal et compagnie veulent les mordre....
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #3 Machin Chouette 29-09-2019 16:41
il faut que le réduit de Kidal soit pacifié et que le Mali retrouve sa souveraineté sur l'ensemble de son territoire. Les pays du G5 Sahel ont joué aux charmeurs de serpents et ils sont surpris que les crotales de Kidal et compagnie veulent les mordre....
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 Mouché 30-09-2019 10:11
Accord ou pas accord, dans tous les cas rien ne marche et je ne crois pas que les dirigeant africains et surtout de la sous-région aient pris la trajectoire qui mène vers une solution définitive. Les Français avaient pris l'engagement ferme de créer un État de l'Azawad et ils poursuivent leur objectif.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #5 ramsess 30-09-2019 13:48
Autant dire que la construction d'un état passe par de grands sacrifices ....
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Canal Promo Septembre Octobre 2020

Top de la semaine

Publier le 18/09/2020, 20:33
marathon-day-du-groupe-bollore-au-niger-l-edition-2020-en-solidarite-avec-les-victimes-des-inondations Comme chaque année depuis 2016, les collaborateurs du groupe Bolloré ont répondu présent au...Lire plus...
Publier le 18/09/2020, 12:17
unicef-niger-en-fin-de-mission-la-representante-dr-felicite-tchibindat-felicitee-par-les-autorites-pour-son-travail-au-service-des-enfants Le Premier Ministre, M. Brigi Rafini, a exprimé au nom du Gouvernement du Niger, jeudi 17 septembre au...Lire plus...
Publier le 17/09/2020, 06:28
lutte-contre-le-chomage-des-jeunes-lancement-de-la-formation-de-reconversion-professionnelle-des-jeunes-diplomes-par-l-anpe-sur-financement-du-prodec Le Centre de Perfectionnement des Travaux Publics (CPTP) de Niamey a servi de cadre, mardi 15...Lire plus...
Publier le 16/09/2020, 20:17
communique-du-conseil-des-ministres-du-mercredi-16-septembre-2020  Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, mercredi 16 septembre 2020, dans la salle...Lire plus...
Publier le 14/09/2020, 08:14
fichier-electoral-biometrique-les-coalitions-politiques-cap-20-21-et-gayya-zabbe-rejettent-en-bloc-les-resultats-de-l-audit-communique Communiqué des coalitions politiques CAP 20-21 et GAYYA ZABBE relatif a l’audit du fichier électoral...
Publier le 15/09/2020, 21:10
barkhane-dans-la-region-de-tillaberi-deux-lieutenants-francais-et-nigerien-dirigent-conjointement-une-operation-militaire Fin juillet 2020, sur une base opérationnelle avancée temporaire (BOAT) au cœur de la région de...
Publier le 16/09/2020, 11:19
mali-les-chefs-d-etat-de-la-cedeao-exigent-une-transition-civile-et-la-dissolution-du-cnsp-pour-lever-les-sanctions-communique-final-du-sommet-d-accra Les Chefs d’Etats  et de gouvernement de la CEDEAO ont maintenu leurs exigences à la junte...
Publier le 14/09/2020, 08:29
insecurite-2-soldats-de-la-garde-nationale-tues-dans-une-attaque-non-revendiquee-a-assamaka-region-d-agadez Deux (2) éléments de la Garde nationale du Niger (GNN) ont été tués samedi dernier suite à une attaque...
Publier le 16/09/2020, 20:17
communique-du-conseil-des-ministres-du-mercredi-16-septembre-2020  Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, mercredi 16 septembre 2020, dans la salle...
Publier le 15/09/2020, 21:10
barkhane-dans-la-region-de-tillaberi-deux-lieutenants-francais-et-nigerien-dirigent-conjointement-une-operation-militaire Fin juillet 2020, sur une base opérationnelle avancée temporaire (BOAT) au cœur de la région de...
Publier le 14/09/2020, 08:14
fichier-electoral-biometrique-les-coalitions-politiques-cap-20-21-et-gayya-zabbe-rejettent-en-bloc-les-resultats-de-l-audit-communique Communiqué des coalitions politiques CAP 20-21 et GAYYA ZABBE relatif a l’audit du fichier électoral...

Dans la même Rubrique

Mali : les chefs d’Etat de la CEDEAO exigent une transition civile et la dissolution du CNSP pour lever les sanctions (Communiqué final du Sommet d’ Accra)

16 septembre 2020
Mali : les chefs d’Etat de la CEDEAO exigent une transition civile et la dissolution du CNSP pour lever les sanctions (Communiqué final du Sommet d’ Accra)

Les Chefs d’Etats  et de gouvernement de la CEDEAO ont maintenu leurs exigences à la junte militaire lors du mini-sommet sur la crise malienne qu’ils ont tenu le lundi 15...

Mali : l’ancien président Moussa Traoré n’est plus !

15 septembre 2020
Mali : l’ancien président Moussa Traoré n’est plus !

L’ancien président malien, le général à la retraite Moussa Traoré,  est décédé ce mardi 15 septembre 2020 à 83 ans, selon des sources familiales citées par plusieurs médias maliens. Au...

Mali : la CEDEAO donne un ultimatum d’une semaine à la junte pour la nomination d’un président de la transition civil

7 septembre 2020
Mali : la CEDEAO donne un ultimatum d’une semaine à la junte pour la nomination d’un président de la transition civil

Les chefs d'Etat et de gouvernement des pays membres de la CEDEAO qui se sont réunis ce lundi en sommet ordinaire à Niamey, ont exigé la nomination d'un président de...

CPI/USA : la procureure Fatou Bensouda sur la liste noire des Etats-Unis

3 septembre 2020
CPI/USA : la procureure Fatou Bensouda sur la liste noire des Etats-Unis

Les Etats-Unis sont passés des menaces aux actes en imposant des sanctions à Fatou Bensouda, la procureure de la Cour pénale internationale (CPI). La gambienne est désormais inscrite sur la...

Guinée : Alpha Condé « accepte » d’être candidat pour un troisième mandat

2 septembre 2020
Guinée : Alpha Condé « accepte » d’être candidat pour un troisième mandat

Le président Alpha Condé s'est enfin exprimé ce mercredi sur sa candidature à la prochaine présidentielle du 18 octobre. A l’adresse de ses partisans réunis au Palais du peuple de...

Sommet de la CEDEAO sur le Mali : la levée des sanctions conditionnée à une transition civile de 12 mois

28 août 2020
Sommet de la CEDEAO sur le Mali : la levée des sanctions conditionnée à une transition civile de 12 mois

A l’issue de leur second sommet extraordinaire sur la situation sociopolitique au Mali, qui s’est tenu par visioconférence ce vendredi 28 août, les chefs d’Etat de la CEDEAO ont pris...