NITA Fond Site Web 675 x 240

Des billets de francs CFA

Au Mali, une conférence s’est tenue ce dimanche à Bamako contre le franc CFA. Vieux serpent de mer des relations franco-africaines, le débat a été ravivé par le gouvernement populiste italien le mois dernier. Lequel affirmait que le franc CFA appauvrissait l'Afrique.

Zeyna commission0

Les avis sont toujours tranchés, il a ainsi été vivement défendu par le président ivoirien, Alassane Ouattara, la semaine dernière, en visite à Paris. En revanche, les participants invités aux Etats généraux du FCA par le Forum pour un autre Mali ont dénoncé cette survivance de l'époque coloniale.

A Bamako, des universitaires, des acteurs de la société civile, des responsables politiques étaient présents pour plaider pour un changement de monnaie. Et lors de cette rencontre, le CFA n’avait pas de défenseur. Pour les universitaires, les représentants d’ONG présents la monnaie est d’abord une affaire de souveraineté.

« Nous voulons en finir avec l’acronyme CFA qui renvoie quand même aux francs des colonies françaises d’Afrique. Les Américains ne comptent pas en euro, les Européens ne comptent pas en yen et donc il nous faut une monnaie qui puisse renvoyer à notre identité », estime Nako Nubukpo ancien ministre togolais et grande voix anti-CFA sur le continent.

Pourtant, récemment, des chefs d’Etat africains des pays membres de la zone CFA ont encore défendu cette monnaie. Des arguments qui ne sont pas recevables pour Mamadou Koulibaly, ancien président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire et participant à la rencontre de Bamako : « Cette monnaie ne permet pas de financer l’investissement risqué, l’investissement de longue période. On finance le bien de consommation, mais pas l’investissement long. Les taux d’intérêt sont plus élevés quand vous êtes un particulier, une entreprise privée, que quand vous êtes l’Etat ou une société du secteur public. »

Dans tous les pays membres de la zone CFA, les organisateurs de la rencontre de Bamako entendent installer des comités de réflexion pour instaurer de manière pacifique un débat citoyen sur le sujet.

RFI



Commentaires

2
Bravo
5 années ya
F
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Rahinatou
5 années ya
Trop c'est trop. Les fran
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
sarki
5 années ya
bonjour a tous,
c la volont
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
2
BILICHI
5 années ya
Peuple d'Afrique de la zone franc, imposez
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Tijani
5 années ya
Abat la CFA
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
G
5 années ya
Merci et que les dirigeants AFRIQUAIN SE PRENNENT AU S
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
waytogo
5 années ya
enfin wake up brother in africa!!
Prochain combat r
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
balo goka
5 années ya
Seuls les peuples des pays de la zone CFA peuvent imposer de force ce changement. Cela ne pourra jamais se passer pacifiquement car les int
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
1660 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
512 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
305 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
448 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
337 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
345 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2272 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages