samedi, 05 décembre 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


g5 sahe qg fronde

A l’initiative de plusieurs associations de la société civile, des manifestants ont entamé un mouvement de protestation à Bamako, contre l’installation du QG de la force conjointe militaire du G5 Sahel. Pour la population locale, le siège de la force militaire doit se retrouver sur le champ de bataille d’où il a été ramené à la suite d’une attaque terroriste qui a saccagé l’ancien siège de Sévaré.

Zeyna transfert argent bis

Après les multiples entraves qu'elle a connues depuis son lancement en 2014 par les 5 pays membres de l'organisation, voilà qu'une fronde populaire vient perturber l'installation du QG de la force conjointe du G5 Sahel (FC G5 Sahel) dans le quartier de Badalabougou, en plein cœur de Bamako, la capitale malienne. A l'appel de plusieurs associations de la société civile, des manifestants ont envahi la place devant le mess des officiers, là où devrait être installé le siège opérationnel de la force conjointe après son transfert de Sévaré, en plein centre du pays.

Pour les protestataires qui avaient appelé à manifester les 22 et 23 mai, la force du G5 Sahel ne doit pas installer son QG à Bamako. «Nous ne voulons pas du G5 ici. Leur objectif est de lutter contre les terroristes. Ils n'ont qu'à prendre la direction du nord du Mali, et non venir rester à Bamako», a par exemple indiqué à l'AFP, une manifestante présente sur les lieux du sit-in. Les manifestants ont même installé des bâches et des chaises devant les bâtiments qui devront abriter le nouveau siège de la force conjointe, ce qui ne plait pas aux habitants de la capitale malienne. «Il faut que les militaires du G5 partent au front. Ils ne doivent pas rester ici», poursuit un autre manifestant.

Méfiance et amplification des menaces

Cette fronde contre l'installation du QG de la FC G5 Sahel en plein quartier résidentiel de Bamako illustre la méfiance des populations à l'égard de cette force militaire qui n'a véritablement pas pris son envol. Malgré l'annonce des financements, elle n'a lancé que quelques opérations militaires dans le Sahel où la situation sécuritaire ne cesse pourtant de se dégrader avec la multiplication des attaques terroristes, notamment au Mali, au Burkina et au Niger. En dépit du plaidoyer des chefs d'Etat des cinq pays membres de l'organisation pour l'accélération du décaissement promis afin de donner à la force conjointe plus de moyens matériels, la FC G5 Sahel cherche les moyens pour se déployer sur le terrain.

Jusqu'en juin 2018, le QG de la FC G5 Sahel était basé à Sévaré, en plein centre du Mali et sur le théâtre des opérations militaires. Depuis que le siège a été complètement dévasté par une attaque terroriste de grande envergure, la décision a été prise, par le commandement de la force militaire, de le transférer à Bamako. Ce qui amplifie la crainte chez la population comme l'explique aux médias, Ousmane Traoré, responsable d'une association de jeunes qui a pris part au rassemblement et pour qui la présence du QG dans une zone résidentielle est un danger pour les populations. «Ici nous ne sommes que des civils. Et s'il y a des attentats, les victimes seront des civils», a-t-il confié. 
Les autorités maliennes, tout le secrétariat permanent du G5 Sahel qui est basé à Nouakchott, n'ont jusqu'à présent pas réagi à cette fronde qui risque de prendre de l'ampleur, en raison aussi de l'exaspération de la population face à l'incapacité des forces étrangères (MINUSMA, Barkhane, G5 Sahel) de contenir les menaces sécuritaires. 
Dans son dernier rapport sur la force du G5 Sahel, publié le 6 mai, le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a confirmé la signature d'un accord avec les autorités maliennes «par lequel un siège provisoire a été mis à la disposition de la force conjointe au mess des officiers à Badalabougou». Avec cette manifestation de 48h contre ce transfert de son QG, la force conjointe ne semble pas prête à se défaire des entraves qui la guettent presque. Sur le terrain, les attaques se poursuivent amplifiant les critiques contre le G5 Sahel qui peine encore à convaincre de son utilité sur le front.

Aboubacar Yacouba Barma

La Tribune Afrique

 

Commentaires  

0 #1 tessa 30-05-2019 15:03
Entre Force conjointe composés des africain et Barkane? qu'est ce qui est mieux?

vallée de l'impérialisme
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

CORIS BANK 1 AN

CORIS BANK 1 AN

Canal Horizon Nov Dec

Top de la semaine

Publier le 04/12/2020, 20:04
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-04-decembre-2020 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 04 décembre 2020, dans la salle habituelle des...Lire plus...
Publier le 04/12/2020, 08:59
legislatives-la-cour-constitutionnelle-valide-359-dossiers-de-candidature-sur-505-deposes-pour-le-scrutin-du-27-decembre A quelques heures de l’ouverture de la campagne électorale pour les législatives du 27 décembre, la...Lire plus...
Publier le 04/12/2020, 01:07
communique-du-conseil-des-ministres-du-jeudi-3-decembre-2020 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour,  jeudi 03 décembre 2020, dans la salle habituelle...Lire plus...
Publier le 03/12/2020, 12:20
justice-a-diffa-les-plaignants-deboutes-sur-l-affaire-de-la-nationalite-du-candidat-bazoum-une-autre-plainte-deposee-a-la-cour-constitutionnelle Le tribunal de grande instance de Diffa,  statuant publiquement et contradictoirement à l'égard...Lire plus...
Publier le 03/12/2020, 09:02
elections-2020-2021-le-csc-a-etabli-par-tirage-au-sort-l-ordre-de-passage-des-candidats-et-des-partis-politiques-sur-les-medias-d-etat Dans le cadre des élections générales, le Conseil Supérieur de la Communication (CSC) a organisé le...Lire plus...
Publier le 03/12/2020, 12:20
justice-a-diffa-les-plaignants-deboutes-sur-l-affaire-de-la-nationalite-du-candidat-bazoum-une-autre-plainte-deposee-a-la-cour-constitutionnelle Le tribunal de grande instance de Diffa,  statuant publiquement et contradictoirement à l'égard...
Publier le 30/11/2020, 09:28
presidentielles-des-professeurs-de-philosophie-apportent-leur-soutien-a-leur-collegue-bazoum-mohamed-candidat-du-pnds-tarraya-declaration DÉCLARATION DE SOUTIEN DES PROFESSEURS DE PHILOSOPHIE DU NIGER À LA CANDIDATURE DE LEUR COLLÈGUE...
Publier le 30/11/2020, 10:45
defense-l-effectif-des-militaires-sera-porte-a-50-000-hommes-dans-les-5-prochaines-annees Afin d’améliorer et renforcer les capacités des Forces armées nigériennes (FAN), le gouvernement a...
Publier le 04/12/2020, 01:07
communique-du-conseil-des-ministres-du-jeudi-3-decembre-2020 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour,  jeudi 03 décembre 2020, dans la salle habituelle...
Publier le 02/12/2020, 08:58
communique-du-conseil-des-ministres-du-mardi-1er-decembre-2020  Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, mardi 1er décembre 2020, dans la salle habituelle...
Publier le 03/12/2020, 12:20
justice-a-diffa-les-plaignants-deboutes-sur-l-affaire-de-la-nationalite-du-candidat-bazoum-une-autre-plainte-deposee-a-la-cour-constitutionnelle Le tribunal de grande instance de Diffa,  statuant publiquement et contradictoirement à l'égard...
Publier le 30/11/2020, 22:54
communique-de-presse-du-mouvement-patriotique-pour-la-republique-mpr-jamhuriya Le bureau politique national, Les militantes , militants  sympathisantes  et sympathisants...
Publier le 30/11/2020, 10:45
defense-l-effectif-des-militaires-sera-porte-a-50-000-hommes-dans-les-5-prochaines-annees Afin d’améliorer et renforcer les capacités des Forces armées nigériennes (FAN), le gouvernement a...
Publier le 02/12/2020, 08:58
communique-du-conseil-des-ministres-du-mardi-1er-decembre-2020  Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, mardi 1er décembre 2020, dans la salle habituelle...
Publier le 04/12/2020, 01:07
communique-du-conseil-des-ministres-du-jeudi-3-decembre-2020 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour,  jeudi 03 décembre 2020, dans la salle habituelle...

Dans la même Rubrique

Burkina : le président Roch Marc Christian Kaboré réélu dès le premier tour avec 57,87% des voix (CENI)

26 novembre 2020
Burkina : le président Roch Marc Christian Kaboré réélu dès le premier tour avec 57,87% des voix (CENI)

Le président sortant Roch Kaboré, candidat du MPP, a été réélu dès le premier tour de l’élection présidentielle avec 57,87% des voix, a annoncé la CENI qui a proclamé ce...

Ghana : l’ancien président Jerry Rawlings a tiré sa révérence

12 novembre 2020
Ghana : l’ancien président Jerry Rawlings a tiré sa révérence

L’ancien chef de l’Etat ghanéen, John Jerry Rawlings,  est décédé ce jeudi 12 novembre à Accra, ont annoncé plusieurs sources officielles. A 73 ans, cet ancien putschiste a dirigé l’ex...

Election américaine : Joe Biden est élu 46e président des Etats-Unis

7 novembre 2020
Election américaine : Joe Biden est élu 46e président des Etats-Unis

Joe Biden a été élu samedi président des États-Unis, l’emportant face à Donald Trump et mettant fin à une séquence politique inédite qui a secoué l’Amérique et le monde. Le candidat...

Côte d’ivoire : le président Alassane Ouattara réélu au premier tour avec 94, 27% (CEI)

3 novembre 2020
Côte d’ivoire : le président Alassane Ouattara réélu au premier tour avec 94, 27% (CEI)

La Commission électorale indépendante  (CEI) a annoncé que le président Alassane Ouattara a été réélu dès le premier tour de l’élection présidentielle du 31 octobre dernier avec 94,27% des voix....

Guinée : Alpha Condé réélu pour un 3e mandat dès le premier tour avec 59,49% des voix (CENI)

24 octobre 2020
Guinée : Alpha Condé réélu pour un 3e mandat dès le premier tour avec 59,49% des voix (CENI)

La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a proclamé ce samedi les résultats globaux provisoires de l’élection présidentielle du 18 octobre dernier. C’est le président sortant, Alpha Condé, qui est arrivé...

Nigeria : Buhari ferme et intransigeant face aux protestataires

23 octobre 2020
Nigeria : Buhari ferme et intransigeant face aux protestataires

Le président nigérian est enfin sorti de son silence plusieurs jours après le début des manifestations contre les violences policières qui ont déjà fait plusieurs dizaines de victimes et provoqué...