mardi, 21 août 2018
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

NITA Actu Niger 3 min

Centre des œuvres universitaires Dakar

Au Sénégal, Macky Sall a remplacé, samedi 19 mai, le recteur de l’université Gaston Berger (UGB) de Saint-Louis. Mardi dernier, un étudiant de cet établissement a été tué par les forces de l'ordre lors d'une manifestation qui a dégénéré. Les étudiants demandaient le paiement de leurs bourses d'études. Avec cette décision, le président de la République répond à une requête des étudiants qui exigeaient le départ du recteur. Les demandes, notamment des syndicats étudiants et de l'opposition, vont cependant bien au-delà.

C'est par décret que Macky Sall a acté cette décision, cinq jours après la mort de l’étudiant, Fallou Sène, décès que le chef de l'Etat a jugé « regrettable ».

La décision a été prise en plein week-end de Pentecôte et en plein ramadan. Le recteur qui avait fait appel aux forces de l'ordre pour bloquer les étudiants grévistes est donc remplacé. Le directeur du Centre des œuvres universitaires est lui aussi limogé. Les étudiants demandaient le départ de ces deux responsables, exigence renouvelée lors d'une nouvelle manifestation vendredi matin.

Fusible ou début d'une longue série, la décision du président de la République devrait donc calmer les esprits, mais les syndicats étudiants ne comptent pas en rester là. Ils exigent également que la justice soit rendue et que les responsabilités dans la mort de Fallou Sène soient établies.

Le procureur de la République de Saint-Louis a promis « une enquête exemplaire », a expliqué Ibrahima Ndoye. Elle est censée se terminer, ce dimanche.

Les syndicats étudiants sont donc dans l'attente. L'opposition a, elle, saisit ce drame pour demander les démissions des ministres de l'Intérieur, de l'Enseignement supérieur voire, de tout le gouvernement.

RFI

Commentaires   

0 #1 Alassane Djibo 20-05-2018 23:43
Au gondowana même si on tue tout les étudiants personne ne bouge pas ils ont fait leurs travail c koi la vie d'un pauvre étudiant
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #2 Harouna Adamou Wanou 21-05-2018 00:27
Ici le président aime même le sang des pauvres scolaires, plus de 4 assassinats à son palmarès. Dieu est grand chacun répondre de ses actes un jour dés ici bas
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #3 Moustapha Mamadou Brah 21-05-2018 07:42
Une vrai démocratie,...Dans mon Pays ils sont au dessus de l'État, assassiner les étudiants est un élément solide dans le CV de chaque recteur
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #4 Blackmarket 21-05-2018 09:15
voila un pays ou les gens semblent au moins sérieux
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #5 Attarougou 21-05-2018 09:39
Une véritable leçon
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #6 oni 21-05-2018 11:43
voila un pays des responsables.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #7 SBM 21-05-2018 17:44
Un exemple à suivre pour le Niger
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

 

265x285 C Jeunesse2018 Niger

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

Présidentielle au Mali: la Cour constitutionnelle confirme la victoire d'IBK

20 août 2018
Présidentielle au Mali: la Cour constitutionnelle confirme la victoire d'IBK

La victoire d'Ibrahim Boubacar Keïta, surnommé « IBK » par la population, a été confirmée au Mali par la Cour constitutionnelle, qui a annoncé les résultats officiels du second tour de la...

Soumaïla Cissé se déclare vainqueur de la présidentielle au Mali

17 août 2018
Soumaïla Cissé se déclare vainqueur de la présidentielle au Mali

L'opposant malien Soumaïla Cissé a "catégoriquement rejeté" vendredi les résultats officiels de la présidentielle le donnant battu au second tour du 12 août, affirmant qu'il l'avait au contraire remporté face...

Présidentielle au Mali: Ibrahim Boubacar Keïta réélu avec 67,17% des voix

16 août 2018
Présidentielle au Mali: Ibrahim Boubacar Keïta réélu avec 67,17% des voix

Au Mali, le président sortant Ibrahim Boubacar Keïta («IBK») remporte le second tour de la présidentielle avec 67,17% des voix. Son opposant Soumaïla Cissé obtient 32,83% des suffrages. Le taux...

Mali: le second tour de la présidentielle entaché par des violences

13 août 2018
Mali: le second tour de la présidentielle entaché par des violences

8 millions de Maliens étaient appelés à voter ce dimanche pour élire leur président. Le scrutin s'est bien déroulé dans de nombreuses localités, mais a tout de même été émaillé...

Vidéo d’exécutions au Cameroun: arrestation de 7 soldats

12 août 2018
Vidéo d’exécutions au Cameroun: arrestation de 7 soldats

Au Cameroun, les soldats impliqués dans la vidéo montrant les exécutions sommaires de deux femmes et leurs enfants dans l'extrême nord du pays auraient formellement été identifiés. Ils sont au...

Côte d'Ivoire: le PDCI se retire des discussions pour un parti unifié RHDP

10 août 2018
Côte d'Ivoire: le PDCI se retire des discussions pour un parti unifié RHDP

En Côte d’Ivoire, le PDCI, le parti d’Henri Konan Bédié a annoncé ce jeudi 9 août, son retrait du processus de mise en place du parti unifié RHDP. Ce projet...