NITA Fond Site Web 675 x 240

Claude Kory Kondiano

L'Assemblée nationale guinéenne a adopté jeudi un nouveau code civil, qui modifie les dispositions légales sur la monogamie. Désormais, tout homme qui souhaite être polygame doit avoir l'accord de sa première épouse.

Zeyna commission0

Selon la nouvelle loi, le mariage est soumis au régime de la monogamie pour tous les citoyens guinéens. Cependant, le futur mari peut, au moment de la célébration du mariage, avec l'accord explicite de sa future épouse, déclarer qu'il opte pour la polygamie limitée à deux, trois ou quatre femmes au maximum.

Seuls quatre des 111 députés qui siègent actuellement à l'Assemblée nationale ont voté contre. Deux se sont abstenus.

La nouvelle loi est diversement appréciée en Guinée, à Conakry, la capitale, notamment.

C'est chez les femmes qu'on trouve surtout les avis favorables à cette modification du code civil.

"Nous avançons bien (...). Grâce à cette loi, les femmes cesseront d'être marginalisées. Jusque-là, leur avis n'était pas important", réagit une Guinéenne.

"Si la femme n'est pas d'avis que son mari prenne une deuxième épouse, que le mari s'abstienne de le faire donc", commente une autre.

Une autre encore estime que "c'est une grande avancée" pour les Guinéennes.

Rares sont les hommes qui ont opté pour la monogamie en Guinée. Ceux-là se réjouissent de l'adoption de la nouvelle loi.

La plupart des hommes interrogés par BBC Afrique à Conakry rejettent les modifications apportées au code civil.

"Cette loi rend les femmes plus fortes encore dans le foyer", réagit un Guinéen.

"Et si la femme ne donne pas son accord, cela n'engendre-t-il pas des problèmes ?" se demande un autre.

Selon l'imam Cissé, de la mosquée Kébé, située dans la banlieue de Conakry, le nouveau code civil est contraire aux prescriptions de l'islam relatives au mariage.

"L'islam autorise les hommes à prendre jusqu'à quatre femmes. Il ne dit pas que si la première femme ne donne pas son accord, on ne peut pas aller chercher une deuxième. On peut informer la première femme de la décision d'aller chercher une deuxième", explique le chef religieux.

"L'islam ne dit pas qu'il ne faut pas chercher une deuxième femme parce que la première n'est pas d'accord. Cette loi n'est pas conforme à la religion musulmane", soutient l'imam Cissé.

Le nouveau code civil doit être promulgué par le président de la Guinée pour entrer en vigueur.

Mais la nouvelle loi ne s'applique toutefois pas aux couples constitués avant son adoption.

En décembre dernier, le président guinéen s'était opposé à l'idée d'une modification du code civil en faveur de la polygamie.

BBC



Commentaires

0
Abdullah Kouffa Ibn Baz
5 années ya
Eh bien, je vous informe que tous ces d
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Aggar Bazo
5 années ya
Anti islamique
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Nayoussa Boubacar
5 années ya
Elle aura une co
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Mahamadou Mounir Hassane Himadou
5 années ya
La porte est ferm
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Hawa
5 années ya
Hum... c'est un jeu de mot du genre
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Mamadou Macka Sy
5 années ya
En tant que musulman j'opte pour le mariage religieux au d
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
Ab Nasser
5 années ya
Il e
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
IBK
5 années ya
Cette nouvelle loi guin
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Mdrrrrrrrr
5 années ya
Aucune femme sur cette plan
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Dandize
5 années ya
Certaines femmes vont naitre et mourir sans se marier dans peu de temps il y aura beaucoup de. b
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
Issaka Abdoulaye
5 années ya
Vivement la prostitution en guin
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
Daouda Aboubacar Soubhanallah.
5 années ya
C'est une porte ouverte
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Idani Abou
5 années ya
Cette loi est r
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
FAROUCHE MAN
5 années ya
C,EST ETRE CONTRE L,ISLAM,ET CONTRE LA LOI ISLAMIQUE.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
bagague
5 années ya
En tout cas ces d
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
floue
5 années ya
c'est une loi qui va l'encontre des prescription islamique donc les musulments ne doivent pas se soumetre
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Karap Katchap
5 années ya
L'accord pr
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Alpha Ibrahim
5 années ya
C'est d
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Mohamed.M
5 années ya
Il ne suffit pas de voter une loi,mais il faudra murir les r
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Un nig
5 années ya
Porte ouverte
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Youssouf Ben SAIDI
5 années ya
Malheureusement, il y aurait plus de r
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
TARANA
5 années ya
L'HOMME EST TETU. QUAND IL EST RASSASIE IL PENSE A TOUT. IL SE CROIT TOUT PERMIS. JUSQU'A A S'ATTAQUER AUX DECISIONS DIVINES. SI JE COMPRENDS CES DEPUTES TROUVENT QUE DIEU N'A PAS ETE JUSTE EN PERMETTANT A L'HOMME DE PRENDRE 4 EPOUSES. FAITES ATTENTION. LA VIE ICI BAS EST EPHEMERE. NOUS NOUS RETROUVERONS DEVANT DIEU. IL NE FAUT PAS LAISSER" IBLIS" RIRE DE VOUS LE JOUR DU JUGEMENT. CAR APPAREMMENT C'EST "IBLIS" QUI EST EN TRAIN DE JOUER AVEC LA CONSCIENCE DE CES DEPUTES. SINON COMMENT COMPRENDRE QUE DES MUSULMANS AIENT DE PAREILLES IDEES DIGNES D'UN "KAFR"
QUE DIEU VOUS GUIDE SUR LE BON CHEMIN.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
2038 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
530 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
328 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
474 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
358 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
362 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2283 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages