dimanche, 25 août 2019
frarzh-CNentr
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

buhari vote

La Commission électorale indépendante (INEC) a débuté, ce lundi 25 février, la proclamation des résultats provisoires du triple scrutin du samedi 23 février. Pour l’élection présidentielle, les deux principaux candidats, Muhammadu Buhari et Atiku Abubakar, arrivent au coude-à-coude selon les premiers résultats partiels de quelques Etats.

 

Le président candidat prend toutefois une relative avance sur son adversaire en termes de nombre de voix. En attendant la proclamation définitive des résultats, les deux camps se déclarent déjà vainqueurs d’un scrutin qui s’est déroulé sous haute tension, comme l’ont relevé les observateurs internationaux.

C'est à un véritable marathon que se livre Mahmood Yakubu, le président de la Commission électoral nationale indépendante di Nigeria (INEC), qui a entamé, ce lundi 24 février, la proclamation des résultats provisoires des élections présidentielle, législatives et sénatoriales qui se sont déroulées le samedi 23 février dernier.

Au compte-goutte, les résultats ont commencé à tomber dans la mi-journée, et devront se poursuivre au fur et à mesure que la commission centralise les procès-verbaux des 36 Etats que comptent le pays. Selon les premiers résultats qui concernent les Etats d'Osun, Ekiti, Kwara, Nassarawa ainsi que la circonscription fédérale d'Abuja, les deux principaux candidats à la présidentielle, le président sortant Muhammadu Buhari de l'APC et l'ancien vice-président Atiku Abubakar du PDP, arrivent à coude à coude avec une relative longueur d'avance pour le président-candidat.

Sur les 6 circonscriptions dont les résultats ont été proclamés par l'INEC, Buhari l'a remporté dans les 5 Etats, seule la circonscription d'Abuja de la capitale fédérale Abuja a été remporté par l'ancien vice-président d'Olusegun Obasanjo. En termes de voix, Buhari a recueilli, au moment où nous mettions en ligne, 1.317.976 contre 1.173.437 pour Atiku Abubakar. Il convient de noter que 73 candidats se sont présentés à la présidentielle à laquelle les deux prétendants de l'APC et du PDP partent largement favoris.

Il ne s'agit toutefois que des résultats partiels qui sont loin de donner la tendance des résultats définitifs d'autant que d'après les informations rapportées par des médias locaux sur la base du décompte de certains Etats, les plus grandes circonscriptions n'ont pas encore rendu leurs verdicts. Il va donc falloir attendre les prochaines heures voire jours, pour savoir celui qui a véritablement remporté le scrutin qui a été émaillé de violences. Le décompte et la centralisation des voix a commencé la veille, dimanche 23 février, et concernent 120.000 bureaux de vote répartis dans l'ensemble des 36 Etats que compte le pays.

Un processus sous haute tension

Avant même le début de la proclamation des résultats par l'INEC, les camps des deux candidats favoris ont déjà clamé leurs victoires. Ce qui risque d'amplifier les tensions et qui a poussé l'INEC à mettre en garde qu'elle est seule habilité à « publier des chiffres, avancer les résultats et proclamer un vainqueur ». Il faut dire qu'en plus des résultats du vote, il faudrait réunir certaines conditions pour remporter la présidentielle dès le premier tour. Ainsi, pour être déclaré vainqueur du scrutin, le candidat arrivé en tête doit avoir au moins obtenu 25% de ses suffrages dans les deux tiers des 36 Etats. Si ces conditions ne sont pas réunies, un deuxième tour devrait être organisé une semaine suivant la proclamation des résultats définitifs.

Le scrutin du samedi 23 février a été émaillé de violences et de dysfonctionnement malgré la satisfaction dont a fait preuve l'INEC qui a salué « la résilience extraordinaire et la confiance dans le processus démocratique des nigérians ».

Les élections n'ont pas pu se dérouler dans 8.500 bureaux de vote sur 120.000, mais le président de l'INEC s'est déclarée « généralement satisfaite » du déroulement du scrutin, tout en déplorant « les nombreux incidents sécuritaires », dont la mort d'un agent, tué par balle, et l'enlèvement de plusieurs personnes qui ont été par la suite libérées dans l'Etat de Rivers dans le sud-est, où les incidents ont été particulièrement violents.

Selon un décompte de l'organisation de la société civile « Situation Room », qui regroupe près de 70 associations qui font de la veille électorale, seize (16) morts ont été recensés le jour du scrutin. Dimanche 24 février, le décompte macabre s'est hissé à 39 morts selon les chiffres du cabinet de conseil et de veille SBM Intelligence, basé à Lagos, ce qui porte à près de 300, le nombre de victimes enregistrées depuis le début de la campagne électorale en octobre dernier.

Des dysfonctionnements selon les observateurs

En plus de l'élection présidentielle qui attise toutes les convoitises, les 80 millions d'électeurs inscrits sur les listes électorales ont voté pour désigner les 360 députés de la Chambre des représentants ainsi que 109 sénateurs.

Alors que l'INEC poursuit la proclamation des résultats, les missions d'observations électorales ont commencé à livrer leur verdict. L'Union africaine (UA) dont la mission est conduite par l'ancien premier ministre éthiopien, Hailemariam Desalegn, a relevé que « le climat politique général restait en grande partie pacifique et propice à la tenue d'élections crédibles ».

Toutefois, elle a mis en relief, «la désorganisation qui a entouré le scrutin ». C'est aussi les dysfonctionnements qui ont entouré le scrutin que la mission d'observations des Etats-Unis, a mis en avant, en indexant particulièrement le report d'une semaine du triple scrutin, qui aurait impacté le faible taux de participation.

« Il est hautement probable qu'un report aussi tardif ait eu des effets négatifs sur la participation électorale » a estimé devant les médias, John Tomaszewski, observateur américain pour le compte de l'Institut national démocratique. Pour sa part, Maria Arena, observatrice en chef de l'UE et membre du Parlement européen, a mis en avant «de graves problèmes opérationnels qui ont fait peser un lourd fardeau sur les électeurs ».

 

 Aboubacar Yacouba Barma 

La Tribune Afrique

Commentaires  

0 #1 Dan baba 26-02-2019 10:22
Allah ba mahamadu buhari sa'a
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 dogo 26-02-2019 11:45
Je prie Allah pour que la victoire soit avec Bouhari.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #3 Sarki 26-02-2019 13:27
la difference entre Buhari et Attiku a 14h est de 3180484

APC (1243991)
PDP (9259507)
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

DOC_UA19.jpg

Top de la semaine

Publier le 25/08/2019, 16:28
trafic-illicite-une-quinzaine-de-kilos-d-or-saisie-par-la-douane-a-galmi Selon plusieurs sources, des lingots d’or, cassés en plusieurs morceaux, ont été saisis au bureau de...Lire plus...
Publier le 25/08/2019, 16:16
culture-cimena-la-inna-du-gobir-bienvenu-dans-un-monde-ou-les-femmes-detiennent-les-pouvoirs-2 Fiction anthropologique ? film documentaire ? C’est en tout cas une combinaison de genres...Lire plus...
Publier le 25/08/2019, 16:16
culture-cimena-la-inna-du-gobir-bienvenu-dans-un-monde-ou-les-femmes-detiennent-les-pouvoirs Fiction anthropologique ? film documentaire ? C’est en tout cas une combinaison de genres...Lire plus...
Publier le 23/08/2019, 21:48
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-23-aout-2019 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 23 août 2019, dans la salle  habituelle...Lire plus...
Publier le 22/08/2019, 20:51
issoufou-alfaga-sacre-champion-de-taekwondo-aux-jeux-africains-de-rabat Le Nigérien Issoufou Abdoul Razak Alfaga a remporté le mercredi 21 Août 2019 au Maroc la médaille...Lire plus...
Publier le 21/08/2019, 10:11
exclusif-actuniger-orange-niger-finalement-reprise-par-rimbo-apres-l-echec-du-deal-avec-telecel Des informations exclusives que nous détenons, c’est finalement le holding de l’homme d’affaires...
Publier le 22/08/2019, 10:12
concours-des-douanes-les-admis-montent-au-creneau-et-denoncent-le-snad-declaration RÉACTION DES ADMIS DU CONCOURS DE RECRUTEMENT DES CADRES DE DOUANES. Concours de recrutement des...
Publier le 20/08/2019, 09:21
orange-niger-les-agents-en-greve-pour-exiger-le-respect-de-leurs-droits-avant-le-depart-de-l-operateur Comme annoncé en exclusivité par Actuniger, les agents de Orange Niger ont entamé ce mardi 20...
Publier le 21/08/2019, 22:35
communique-de-presse-du-syndicat-national-des-agents-des-douanes-snad-du-21-aout-2019 Le Bureau Exécutif National du Syndicat National des Agents des Douanes, en sa réunion ordinaire du...
Publier le 19/08/2019, 07:24
g5-sahel-le-general-oumarou-namata-prend-officiellement-le-commandement-de-la-force-conjointe Le Général de brigade Oumarou Namata Gazama du Niger succède au Général de division Hanana Ould Sidi...
Publier le 21/08/2019, 10:11
exclusif-actuniger-orange-niger-finalement-reprise-par-rimbo-apres-l-echec-du-deal-avec-telecel Des informations exclusives que nous détenons, c’est finalement le holding de l’homme d’affaires...
Publier le 22/08/2019, 10:12
concours-des-douanes-les-admis-montent-au-creneau-et-denoncent-le-snad-declaration RÉACTION DES ADMIS DU CONCOURS DE RECRUTEMENT DES CADRES DE DOUANES. Concours de recrutement des...
Publier le 23/08/2019, 21:48
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-23-aout-2019 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 23 août 2019, dans la salle  habituelle...
Publier le 20/08/2019, 09:21
orange-niger-les-agents-en-greve-pour-exiger-le-respect-de-leurs-droits-avant-le-depart-de-l-operateur Comme annoncé en exclusivité par Actuniger, les agents de Orange Niger ont entamé ce mardi 20...
Publier le 21/08/2019, 22:35
communique-de-presse-du-syndicat-national-des-agents-des-douanes-snad-du-21-aout-2019 Le Bureau Exécutif National du Syndicat National des Agents des Douanes, en sa réunion ordinaire du...

Dans la même Rubrique

Attaque de Koutougou : « le Burkina Faso ne cédera pas une partie du territoire, dussions-nous, tous, y laisser notre vie » (Président Roch Kaboré)

20 août 2019
Attaque de Koutougou : « le Burkina Faso ne cédera pas une partie du territoire, dussions-nous, tous, y laisser notre vie » (Président Roch Kaboré)

« Le 19 août est une tâche noire dans la vie de notre armée nationale. Car, c’est la première fois que nous avons eu le plus important nombre de victimes,...

Côté d'ivoire : Disparition tragique de l'artiste Dj Arafat

12 août 2019
Côté d'ivoire : Disparition tragique de l'artiste Dj Arafat

Le ministre de la Culture et de la Francophonie a le regret d’annoncer le décès ce matin à 8 heures de l’artiste DJ Arafat de son vrai nom Houon Ange...

Texas : dans les rues de Galveston, deux policiers blancs à cheval tirent un suspect noir par une corde

7 août 2019
Texas : dans les rues de Galveston, deux policiers blancs à cheval tirent un suspect noir par une corde

Deux hommes blancs, à cheval, « promènent » en laisse un homme noir, les mains attachées dans le dos. La scène ne date pas de l’époque esclavagiste américaine, elle a eu lieu...

Nigeria : une attaque de Boko Haram fait au moins 65 morts

28 juillet 2019
Nigeria : une attaque de Boko Haram fait au moins 65 morts

Une attaque du groupe jihadiste samedi contre des participants à une cérémonie de funérailles, dans le nord-est du Nigeria, a fait 65 morts. Le bilan ne cesse d'augmenter. L'attaque du groupe jihadiste...

Le témoignage d'une ancienne captive de Boko Haram destinée à mourir en kamikaze

28 juillet 2019
Le témoignage d'une ancienne captive de Boko Haram destinée à mourir en kamikaze

Les attaques suicides sont l'un des marqueurs de l'insurrection menée par Boko Haram. Et Maiduguri a été la cible d'une multitude d'explosions à la bombe. Le groupe armé a instrumentalisé...

Tunisie: décès du président Béji Caïd Essebsi à l'âge de 92 ans

25 juillet 2019
Tunisie: décès du président Béji Caïd Essebsi à l'âge de 92 ans

Le président tunisien, âgé de 92 ans, Béji Caïd Essebsi est décédé ce jeudi 25 juillet. Il avait été hospitalisé dans la nuit en soins intensifs, selon sa famille. Il...