mercredi, 23 septembre 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


Vache animal

En Inde, une nouvelle affaire de lynchage d'un homme musulman crée un scandale national. Le meurtre a eu lieu samedi dernier au matin, et la victime a été attaquée par des hindous qui l'accusaient d'emmener des vaches à l'abattoir. Le rôle de la police est également condamné : les agents se sont d'abord occupés des vaches avant d'emmener l'homme blessé à l'hôpital. Une enquête de haut niveau a été ouverte.

 

Zeyna transfert argent bis

Rabkar Khan, un fermier musulman du Rajasthan, emmène ses deux vaches à travers une forêt vendredi soir, quand il est attaqué par un groupe d'hindous. Ces derniers l'accusent de mener ces animaux vénérés à l'abattoir, et le frappent. Quand la police arrive, Rabkar Khan est blessé, mais les agents s'occupent d'abord des vaches : ils mettent deux heures à les transporter à un refuge, s'arrêtent prendre un thé. Et finalement, trois heures après leur arrivée sur les lieux, ils emmènent la victime à l'hôpital. Mais il est trop tard, Rabkar a succombé à ses blessures.

Trois policiers ont depuis été sanctionnés et une enquête interne est en cours. Mais les membres du BJP, le parti nationaliste hindou au pouvoir à Delhi, défendent le droit des hindous à protéger leurs vaches sacrées. « Les musulmans doivent arrêter de s'approcher des vaches, surtout quand ils savent que les hindous peuvent être agressifs en les défendant », explique Vinay Katiyar, député national du BJP.

34 personnes ont été tuées par des milices de protection des vaches depuis l'arrivée au pouvoir du BJP en 2014 et 80% étaient des musulmans. « On encourage la haine envers une communauté et la vache est devenue une simple excuse pour attaquer ces personnes, car elles représentent un Autre, que les hindouistes ne veulent pas accepter », analyse Shashi Tharoor, un député du Congrès, dans l'opposition.

Selon ses proches, Rabkar Khan venait d'acheter les vaches pour sa famille et ne voulait certainement pas les abattre.

 

 

RFI

Commentaires  

+2 #1 beenmmak 25-07-2018 15:18
subhannallah
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 you 26-07-2018 01:49
Bande de mécréants que son âme repose en paix
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #3 Salifou 27-07-2018 06:59
Pourquoi cette publication selective d'informations provenant de l'exterieur. Parcequ'un musulman indien a ete lynche ca merite d'etre poste sur un site nigerien alors que des innondations et des incendies ont cause des centaines de morts et on en parle pas. C'est dansgereux ce que actuniger fait. Le pire ennemi du musulman ce n'est pas l'indoue ou le chretien, mais le musulman lui meme. Voyez ce qui se passe au yemen, au pakistan, en afghanistan, en syrie, au nigeria, au mali et meme ici chez nous. Au lieu de distiller la haine, precher plutot pour la paix et la solidarite des peuples et les examples ne manquent pas. Merci
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #4 Moutountchi ya hi Koudi 09-08-2018 12:03
Notre Prophète Mohamet (PSL) disait" les musulmans constituent une communauté, ils sont frères partout où ils sont à travers le monde". C'est un musulman qui est tué en Inde, donc notre frère, je ne vois aucune raison de ne pas réagir à un meurtre odieux. Que l’âme du disparu repose en paix et que justice soit faite.
Citer | Signaler à l’administrateur
-4 #5 Moutountchi ya hi Koudi 09-08-2018 12:07
Les inondations dont parlait (Salifou), est ce une inondation imposée par le régime ou un épreuve qui vient de notre Dieu, le tout puissant? Les brebis galeuses de Hama+ vous nous emmerder. Ce n'est pas de la sorte que vous aurez le pouvoir. Allah aimant bien les Nigeriens ne fera jamais votre gourou president, sai dai president de la prison de Koutoukalé :lol: :lol: :lol:
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #6 Moutountchi ya hi Koudi 09-08-2018 12:08
Les inondations dont parlait (Salifou), est ce une inondation imposée par le régime ou un épreuve qui vient de notre Dieu, le tout puissant? Les brebis galeuses de Hama+ vous nous emmerder. Ce n'est pas de la sorte que vous aurez le pouvoir. Allah aimant bien les Nigeriens ne fera jamais votre gourou president, sai dai president de la prison de Koutoukalé :lol: :lol: :lol:
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #7 Abouzeinab 22-12-2018 11:55
Si les vaches sont considéré comme des divinités,c'est a eux de se protéger des abattoirs.et non leurs adeptes.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Canal Promo Septembre Octobre 2020

Top de la semaine

Publier le 23/09/2020, 06:45
ethique-et-bonne-gouvernance-les-douanes-nigeriennes-a-l-ecole-du-programme-anti-corruption-et-de-promotion-de-l-integrite-de-l-organisation-mondiale-des-douanes-a-cpi-omd Niamey abrite, du 22 au 23 septembre 2020, la première réunion des contributeurs internes et externes...Lire plus...
Publier le 23/09/2020, 05:21
l-aj-sem-niger-pose-les-jalons-d-un-cadre-de-dialogue-et-de-collaboration-entre-fds-et-acteurs-des-medias A l’issue d’une riche journée d’échanges acteurs des médias et forces de défense et de sécurité ont...Lire plus...
Publier le 22/09/2020, 06:24
elections-presidentielles-pour-une-confrontation-loyale-et-equitable-gage-d-une-certaine-intelligence-politique-au-service-du-pays L’investiture, comme candidats aux prochaines élections présidentielles, de deux autres poids lourds...Lire plus...
Publier le 21/09/2020, 22:15
mali-un-ancien-militaire-comme-chef-d-etat-et-l-essentiel-du-pouvoir-dans-les-mains-de-la-junte-militaire Les premières autorités de la transition politique sont connues depuis ce lundi 21 septembre 2020,...Lire plus...
Publier le 21/09/2020, 21:49
education-la-rentree-scolaire-decalee-du-1er-ou-15-octobre-pour-cause-d-inondations Initialement prévue pour le 1er octobre 2020, la rentrée scolaire 2020/2021 a été reportée par le...Lire plus...
Publier le 20/09/2020, 12:05
presidentielles-l-opposant-hama-amadou-investi-candidat-par-le-moden-fa-lumana L’ancien président de l’Assemblée nationale a été de nouveau investi candidat du MODEN/FA LUMANA ce...
Publier le 21/09/2020, 14:45
elections-presidentielles-investi-candidat-du-mpr-jamhuriya-albade-abouba-annonce-ses-ambitions Le Mouvement Patriotique pour la République (MPR Jamhuriya) a investi son président Albadé Abouba...
Publier le 23/09/2020, 06:45
ethique-et-bonne-gouvernance-les-douanes-nigeriennes-a-l-ecole-du-programme-anti-corruption-et-de-promotion-de-l-integrite-de-l-organisation-mondiale-des-douanes-a-cpi-omd Niamey abrite, du 22 au 23 septembre 2020, la première réunion des contributeurs internes et externes...
Publier le 17/09/2020, 06:28
lutte-contre-le-chomage-des-jeunes-lancement-de-la-formation-de-reconversion-professionnelle-des-jeunes-diplomes-par-l-anpe-sur-financement-du-prodec Le Centre de Perfectionnement des Travaux Publics (CPTP) de Niamey a servi de cadre, mardi 15...
Publier le 20/09/2020, 12:05
presidentielles-l-opposant-hama-amadou-investi-candidat-par-le-moden-fa-lumana L’ancien président de l’Assemblée nationale a été de nouveau investi candidat du MODEN/FA LUMANA ce...
Publier le 21/09/2020, 14:45
elections-presidentielles-investi-candidat-du-mpr-jamhuriya-albade-abouba-annonce-ses-ambitions Le Mouvement Patriotique pour la République (MPR Jamhuriya) a investi son président Albadé Abouba...
Publier le 21/09/2020, 22:15
mali-un-ancien-militaire-comme-chef-d-etat-et-l-essentiel-du-pouvoir-dans-les-mains-de-la-junte-militaire Les premières autorités de la transition politique sont connues depuis ce lundi 21 septembre 2020,...
Publier le 21/09/2020, 21:49
education-la-rentree-scolaire-decalee-du-1er-ou-15-octobre-pour-cause-d-inondations Initialement prévue pour le 1er octobre 2020, la rentrée scolaire 2020/2021 a été reportée par le...

Dans la même Rubrique

Mali : un ancien militaire comme chef d’Etat et l’essentiel du pouvoir dans les mains de la junte militaire

21 septembre 2020
Mali : un ancien militaire comme chef d’Etat et l’essentiel du pouvoir dans les mains de la junte militaire

Les premières autorités de la transition politique sont connues depuis ce lundi 21 septembre 2020, veille de la célébration du 60e anniversaire de l’indépendance du pays. Il s’agit du colonel-major...

Mali : les chefs d’Etat de la CEDEAO exigent une transition civile et la dissolution du CNSP pour lever les sanctions (Communiqué final du Sommet d’ Accra)

16 septembre 2020
Mali : les chefs d’Etat de la CEDEAO exigent une transition civile et la dissolution du CNSP pour lever les sanctions (Communiqué final du Sommet d’ Accra)

Les Chefs d’Etats  et de gouvernement de la CEDEAO ont maintenu leurs exigences à la junte militaire lors du mini-sommet sur la crise malienne qu’ils ont tenu le lundi 15...

Mali : l’ancien président Moussa Traoré n’est plus !

15 septembre 2020
Mali : l’ancien président Moussa Traoré n’est plus !

L’ancien président malien, le général à la retraite Moussa Traoré,  est décédé ce mardi 15 septembre 2020 à 83 ans, selon des sources familiales citées par plusieurs médias maliens. Au...

Mali : la CEDEAO donne un ultimatum d’une semaine à la junte pour la nomination d’un président de la transition civil

7 septembre 2020
Mali : la CEDEAO donne un ultimatum d’une semaine à la junte pour la nomination d’un président de la transition civil

Les chefs d'Etat et de gouvernement des pays membres de la CEDEAO qui se sont réunis ce lundi en sommet ordinaire à Niamey, ont exigé la nomination d'un président de...

CPI/USA : la procureure Fatou Bensouda sur la liste noire des Etats-Unis

3 septembre 2020
CPI/USA : la procureure Fatou Bensouda sur la liste noire des Etats-Unis

Les Etats-Unis sont passés des menaces aux actes en imposant des sanctions à Fatou Bensouda, la procureure de la Cour pénale internationale (CPI). La gambienne est désormais inscrite sur la...

Guinée : Alpha Condé « accepte » d’être candidat pour un troisième mandat

2 septembre 2020
Guinée : Alpha Condé « accepte » d’être candidat pour un troisième mandat

Le président Alpha Condé s'est enfin exprimé ce mercredi sur sa candidature à la prochaine présidentielle du 18 octobre. A l’adresse de ses partisans réunis au Palais du peuple de...