mardi, 13 novembre 2018
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

police du Nigeria

Au moins 31 personnes ont été tuées dans la nuit de samedi à dimanche dans un double attentat suicide perpétré par des membres présumés du groupe islamiste nigérian Boko Haram dans le nord-est du Nigeria.

 

« Il y a eu deux attaques suicides et des explosions […] à Damboa la nuit dernière, 31 personnes ont été tuées et plusieurs autres blessées », a notamment déclaré un membre d’une milice locale, Babakura Kolo.

Boko Haram mène depuis près de dix ans une insurrection meurtrière dans le nord-est du Nigeria. Le groupe a été affaibli ces dernières années par une offensive militaire de grande ampleur mais cela n’a pas mis fin aux violences.

Les attaques, qui ont été menées samedi soir dans la ville de Damboa dans l’État de Borno, ont visé des personnes qui venaient de célébrer la fête de l’Aid.

Après le double attentat suicide, des jihadistes présumés ont visé la foule qui s’était amassée sur le lieu des attaques avec des grenades, faisant davantage de victimes.

Deux kamikazes ont activé auparavant leur charge explosive dans les quartiers de Shuwari et d’Abachari à Damboa, tuant six habitants, a ajouté M. Kolo, s’exprimant depuis la ville de Maiduguri, située à environ 80 km de la ville où ont eu lieu les attaques.

« Le dernier bilan fait état de 31 morts »

« Personne n’a besoin de nous dire que c’est signé Boko Haram », a-t-il ajouté.

Un responsable du gouvernement local, s’exprimant sous couvert d’anonymat, a confirmé le bilan des victimes.

« Le dernier bilan fait état de 31 morts mais celui-ci pourrait grimper car il y a de nombreuses personnes blessées qui risquent de ne pas survivre », a déclaré ce responsable soulignant qu’un grand nombre de personnes avaient été blessées par des tirs de roquettes deux minutes après la double attaque suicide.

 

Ouest-France

Ajouter un Commentaire

EXE-promo-decodeur-internet-265x285 (2).jpg

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

MALI: au moins 3 morts dans un attentat à la voiture piégée à Gao

13 novembre 2018
MALI: au moins 3 morts dans un attentat à la voiture piégée à Gao

Au Mali, un attentat à la voiture piégée dans la ville de Gao a fait au moins trois morts dans la soirée du 12 novembre. Dans un communiqué, le ministère de...

CAMEROUN: Soixante-dix-neuf élèves enlevés dans une zone anglophone

6 novembre 2018
CAMEROUN: Soixante-dix-neuf élèves enlevés dans une zone anglophone

Les élèves ainsi que « trois encadreurs » pourraient avoir été enlevés par des séparatistes anglophones… Soixante-dix-neuf élèves ont été enlevés ce lundi dans la région du nord-ouest du Cameroun, à la veille...

Guinée équatoriale: 42 militants exclus du parti au pouvoir

5 novembre 2018
Guinée équatoriale: 42 militants exclus du parti au pouvoir

En Guinée équatoriale, quarante-deux militants se trouvent exclus du parti au pouvoir. Ils sont tous accusés par les responsables du PDGE, le Parti démocratique de Guinée équatoriale, d’avoir participé à...

Le Pentagone sanctionne six militaires après l'embuscade mortelle de 2017 au Niger

4 novembre 2018
Le Pentagone sanctionne six militaires après l'embuscade mortelle de 2017 au Niger

L'armée américaine a sanctionné six militaires pour leur rôle dans une opération ratée au Niger, qui avait coûté la vie à quatre soldats américains et quatre Nigériens dans un guet-apens...

Jamal Khashoggi a été étranglé puis « démembré » au consulat saoudien, selon la justice turque

1 novembre 2018
Jamal Khashoggi a été étranglé puis « démembré » au consulat saoudien, selon la justice turque

  C’est la première fois qu’un officiel turc, en l’occurence le procureur d’Istanbul, dévoile les circonstances du meurtre du journaliste dans le consulat saoudien. Le journaliste saoudien Jamal Khashoggi a...

Gabon: une TV camerounaise ayant annoncé la mort d'Ali Bongo suspendue pour 6 mois

1 novembre 2018
Gabon: une TV camerounaise ayant annoncé la mort d'Ali Bongo suspendue pour 6 mois

Une télévision privée du Cameroun qui avait annoncé la mort du président gabonais Ali Bongo Ondimba, hospitalisé en Arabie saoudite, a été suspendue pour six mois au Gabon par la...