vendredi, 22 novembre 2019
frarzh-CNentr
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

G5merkel

Les présidents du G5 Sahel ont tenu un sommet extraordinaire ce mercredi 1er mai, en présence de la Chancelière allemande, Angela Merkel. Au menu des échanges, la lutte contre le terrorisme, le suivi des engagements pris par les partenaires au profit du G5 Sahel et la situation des différentes crises en Libye, en Algérie et au Soudan.

A l'issue de la séance de travail, le président en exercice du G5 Sahel Roch Marc Christian Kaboré et la Chancelière Angela Merkel ont fait une déclaration à la presse. Selon le président Kaboré, le sommet a permis de passer en revue l’ensemble des questions qui concernent aussi bien l’opérationnalisation de la force conjointe du G5 Sahel, notamment dans sa phase de montée en puissance, que les engagements pris par les partenaires. Il a été également question, a-t-il poursuivi, des procédures de décaissement et de passation de marchés, qui entachent la réalisation d’un certain nombre d’objectifs.
Selon le président du Faso, la stabilité dans les pays sahéliens est tributaire du retour de la paix en Libye. Il a ajouté, que les chefs d'Etats ont marqué une attention particulière aux différentes crises que connaissent l'Algérie et le Soudan. 
Ce faisant, les différents chefs d'État du G5 Sahel attendent de la Chancelière Angela Merkel, un plaidoyer auprès de ses pairs de l'Union européenne, afin qu'une issue soit trouvée à ces différentes crises.
« Nous avons pensé qu’il était important qu’elle use de son leadership aussi bien en Europe que dans les autres institutions, pour faire un plaidoyer en faveur du G5 Sahel, sur l’ensemble de ces questions qui sont des préoccupations majeures », a soutenu le président en exercice du G5 Sahel.
La Chancelière allemande, dans sa déclaration, a apprécié l'esprit d'ouverture qui a prévalu lors de ce sommet. Les discussions ont été franches et ouvertes avec pour but l'atteinte des objectifs. Elle a rappelé que la lutte contre le terrorisme n’est pas uniquement la responsabilité des cinq Etats, mais aussi celle de l’Europe. « Nous en Europe, nous devons être plus réactifs et agir plus rapidement », a précisé Angela Merkel.
Compte tenu du phénomène terroriste, les Etats investissent plus dans la défense et la sécurité, selon la Chancelière allemande. Pour elle, la coopération doit prendre en compte l'investissement afin de promouvoir le développement.
Angela Merkel a aussi rappelé qu’il faut continuer à travailler. Dans cette logique Mme Merkel a souligné que « l’autorité du bassin du Niger bénéficiera encore une fois, de 60 millions d’euros supplémentaires ».
Concernant la Libye, la Chancelière allemande pense qu’une solution politique est d’une importance primordiale, au regard de la menace qui y renait et qu’il faut endiguer.
Outre les questions militaires, celles liées au développement ont été aussi au menu des échanges entre les présidents du G5 Sahel et leur hôte de marque.
Selon le président Kaboré, après cinq années d’existence de l’institution, il est important que tant sur le terrain de la sécurisation que celui du développement économique, les peuples du Sahel sentent une amélioration de leur condition de vie.
« Nous-nous sommes engagés, chacun dans la recherche de solutions pour la lutte contre le terrorisme. Des propositions ont été faites et nécessitent d’être rediscutées, préparées avant d’être annoncées », a affirmé le président du Faso avant de remercier la Chancelière allemande pour sa disponibilité et son écoute.

Source : Direction de la communication de la présidence du Faso.

 

Commentaires  

+3 #1 Hum 02-05-2019 13:17
Les 5 présidents impeccablement irresponsibles en Afrique de l ouest.
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #2 Lecteur-Actuniger 02-05-2019 16:18
Les présidents émerveillant de l'Afrique de l'Ouest. Courage à vous tous. Vous faites la fierté de vos Etats dans un contexte d'insécurité et économique extrêmement difficile
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #3 Idrissa Hamidou Seydou 02-05-2019 16:30
Parmi les président du G5 sahel c'est le président de la Mauritanie seulement qui est intelligente qui tue pas sont peuple c'est pas un débat
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Nous avons 4020 invités et aucun membre en ligne

10 nouvelles chaines au meme prix

Top de la semaine

Publier le 21/11/2019, 19:49
journee-mondiale-de-l-enfance-a-niamey-les-enfants-ont-pris-les-commandes-a-l-occasion-des-30-ans-de-la-convention-des-droits-de-l-enfant-cde A l’instar de la communauté internationale, le Niger a célébré, le mercredi 20 novembre, la Journée...Lire plus...
Publier le 21/11/2019, 18:28
nation-le-comite-national-de-reflexion-sur-l-hymne-national-fait-le-point-au-chef-de-l-etat Le Comité National chargé de réfléchir sur l’hymne National du Niger a fait, ce jeudi 21 novembre, le...Lire plus...
Publier le 21/11/2019, 12:12
revocation-des-maires-des-communes-rurales-de-dogueraoua-malbaza-et-du-conseil-municipal-de-youri-de-leurs-fonctions Le conseil des ministres qui s’est tenu le mercredi 20 novembre 2019, sous la présidence du Chef de...Lire plus...
Publier le 21/11/2019, 12:05
sahel-lancement-des-activites-du-projet-mediation-agropastorale-au-niger L’hôtel Radisson Blu de Niamey a servit de cadre, mardi 19 novembre, au lancement des activités du...Lire plus...
Publier le 21/11/2019, 11:38
burkina-18-assaillants-et-un-gendarme-tues-dans-une-attaque-a-arbinda-dans-le-soum-sahel Un (1) gendarme a été tué et dix huit (18) assaillants ont été abattus, a annoncé dans un communiqué,...Lire plus...
Publier le 18/11/2019, 09:39
l-opposant-hama-amadou-a-regagne-la-prison-civile-de-filingue L’opposant Hama Amadou, revenu au pays le jeudi dernier après 3 années d’exil, a regagné, depuis ce...
Publier le 19/11/2019, 19:40
eliminatoires-can-2021-le-mena-a-sombre-a-niamey-devant-les-bareas-de-madagascar-2-6 Le Mena National a « bu l’eau », comme il se dit chez nous, ce mardi 19 novembre au Stade...
Publier le 18/11/2019, 22:48
trafic-de-drogue-guinee-bissau-le-nigerien-mohamed-sidi-ahmed-condamne-a-15-ans-de-prison La justice bissau-guinéenne a condamné, ce lundi 18 novembre, le nigérien Mohamed Sidi Ahmed, à...
Publier le 21/11/2019, 18:28
nation-le-comite-national-de-reflexion-sur-l-hymne-national-fait-le-point-au-chef-de-l-etat Le Comité National chargé de réfléchir sur l’hymne National du Niger a fait, ce jeudi 21 novembre, le...
Publier le 18/11/2019, 12:50
fc-g5-sahel-25-terroristes-mis-hors-d-etat-de-nuire-et-du-materiel-recupere-au-cours-d-une-operation-dans-le-gourma-burkina Durant les deux premières semaines du mois de novembre 2019, la Force conjointe du G5 Sahel (FC G5...
Publier le 18/11/2019, 09:39
l-opposant-hama-amadou-a-regagne-la-prison-civile-de-filingue L’opposant Hama Amadou, revenu au pays le jeudi dernier après 3 années d’exil, a regagné, depuis ce...
Publier le 18/11/2019, 22:48
trafic-de-drogue-guinee-bissau-le-nigerien-mohamed-sidi-ahmed-condamne-a-15-ans-de-prison La justice bissau-guinéenne a condamné, ce lundi 18 novembre, le nigérien Mohamed Sidi Ahmed, à...
Publier le 20/11/2019, 14:33
drame-un-militaire-tire-mortellement-sur-2-de-ses-compagnons-d-arme-avant-de-se-suicider Drame dans la famille des Forces armées nigériennes (FAN). Un militaire relevant de la 7e Zone de...
Publier le 18/11/2019, 21:57
operation-tongo-tongo-mali-niger-24-soldats-maliens-et-17-terroristes-tues-une-centaine-de-suspects-entre-les-mains-des-fan-a-tiloa Le bilan de l’accrochage, ce lundi 18 novembre à Tabankort (Gao), entre les Forces armées maliennes...
Publier le 18/11/2019, 12:50
fc-g5-sahel-25-terroristes-mis-hors-d-etat-de-nuire-et-du-materiel-recupere-au-cours-d-une-operation-dans-le-gourma-burkina Durant les deux premières semaines du mois de novembre 2019, la Force conjointe du G5 Sahel (FC G5...

Dans la même Rubrique

Burkina : 18 assaillants et un gendarme tués dans une attaque à Arbinda, dans le Soum (Sahel)

21 novembre 2019
Burkina : 18 assaillants et un gendarme tués dans une attaque à Arbinda, dans le Soum (Sahel)

Un (1) gendarme a été tué et dix huit (18) assaillants ont été abattus, a annoncé dans un communiqué, l’Etat-major de la gendarmerie nationale du Burkina Faso. Selon la même...

Mali-Niger : 7 soldats maliens tués et 15 blessés au cours d’une opération commune à Tabankort (Gao)

18 novembre 2019
Mali-Niger : 7 soldats maliens tués et 15 blessés au cours d’une opération commune à Tabankort (Gao)

Sept (7) soldats maliens ont été tués et quinze (15) autres ont été blessés, ce lundi 18 novembre, au cours d’une opération bilatérale entre les Forces armées maliennes (FAMa) et...

FC G5 Sahel : 25 terroristes mis hors d’état de nuire et du matériel récupéré au cours d’une opération dans le Gourma (Burkina)

18 novembre 2019
FC G5 Sahel : 25 terroristes mis hors d’état de nuire et du matériel récupéré au cours d’une opération dans le Gourma (Burkina)

Durant les deux premières semaines du mois de novembre 2019, la Force conjointe du G5 Sahel (FC G5 Sahel) a mené conjointement avec les armées du Burkina Faso, du Mali...

Mali : 20 corps retrouvés par l’armée après un massacre dans le village peul de Peh (Centre) 

16 novembre 2019
Mali : 20 corps retrouvés par l’armée après un massacre dans le village peul de Peh (Centre) 

Le gouvernement malien annoncé, dans un communiqué publié dans la soirée du vendredi 15 novembre, qu’un nouveau drame est survenu, le mercredi 13 novembre dans l’après-midi, dans le village peul...

Burkina : des volontaires au front contre les terroristes

7 novembre 2019
Burkina : des volontaires au front contre les terroristes

Suite à la sanglante attaque terroriste du mercredi 6 novembre, le président burkinabé a adressé un message à la nation dans lequel il a annoncé le recrutement prochain des volontaires...

Burkina : 37 morts et des dizaines de blessés dans l’attaque d’un convoi minier dans l’est du pays

6 novembre 2019
Burkina : 37 morts et des dizaines de blessés dans l’attaque d’un convoi minier dans l’est du pays

Photo d'illustration Trente sept (37)  personnes, des civils et des militaires, ont été tuées, dans la matinée de ce mercredi 6 novembre au Burkina Faso,  selon un communiqué du gouvernement,...