samedi, 10 avril 2021
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


 Raila Odinga brandit une bible

Des milliers de partisans du dirigeant de l’opposition kényane Raila Odinga se sont rassemblés mardi à Nairobi pour l’investir «président alternatif» malgré sa défaite électorale, tandis que le gouvernement réprimait les médias qui retransmettaient la cérémonie.

Zeyna transfert argent bis

L’annonce de l’évènement, trois mois après le scrutin boycotté par l’opposition et où l’opposant affirme que la victoire lui a été volée, avait fait craindre des violences, la police ayant averti qu’elle l’empêcherait. Les forces de l’ordre gardaient toutefois leurs distances alors que des milliers d’opposants étaient réunis dans le parc Uhuru de Nairobi.

Odinga, 72 ans, est un vétéran de la politique kényande qui affirme que des fraudes l’ont privé de la victoire à la présidentielle à plusieurs reprises dans le passé et il refuse d’accepter la réélection l’an dernier du président sortant Uhuru Kenyatta après des mois de troubles où, selon des défenseurs des droits de l’homme, 92 personnes ont été tuées.

Un premier vote avait eu lieu le 8 août, remporté par M. Kenyatta, mais le résultat avait été annulé par une décision historique de la Cour suprême et un nouveau scrutin avait été organisé le 26 octobre. Affirmant que l’élection ne serait pas honnête, M. Odinga avait boycotté le vote et M. Kenyatta l’a emporté avec 98% des voix. Il a été officiellement investi fin novembre.

A la veille de l'«investiture» de son rival, les patrons de presse ont publié un communiqué disant que le président Kenyatta les avait convoqués pour menacer de «fermer et retirer les licences de tout média qui retransmettrait en direct» la cérémonie.

Certaines chaînes de télévision ont toutefois défié l’interdiction et une des principales, Citizen TV, a rapporté en ligne mardi matin que ses transmissions avaient été coupées par l’autorité des communications. La retransmission se poursuivait malgré tout sur son site web.

«Ils ont peur, ils ne veulent pas que le monde voie ce qu’il se passe, ce que veut le peuple», a déclaré un homme une pierre à la main, attendant la venue de M. Odinga.

Une première cérémonie avait été reportée par le vieux leader de l’opposition le mois dernier mais son parti a souligné qu’une «investiture» aurait bien lieu mardi.

- 'Jeu dangereux' -

«Nous voulons organiser un évènement pacifique en total respect de la Constitution et de la loi», a affirmé un communiqué de la coalition d’opposition, la Nasa. Elle a toutefois averti les autorités qu’elle irait de l’avant, «quoi qu’il advienne».

Mardi matin, des policiers patrouillaient à cheval à distance du rassemblement et, selon des sources policières, les autorités ont décidé d’éviter une confrontation.

Le procureur général Githu Muigai avait pourtant averti le mois dernier que toute «investitutre» équivaudrait à une trahison, soulevant la possibilité d’une arrestation de M. Odinga à haut risque.

«Permettons leur d’utiliser le parc et poursuivre leurs activités politiques tant que cela reste dans le cadre de la loi», a déclaré un responsable de la police.

Dans le parc Uhuru, des gens défilaient des sifflets à la bouche et des branchages à la main, tandis que des banderoles clamaient «Raila Odinga président du peuple».

Un homme d’affaires en costume qui a demandé l’anoymat a expliqué à l’AFP que la cérémonie d’investiture avait une valeur symbolique.

«Cela fait du bien au moral des gens de sentir qu’on entend leurs voix, mais le plus important est que cela va marquer le vrai début de notre résistance», a-t-il dit.

Depuis son boycottage de l’élection d’octobre, la Nasa a eu pour stratégie de contester la légitimité du président Kenyatta en cherchant à créer des structures de gouvernement parallèles. Des «assemblées du peuple» se sont réunies dans certains comtés et l’investiture de M. Odinga comme «président du peuple» doit marquer l’apogée du processus.

Le centre d’analyse International Crisis Group s’est inquiété dans un communiqué que MM. Odinga comme Kenyatta «jouaient un jeu dangereux» dans un pays divisé et où des violences politico-ethniques avaient fait un millier de morts après l’élection de 2007.

«Etant donné la profonde polarisation sociale et des antécédents d’affrontements violents entre la police et les manifestants, les actions des deux dirigeants risquent de se traduire par un bain de sang significatif», écrit l’ICG.

Zeyna transfert argent bis

AFP

 

Ajouter un Commentaire

SG ACTU NIGER 800 800 pixels V1 Plan de travail 1

Top de la semaine

Publier le 09/04/2021, 12:12
assemblee-nationale-voici-les-presidents-des-differentes-commissions-generales Apres l’élection du Président et celui du bureau, les députés ont procédé hier  jeudi 8 avril...Lire plus...
Publier le 08/04/2021, 22:19
programme-voice-cinq-annees-au-service-de-la-promotion-des-droits-des-plus-vulnerables Lancé en 2016 sur financement du Ministère des Affaires Etrangères du royaume des Pays Bas, le...Lire plus...
Publier le 08/04/2021, 12:34
presidence-l-ancien-ministre-du-petrole-foumakoye-gado-nomme-haut-representant-du-president-de-la-republique L’inamovible ministre du Pétrole de 2011 à 2021 et membre influent du PNDS Tarrayya, Pierre Foumakoye...Lire plus...
Publier le 07/04/2021, 22:18
nation-ce-qu-il-faut-retenir-du-premier-gouvernement-dirige-par-ouhoumoudou-mahamadou La liste du nouveau gouvernement a été dévoilée ce mercredi 7 avril en milieu de journée. L’équipe du...Lire plus...
Publier le 07/04/2021, 14:42
officiel-voici-la-composition-du-nouveau-gouvernement Le Président de la République, Chef de l'Etat Son Excellence Monsieur MOHAMED BAZOUM, sur proposition...
Publier le 06/04/2021, 16:29
dialogue-de-haut-niveau-sur-la-covid-19-et-l-urgence-climatique-discours-du-president-bazoum-president-de-la-commission-climat-pour-le-sahel Allocution du Président de la République du Niger, SEM Bazoum Mohamed, Président de la Commission...
Publier le 07/04/2021, 22:18
nation-ce-qu-il-faut-retenir-du-premier-gouvernement-dirige-par-ouhoumoudou-mahamadou La liste du nouveau gouvernement a été dévoilée ce mercredi 7 avril en milieu de journée. L’équipe du...
Publier le 08/04/2021, 12:34
presidence-l-ancien-ministre-du-petrole-foumakoye-gado-nomme-haut-representant-du-president-de-la-republique L’inamovible ministre du Pétrole de 2011 à 2021 et membre influent du PNDS Tarrayya, Pierre Foumakoye...
Publier le 07/04/2021, 14:42
officiel-voici-la-composition-du-nouveau-gouvernement Le Président de la République, Chef de l'Etat Son Excellence Monsieur MOHAMED BAZOUM, sur proposition...
Publier le 07/04/2021, 22:18
nation-ce-qu-il-faut-retenir-du-premier-gouvernement-dirige-par-ouhoumoudou-mahamadou La liste du nouveau gouvernement a été dévoilée ce mercredi 7 avril en milieu de journée. L’équipe du...
Publier le 08/04/2021, 12:34
presidence-l-ancien-ministre-du-petrole-foumakoye-gado-nomme-haut-representant-du-president-de-la-republique L’inamovible ministre du Pétrole de 2011 à 2021 et membre influent du PNDS Tarrayya, Pierre Foumakoye...
Publier le 09/04/2021, 12:12
assemblee-nationale-voici-les-presidents-des-differentes-commissions-generales Apres l’élection du Président et celui du bureau, les députés ont procédé hier  jeudi 8 avril...
Publier le 06/04/2021, 16:29
dialogue-de-haut-niveau-sur-la-covid-19-et-l-urgence-climatique-discours-du-president-bazoum-president-de-la-commission-climat-pour-le-sahel Allocution du Président de la République du Niger, SEM Bazoum Mohamed, Président de la Commission...

Dans la même Rubrique

UEMOA : le burkinabé Roch Kaboré succède à l’ivoirien Ouattara à la présidence en exercice de la Conférence des Chefs d’Etat et de gouvernement

25 mars 2021
UEMOA : le burkinabé Roch Kaboré succède à l’ivoirien Ouattara à la présidence en exercice de la Conférence des Chefs d’Etat et de gouvernement

La 22e session ordinaire de la Conférence des chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union économique et monétaire Ouest-africaine (UEMOA) a clos ses travaux ce jeudi  en début d’après-midi. A...

Mali : 33 soldats et 20 terroristes tués dans l’attaque d’un convoi de l’armée à Tessit

17 mars 2021
Mali : 33 soldats et 20 terroristes tués dans l’attaque d’un convoi de l’armée à Tessit

Trente trois (33) soldats et vingt (20) terroristes ont été tués lors d’une attaque d’un convoi des Forces Armées Maliennes (FAMA), le lundi 15 mars selon un bilan provisoire que vient de...

Côte d'Ivoire : décès du Premier ministre Hamed Bakayoko en Allemagne

10 mars 2021
Côte d'Ivoire : décès du Premier ministre Hamed Bakayoko en Allemagne

Le Premier ministre ivoirien, Chef du Gouvernement, Ministre de La Défense, Hamed Bakayoko est décédé ce mercredi 10 mars 2021, en Allemagne à l’âge de 56 ans des suites d’un...

La nigériane Ngozi Okonjo-Iweala, nouvelle directrice de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC)

15 février 2021
La nigériane Ngozi Okonjo-Iweala, nouvelle directrice de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC)

L’ancienne ministre nigériane a été confirmée ce lundi 15 février 2020, nouvelle Directrice de l’Organisation mondiale du commerce (OMC).  A 66 ans, elle est la première femme et la première...

Sénégal : heurts à Dakar sur fond de plainte pour viol contre un leader d'opposition

9 février 2021
Sénégal : heurts à Dakar sur fond de plainte pour viol contre un leader d'opposition

Des heurts ont mis aux prises lundi à Dakar policiers et sympathisants d'Ousmane Sonko, figure de l'opposition sénégalaise, visé par une plainte pour viol et qui crie au "complot" ourdi...

Libye: élection surprise au poste de Premier ministre intérimaire

5 février 2021
Libye: élection surprise au poste de Premier ministre intérimaire

Les participants au dialogue interlibyen réunis sous les auspices de l'ONU en Suisse ont désigné vendredi, lors d'un vote surprise, Abdel Hamid Dbeibah comme Premier ministre intérimaire, qui aura pour...