NITA Fond Site Web 675 x 240

Soumeylou Boubèye Maïga (SBM) à Bamako, le 5 janvier 2018

Qui veut vraiment faire partir le Premier ministre malien ? Des religieux demandent son départ. Vent debout, l'opposition malienne réclame aussi son limogeage. C'est au tour du parti présidentiel, le Rassemblement pour le Mali (RPM) d'aller dans la même direction, en menaçant même Soumeylou Boubeye Maïga et son gouvernement du dépôt d'une motion de censure à l'Assemblée nationale.

Zeyna commission0

Pour justifier leur démarche inédite, des députés du Rassemblement pour le Mali (RPM) parti au pouvoir, se sont exprimés dans la presse. En évoquant notamment « l’échec de la politique gouvernementale en matière de sécurité ». « Rien ne va au Mali. C’est ce qui explique le projet de motion de censure », a déclaré, de son côté, ce dimanche soir, Sékou Niamé Bathily, représentant du même parti présidentiel, lors d’un débat télévisé.

La bronca contre le Premier ministre Soumeylou Boubeye Maïga est également menée par deux influents leaders religieux : l’imam Mahmoud Dicko, président du Haut conseil islamique du Mali et le chérif de la localité de Nioro.

L’opposition réclame aussi « la tête du Premier ministre ». Tous les regards sont désormais tournés vers le président de la république, Ibrahim Boubacar Keïta, qui, d’après nos informations a reçu ce dimanche celui qui est encore son Premier ministre. Il sait qu’il lui doit en partie sa réélection à la tête du pays. Va-t-il le limoger ? Va-t-il le sacrifier ? Ou va-t-il plutôt, contre vents et marées, lui renouveler sa confiance, en procédant simplement à un remaniement ministériel ?

RFI



Ajouter un Commentaire

Enregistrer

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
1997 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
525 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
322 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
471 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
357 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
361 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2283 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages