mardi, 13 novembre 2018
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

JAMAL KHASHOGGI

Des détails sordides sur son possible assassinat ont fuité dans la presse turque.

Chaque jour son lot de révélations dans l’affaire du journaliste saoudien Jamal Khashoggi, mystérieusement disparu depuis le 2 octobre après un passage au consulat d’Arabie Saoudite à Istanbul. Selon le média turc Yeni Safak, qui s’appuie sur des enregistrements audio des services de renseignements turcs, Khashoggi aurait été sauvagement démembré par un médecin légiste saoudien proche du pouvoir.

 

Yeni Safak révèle des détails sordides autour de la mort du journaliste qui confirment la thèse de l’assassinat appuyée par la Turquie depuis quinze jours. Dès son entrée au consulat saoudien, Khashoggi aurait été torturé pendant un interrogatoire au cours duquel il a eu plusieurs doigts coupés. L’homme a ensuite été décapité et son corps démembré par des agents saoudiens à l’intérieur du consulat, indique le média turc dont les révélations ont été confirmées par un officiel turc des services de renseignement. Parmi la délégation venue de Ryad soupçonnée d’avoir fait disparaitre le journaliste, onze hommes auraient des liens avec le prince héritier Mohamed Ben Salmane.

Sur l’enregistrement, la voix du consul saoudien Mohammad Al-Otaibi, qui a été rappelé mardi en Arabie saoudite, serait audible. “Faites ça dehors, vous allez m’attirer des problèmes” aurait-il dit. Aussitôt, un individu non identifié lui aurait répondu: “Si tu veux vivre lorsque tu reviens en Arabie saoudite, tais-toi”. 

Les détails les plus sordides ne sont pas épargnés par le média turc qui affirme, toujours en s’appuyant sur les enregistrements audio, que “lorsqu’ils ont coupé la tête de Khashoggi et démembré son corps, un médecin légiste, identifié comme Salah al-Tubaigy, qui avait été amené pour la dissection du corps, avait quelques conseils à donner aux autres”. D’après le haut responsable turc et l’enregistrement, ledit médecin aurait suggéré aux autres de mettre des écouteurs et d’”écouter de la musique”, aurait-il dit, ajoutant que c’est ce qu’il faisait “pour apaiser la tension lorsqu’il effectuait un tel travail”. Tout cela aurait duré sept minutes et Jamal Khashoggi, bien qu’après avoir subi une injection d’un produit calmant, était toujours vivant et conscient pendant qu’il se faisait démembrer.

S’adressant à des journalistes à la Maison Blanche mercredi, le président américain Donald Trump a déclaré qu’il n’était pas certain que la bande sonore citée dans la presse turque existe avant de répondre qu’il était peut-être probable qu’elle soit réelle et qu’il attendait un rapport de Mike Pompeo, son secrétaire d’Etat dépêché sur place pour rencontrer le roi Salmane. 

De telles informations n’auraient pas été divulguées en Turquie sans le consentement du gouvernement, précise le New York Times qui rappelle que les médias et les journaux turcs sont soit étroitement contrôlés par le gouvernement, soit détenus par des dirigeants d’entreprise favorables au gouvernement.

Pour les médias américains, l’Arabie saoudite envisagerait de reconnaître un interrogatoire qui aurait viré au drame au consulat saoudien à Istanbul. Selon des sources citées par le New York Times et CNN, les Saoudiens prépareraient une nouvelle version des faits afin de minimiser toute implication du pouvoir dans cette affaire, cela en faisant porter la responsabilité de la disparition à des éléments individuels accusés d’avoir agi de leur propre chef, indique Le Monde.

 

 

HuffpostMaghreb

Commentaires   

+1 #1 Samna 18-10-2018 08:46
horrible!
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #2 Ali69 18-10-2018 08:50
Le pouvoir a tellement grisé certaines personnes qu'elles se sont arrogées le droit de vie et de mort sur les autres
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #3 Ali69 18-10-2018 08:52
Que son âme repose en paix et que dieu lui rende justice
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #4 ??? 18-10-2018 09:27
la famille royale n'est pas à son premier coup d’essai...qu'est que vous croyez: ils n'ont pas bâtit ce grand royaume sans se tacher du sang des innocentes personnes qui n’adhèrent pas leurs idées
cette affaire n'est qu'une goutte dans l’océan par rapport à tout ce que cette famille royale a fait du début de ce royaume à aujourd'hui....
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #5 Attarougou 18-10-2018 11:24
Il faudra bien que les véritables fautifs soient démantelés et punis.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #6 Tawhid 18-10-2018 14:32
Un acte horrible qui va entacher l'islam
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #7 kirkissoye 1 18-10-2018 15:56
L etre Humain !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Ou va-Tu ????????
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #8 saley zakari 18-10-2018 16:42
heritier saoudien le pouvoir de force . dommage vraiment....
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #9 Habou 19-10-2018 12:00
la vidéo partagée sur les réseaux sociaux est d'une extrême horreur; C'est exactement un "travail d'expert". l'homme a été découpé avec art et professionnalisme.
la peau du visage a été soigneusement disséquée. C'est inimaginable même en rêve une telle atrocité.
la cruauté a été sans limite. C'est de la barbarie.
Si ça s'avère vrai, j'ai honte pour le monde musulman et surtout l'Arabie Saoudite terre de l'Islam. Qu'Allah ns ramène sur le droit chemin. Amen
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #10 Karim 21-10-2018 07:38
Qu' Allah swt lui fasse miséricorde et lui accorde son paradis.condoléances a la famille. pour les assasins si c est vraiment le cas et Dieu est plus savant, revisez la sourate 99 du saint Quran...
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #11 Sankarafanon 21-10-2018 22:38
L'ARABIE SAOUDITE !!! Terre d'islam qui fait cela parce qu'elle a à sa tête une monarchie rétrograde et repugnante !!!
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #12 ALKALY 22-10-2018 08:34
C'est une pratique courante pour le pouvoir en Arabie saoudite. Cette fois-ci il y'a médiatisation car c'est le correspondant d'un média de masse amércain à savoir le washington post.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

EXE-promo-decodeur-internet-265x285 (2).jpg

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

CAMEROUN: Soixante-dix-neuf élèves enlevés dans une zone anglophone

6 novembre 2018
CAMEROUN: Soixante-dix-neuf élèves enlevés dans une zone anglophone

Les élèves ainsi que « trois encadreurs » pourraient avoir été enlevés par des séparatistes anglophones… Soixante-dix-neuf élèves ont été enlevés ce lundi dans la région du nord-ouest du Cameroun, à la veille...

Guinée équatoriale: 42 militants exclus du parti au pouvoir

5 novembre 2018
Guinée équatoriale: 42 militants exclus du parti au pouvoir

En Guinée équatoriale, quarante-deux militants se trouvent exclus du parti au pouvoir. Ils sont tous accusés par les responsables du PDGE, le Parti démocratique de Guinée équatoriale, d’avoir participé à...

Le Pentagone sanctionne six militaires après l'embuscade mortelle de 2017 au Niger

4 novembre 2018
Le Pentagone sanctionne six militaires après l'embuscade mortelle de 2017 au Niger

L'armée américaine a sanctionné six militaires pour leur rôle dans une opération ratée au Niger, qui avait coûté la vie à quatre soldats américains et quatre Nigériens dans un guet-apens...

Jamal Khashoggi a été étranglé puis « démembré » au consulat saoudien, selon la justice turque

1 novembre 2018
Jamal Khashoggi a été étranglé puis « démembré » au consulat saoudien, selon la justice turque

  C’est la première fois qu’un officiel turc, en l’occurence le procureur d’Istanbul, dévoile les circonstances du meurtre du journaliste dans le consulat saoudien. Le journaliste saoudien Jamal Khashoggi a...

Gabon: une TV camerounaise ayant annoncé la mort d'Ali Bongo suspendue pour 6 mois

1 novembre 2018
Gabon: une TV camerounaise ayant annoncé la mort d'Ali Bongo suspendue pour 6 mois

Une télévision privée du Cameroun qui avait annoncé la mort du président gabonais Ali Bongo Ondimba, hospitalisé en Arabie saoudite, a été suspendue pour six mois au Gabon par la...

ATTENTAT EN TUNISIE : une femme se fait exploser dans le centre-ville de Tunis

29 octobre 2018
ATTENTAT EN TUNISIE : une femme se fait exploser dans le centre-ville de Tunis

L’attentat, le premier fait par une femme kamikaze en Tunisie, a fait quinze blessés, selon le ministère de l’intérieur. Une femme est morte en se faisant exploser, lundi 29 octobre, en début d’après-midi,...