NITA Fond Site Web 675 x 240

Hauwa Mohammed Liman

C’est le gouvernement nigérian qui a annoncé la mort d'une infirmière du Comité international de la Croix rouge, lundi 15 octobre.

Hauwa Leman, 24 ans, faisait partie des trois humanitaires enlevées le 1er mars 2018 au cours d'une attaque dans le nord-est du pays. Une attaque, qui avait coûté la vie à huit militaires et trois humanitaires.

 

Zeyna commission0

Après des semaines de négociations, la faction de Boko Haram liée au groupe Etat islamique a exécuté une des humanitaires le mois dernier. Dans une vidéo, les ravisseurs menaçaient de tuer les deux autres otages si leurs revendications n'étaient pas satisfaites. Avec un ultimatum, qui expirait lundi soir.

Le CICR en avait appelé à « l'humanité » de l'ISWAP, la faction de Boko Haram à l'origine de l'enlèvement. « Nous avons des contacts avec ce groupe, nous ne négocions pas de rançon, mais nous appelons à la clémence pour qu'une autre issue soit trouvée », expliquait en effet lundi soir, Annick Bouvier, l'une des porte-parole Afrique du CICR à Genève. En vain. Les jihadistes ont mis leurs menaces à exécution.

A l'annonce de sa mort par le gouvernement nigérian, les hommages se sont multipliés sur internet. Dans un communiqué, le mouvement Bring back our girls, qui milite pour la libération des otages de Boko Haram, s'est dit profondément attristé.

Les jihadistes détiennent encore une travailleuse de l'Unicef ainsi qu'une jeune fille chrétienne enlevée il y a six mois dans une école de Dapchi, dans le nord-est. Le ministre de l'Information nigérian demande leur libération. Il évoque un meurtre « ignoble, inhumain et impie ». Selon lui, le gouvernement nigérian est toujours resté ouvert aux négociations. Le CICR de son côté, reste prudent, ne confirme pas cet assassinat et attend d'avoir « des informations précises » pour se prononcer, lit-on sur son compte Twitter. 

Les kidnappings contre rançon sont monnaie courante pour Boko Haram afin de financer ses opérations. L'ONU estime à 27 000 le nombre de victimes des violences entre le groupe jihadiste et l'armée nigériane depuis 2009.

 

RFI



Commentaires

4
bagague
5 années ya
Paix
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Attarougou
5 années ya
Les autorit
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
JMJ
5 années ya
Que son
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
JMJ
5 années ya
Que son
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
CDA
5 années ya
IN NA LILLAHI WA IN NA ILAYHI RAJI OUN.
Ce sont ceux la qui execute des
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
CDA
5 années ya
BOKO au lieu de rester executer des personnes innocentes, allez-y preter main forte
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
BRS
5 années ya
paix
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Paix dans le monde
5 années ya
Paix
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
2
kirkissoye
5 années ya
Qu est ce que L on revendique quand on tue une humanitaire ?
Qu ALLAH pardonne a cette femme
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
Jaguaremane.
5 années ya
Allah pardonne
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Le Nig
5 années ya
Allahu akbar! Paix
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
2
Le Nig
5 années ya
Allahu akbar! Paix
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
Balkissa
5 années ya
Paix a son ame. K alah maudisse chikaou.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
2
Soumana Sadou
5 années ya
qu'allah le tout puissant lui pardonne et l'accueil dans son vaste paradis.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
1
Moussa
5 années ya
Pour la photo d
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
1681 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
512 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
307 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
450 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
338 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
346 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2272 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages