samedi, 04 juillet 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


Abdoulaye Wade 2019 02 13 at 223318

Arrivé il y a une semaine dans la capitale sénégalaise, l’ancien président sénégalais a multiplié les rencontres avec des représentants de l’opposition. Mais mercredi soir, Abdoulaye Wade a réitéré ses appels à attaquer les bureaux de vote pour empêcher la tenue de la présidentielle.

Zeyna transfert argent bis

La rumeur s’est répandue via un tweet de Bougane Guèye Dany, candidat du mouvement Gueum Sa Bopp, recalé à l’épreuve des parrainages et désormais soutien d’Idrissa Seck. « L’ancien président [Abdoulaye Wade] reconsidère sa position sur la présidentielle du 24 février », a-t-il écrit le 13 février, au sortir d’un entretien avec le « Pape du Sopi », dans un grand hôtel de Dakar.

« Le président Abdoulaye Wade s’est montré très réactif, très engagé. Quand nous sommes revenus sur son appel à boycotter l’élection, il m’a affirmé que c’était une vieille histoire et qu’il avait envisagé une autre option », confirmait Bougane Guèye Dany à Jeune Afrique dans l’après-midi.

Mais il n’en fut rien. Pendant la semaine qui a suivi son retour à Dakar, l’opposition s’est pressée autour d’Abdoulaye Wade. Le candidat Ousmane Sonko, l’entourage de Khalifa Sall ou encore des émissaires d’Idrissa Seck ont, tour à tour, rendu visite à l’ex-président sénégalais. Mais Abdoulaye Wade reste sur sa ligne, et refuse de donner des consignes de vote. Il l’a réaffirmé, mercredi soir, à l’occasion du comité directeur du Parti démocratique sénégalais (PDS, opposition), devant plusieurs centaines de militants et de cadres du parti.

Propos incendiaires

« IL SUFFIT DE PRENDRE UN PEU D’ESSENCE POUR BRÛLER LA LISTE DES ÉLECTEURS. ET CE N’EST PAS UN DÉLIT »

C’est coiffé d’une chéchia rouge et accompagné de son carré de fidèles lieutenants qu’Abdoulaye Wade a traversé la haie de photographes rassemblés à l’hôtel Terrou Bi, accueilli par  les « Gorgui ! » et « Sopi ! » scandés par les quelque trois cents militants présents. À la tribune, après quelques « leçons de grammaire et de mathématiques » dispensées devant une audience amusée, le patriarche de la politique sénégalaise a martelé son intention d’« empêcher pacifiquement cette élection, trafiquée par Macky Sall ».

Mais le pacifisme revendiqué fait long feu dans la bouche de l’ex-chef de l’État, qui réitère ses propos incendiaires de la semaine précédente, à sa descente de l’avion qui le ramenait à Dakar.  « Nous décidons de nous attaquer aux bureaux de vote pour qu’il n’y ait pas d’élection. Il suffit de prendre un peu d’essence pour brûler la liste des électeurs. Et ce n’est pas un délit. Ce sont des bulletins de fraude, qui participent à un système de fraude. Ce sont les devoirs des citoyens de les détruire », a-t-il déclaré.

Gêne des militants et cadres

Si les propos d’Abdoulaye Wade ont été salués par des applaudissements dans la salle, acquise à Gorgui, de nombreux partisans reconnaissent être mal à l’aise face au jusqu’au boutisme du leader du PDS. En début de semaine, certains cadres confiaient même à Jeune Afrique – en « off » – leur décision de « prendre leurs responsabilités et d’aller voter malgré tout ». D’autres, enthousiastes à l’idée de voir l’opposition se « réveiller avec le retour du président Wade », voulaient encore croire à un retournement de la position d’Abdoulaye Wade, et espéraient une consigne de vote de sa part.

À la sortie du comité directeur du PDS, mercredi soir, l’un des militants résumait une amertume visiblement partagée dans les rangs du PDS : « Macky Sall sera le seul à bénéficier d’un boycott de l’élection. »

 

Jeune Afrique

Commentaires  

0 #1 karim 16-02-2019 12:22
Comme quoi, l'age n'est pas source de sagesse.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

NITA Banniere web 03

Top de la semaine

Publier le 04/07/2020, 14:06
elections-la-ceni-propose-un-report-des-locales-pour-le-17-janvier-2021-et-des-legislatives-partielles-pour-la-diaspora Dans l’incapacité d’organiser les élections locales le 1er novembre prochain comme prévu dans son...Lire plus...
Publier le 04/07/2020, 07:49
mines-le-niger-se-dote-d-une-politique-miniere-pour-les-10-prochaines-annees Le Conseil des ministres du vendredi 3 juillet a adopté un projet de décret relatif à la politique...Lire plus...
Publier le 03/07/2020, 21:25
covid-19-un-seul-nouveau-cas-importe-enregistre-ce-vendredi-03-juillet-2020 Le ministère de la Santé publique a annoncé que sur 155 tests réalisés ce vendredi 03 juillet...Lire plus...
Publier le 03/07/2020, 21:17
covid-19-les-meetings-politiques-autorises-sous-condition-de-respecter-le-port-des-bavettes  Le gouvernement nigérien a décidé de la levée de la mesure de suspension des meetings des partis...Lire plus...
Publier le 03/07/2020, 19:40
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-03-juillet-2020 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 03 juillet 2020, dans la salle habituelle...Lire plus...
Publier le 28/06/2020, 23:20
presidentielles-l-ancien-chef-de-l-etat-salou-djibo-investi-candidat-du-pjp-doubara L’ancien chef de la junte militaire qui a dirigée le Niger de 2010 à 2011, Salou Djibo, a été investi...
Publier le 29/06/2020, 19:58
reamenagement-technique-du-gouvernement-bazoum-mohamed-laisse-son-maroquin-ministeriel Le Président de la République Mahamadou Issoufou a procédé ce lundi 29 juin 2020, à un léger...
Publier le 30/06/2020, 07:47
g5-sahel-a-nouakchott-les-chefs-d-etat-font-le-point-avec-macron-sur-les-engagements-pris-a-pau La capitale mauritanienne accueille ce mardi 30 juin 2020, un sommet des Chefs d’Etat des 5 pays...
Publier le 03/07/2020, 13:11
covid-19-le-non-respect-du-port-de-la-bavette-sera-desormais-sanctionne-au-niger-premier-ministre Au Niger, le non-respect du port de la bavette, prévu dans le cadre des mesures barrières contre la...
Publier le 28/06/2020, 19:31
nation-des-acteurs-politiques-et-de-la-societe-civile-lancent-un-appel-citoyen-pour-sauver-le-pays-d-une-situation-porteuse-de-perils-graves A l’initiative de plusieurs acteurs politiques et de la société civile, issus de divers horizons, un...
Publier le 29/06/2020, 19:58
reamenagement-technique-du-gouvernement-bazoum-mohamed-laisse-son-maroquin-ministeriel Le Président de la République Mahamadou Issoufou a procédé ce lundi 29 juin 2020, à un léger...
Publier le 30/06/2020, 08:15
gouvernement-ce-qu-il-faut-retenir-du-dernier-reamenagement-de-l-equipe-de-brigi-rafini Le Président de la République Issoufou Mahamadou a procédé, lundi 29 juin 2020 dans la soirée, à un...
Publier le 28/06/2020, 23:20
presidentielles-l-ancien-chef-de-l-etat-salou-djibo-investi-candidat-du-pjp-doubara L’ancien chef de la junte militaire qui a dirigée le Niger de 2010 à 2011, Salou Djibo, a été investi...
Publier le 03/07/2020, 19:40
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-03-juillet-2020 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 03 juillet 2020, dans la salle habituelle...
Publier le 28/06/2020, 19:47
logements-sociaux-operation-rattrapage-pour-la-renaissance Le gouvernement a annoncé, vendredi dernier à l’issue du dernier conseil des ministres, avoir conclu...

Dans la même Rubrique

Mali : 7 soldats et une trentaine de civils tués dans le centre (région de Mopti)

3 juillet 2020
Mali : 7 soldats et une trentaine de civils tués dans le centre (région de Mopti)

Sept (7) soldats maliens ont été tués le jeudi 2 juillet aux environs de 20H00 lorsqu’une patrouille de l’armée est tombée dans une embuscade à Gouari, dans le cercle de...

Mali : le mandat de la Minusma prorogé jusqu’au 30 juin 2021

1 juillet 2020
Mali : le mandat de la Minusma prorogé jusqu’au 30 juin 2021

Le Conseil de sécurité a décidé, lundi 29 juin 2020, de proroger pour un an, le mandat de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations unies pour la stabilisation au Mali...

Ghana : le président Nana Akufo-Addo investi par son parti pour briguer un second mandat

28 juin 2020
Ghana : le président Nana Akufo-Addo investi par son parti pour briguer un second mandat

Seul candidat en lice, le président Nana Akufo-Addo a été investi ce samedi 27 juin à Accra, candidat de son parti, le New Patriotic Party (NPP), pour les élections présidentielles...

Tchad : élevé au grade de Maréchal, le président Idriss Déby distingué pour ses victoires militaires

27 juin 2020
Tchad : élevé au grade de Maréchal, le président Idriss Déby distingué pour ses victoires militaires

Les députés tchadiens ont élevé, vendredi 26 juin, le président Idriss Déby Itno au grade honorifique de Maréchal de l’armée. Une distinction qui vient récompenser « ses victoires militaires » dont le...

Côte d’ivoire : le chef du commando de l’attaque terroriste de Kafalo capturé par l’armée (Ministre de la Défense)

22 juin 2020
Côte d’ivoire : le chef du commando de l’attaque terroriste de Kafalo capturé par l’armée (Ministre de la Défense)

Le ministre ivoirien de la Défense, Hamed Bakayoko, a annoncé que le chef du commando qui a mené l’attaque terroriste de Kafolo, dans la nuit du 10 au 11 juin...

G5 Sahel : très attendu dans la Zone des trois frontières, le déploiement des soldats tchadiens n’est pas pour demain

21 juin 2020
G5 Sahel : très attendu dans la Zone des trois frontières, le déploiement des soldats tchadiens n’est pas pour demain

Annoncé en décembre dernier à Niamey puis confirmé en janvier lors du Sommet de Pau, en France, le déploiement des soldats tchadiens dans la Zone dite des trois frontières (Niger,...