mercredi, 16 janvier 2019
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

MALI_djihadistes-attaque-685x336.jpg

Au Mali, les groupes armés dirigent de plus en plus leurs attaques contre les communautés et les villageois pour maintenir une tension permanente dans le pays, à l’image de l’attaque menée par un groupe djihadiste, dimanche dans le nord-est du Mali près de la frontière nigérienne, contre des membres de la communauté Peul, faisant plus d’une douzaine de morts parmi les civils.

 

Selon des témoignages recueillis par la presse, « des bandits armés affiliés au réseau criminel opérant le long de la frontière Mali-Niger ont fait irruption dans la localité d’Injagalane ». Ils ont rapidement ouvert le feu sur les civils, faisant 14 morts et plusieurs blessés.
Selon les groupes d’autodéfense du Nord du Mali, l’attaque de dimanche avait pour but de faire « déguerpir toutes les populations de leurs zones d’ancrages. Les groupes djihadistes au Sahel s’en prenne à toutes les communautés sans exception ».
Avec le récent renforcement de la lutte anti-djihadiste au Sahel, les groupes islamistes armés ayant fait allégeance au groupe terroriste de l’Etat islamique (EI) ou à la nébuleuse Al-Qaïda, tentent d’imposer leurs lois en obligeant les populations locales à se conformer à leurs dogmes.
Les villages qui refusent de se soumettre aux pressions des djihadistes subissent des représailles, sous formes d’attaques de la part des combattants extrémistes.
Ce phénomène qui prévalait uniquement au Mali, a commencé à déborder sur les pays voisins comme le Burkina Faso ou encore le Niger.

 

 

  sahel-intelligence

 

Commentaires   

-1 #1 David-Malick 17-07-2018 01:01
:sad: que Dieu nous viennes en aides.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 BALI 17-07-2018 11:01
Bonjour,

L'état malien est trop inconscient de sa responsabilité, et du coup crée les conditions de déstabilisation des états voisins, dont mon pays (Niger). Il faudrait être ferme avec leurs autorités. IBK, tu fais honte au Sahel.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #3 Seul les musulmans peuvent contrer 20-07-2018 20:14
:-* seuls les musulmans sincères et pacifiques peuvent Lutter efficacement contre les fanatiques.
Il faut les écraser dans l'œuf.

Guy D.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

IMG 20190108 WA0002

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

Affaire Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé : déclaration du Procureur de la CPI, Fatou Bensouda

15 janvier 2019
Affaire Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé : déclaration du Procureur de la CPI, Fatou Bensouda

Dans une décision rendue oralement ce matin, deux des trois juges de la Chambre de première instance I de la Cour dans l'affaire contre Messieurs Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé ont...

La Chambre de première instance I de la CPI acquitte Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé de toutes les charges

15 janvier 2019
La Chambre de première instance I de la CPI acquitte Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé de toutes les charges

Aujourd'hui, le 15 janvier 2019, la Chambre de première instance I de la Cour pénale internationale (« CPI » ou « la Cour »), à la majorité, Mme la juge...

Explosion à Ouaga :1 mort, des blessés et d’importants dégâts matériels

14 janvier 2019
Explosion à Ouaga :1 mort, des blessés et d’importants dégâts matériels

L’on en sait un peu plus sur ce qui s’est passé ce lundi matin à Ouagadougou. L’explosion qui s’est produite à Silmiyiri dans l’arrondissement 9  dans une villa a fait...

Présidentielle au Sénégal : Karim Wade et Khalifa Sall écartés par le Conseil constitutionnel, cinq candidats confirmés

14 janvier 2019
Présidentielle au Sénégal : Karim Wade et Khalifa Sall écartés par le Conseil constitutionnel, cinq candidats confirmés

Les sept sages ont publié, ce 14 janvier, la liste des cinq candidatures validées pour la présidentielle. Khalifa Sall et Karim Wade n'y figurent pas. Le Conseil constitutionnel sénégalais a...

Insécurité en Afrique de l’Ouest : pour Buhari, le responsable c’est Kadhafi

11 janvier 2019
Insécurité en Afrique de l’Ouest : pour Buhari, le responsable c’est Kadhafi

Le président nigérian a de nouveau accusé l’ancien guide libyen d’être le principal responsable de la dégradation de la situation sécuritaire dans plusieurs pays d’Afrique de l’Ouest et centrale. Pour...

RD Congo : l’opposant Félix Tshisekedi proclamé vainqueur de la présidentielle (résultats provisoires )

10 janvier 2019
RD Congo : l’opposant Félix Tshisekedi proclamé vainqueur de la présidentielle  (résultats provisoires )

La commission électorale (CENI) de la République démocratique du Congo (RDC) a fait durer le suspense avant de proclamer le nom du successeur du président Joseph Kabila, dans la nuit...