Sidebar

E SIM actu niger

NITA Fond Site Web 675 x 240

Un manifestant brandit une image de Jamal Khashoggi 

C’est la première fois qu’un officiel turc, en l’occurence le procureur d’Istanbul, dévoile les circonstances du meurtre du journaliste dans le consulat saoudien.

Le journaliste saoudien Jamal Khashoggi a été tué par « strangulation » au consulat de son pays à Istanbul, le 2 octobre, a affirmé mercredi le parquet turc dans un communiqué.

 

Zeyna commission0

« Conformément à un plan prémédité, la victime Jamal Khashoggi a été étranglée à mort dès son entrée au consulat, est-il écrit. Le corps de la victime a été démembré et on s’en est débarrassé suite à sa mort par strangulation, là encore conformément à un plan préparé d’avance. »

Le journaliste saoudien, très critique à l’égard du prince héritier saoudien Mohammed Ben Salman et qui vivait en exil aux Etats-Unis depuis 2017, s’était rendu au consulat pour des démarches administratives.

Cette annonce des autorités turques a été faite quelques heures après le départ du procureur saoudien Saoud ben Abdallah Al-Muajab à l’issue d’une visite entamée dimanche en Turquie et qui n’a permis aucune avancée sur deux points clés de l’enquête : identifier les commanditaires du meurtre et ce qu’il est advenu du corps. Dans son communiqué, le parquet truc regrette d’ailleurs que cette visite n’ait « pas donné de résultat concret ».

« La vérité n’est pas au rendez-vous »

En annonçant que le journaliste a été tué par strangulation et son corps démembré, le procureur d’Istanbul confirme pour la première fois des informations publiées depuis plusieurs semaines par la presse turque. Le corps de M. Khashoggi n’a toutefois pas encore été retrouvé, près d’un mois après sa mort.

Pour le secrétaire d’Etat américain, Mike Pompeo, « le meurtre, l’assassinat de Jamal Khashoggi dans le consulat en Turquie viole les règles du droit international ». Interrogé sur RTL mercredi matin, le ministre des affaires étrangères français, Jean-Yves Le Drian, a de son côté regretté que l’enquête n’avance pas assez vite.

« Aujourd’hui, même si les autorités saoudiennes ont reconnu qu’il y avait un meurtre, le compte n’y est pas. La vérité n’est pas au rendez-vous. »

Près d’un mois après la disparition de M. Khashoggi, l’Arabie saoudite est toujours au centre des critiques. Sous la pression internationale, Riyad avait reconnu, après plusieurs jours de dénégations, le meurtre du journaliste dans son consulat lors d’une opération « non autorisée », mais a avancé plusieurs versions contradictoires qui ont suscité le scepticisme.

 

Le Monde



Commentaires

2
lolna
5 années ya
Tout ceux qui hurlent l'occident est ceci et cela ne sont pas la pour s'indigner comme toujours de la barbarie de vos guides spirituels, de l'ignominie de ses attardes mentaux, nous sommes tous complices parce que demain nous irons tous faire des courbettes devant eux, et le comble nous croyons dur comme fer que ces abrutis sont plus proches d'un paradis imaginaire que nous meme qui pratiquont leur foi dans des conditions les plus miserables
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
Mounir
5 années ya
Les autorit
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
way
5 années ya
La raison du plus fort est toujours la meilleure, or allah est le plus fort des forts car il se fiche que vous soyez prince ou chef religieux, Il est prompt
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Gorzo
5 années ya
L'assassinat a
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer
CANAL + BAN2

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
170 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
165 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
369 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
236 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
253 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2242 vues
 
 
Cérémonie de réception d’un don de 71 véhicules 498 motos et 270 réfrigérateurs solaires du gouvernement allemand à travers l’UNICEF
1984 vues

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages