jeudi, 22 octobre 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


image illustration papier mali

Plus de 30 personnes, en majorité des civils, ont péri dans des attaques au Mali en l’espace de 24 heures, au moment où l’ONU donnait aux signataires de l’accord de paix de 2015 deux mois pour prouver leur bonne volonté.

Zeyna transfert argent bis

La situation semble particulièrement se détériorer dans le centre du Mali, aux confins du Burkina Faso et du Niger, zone sur laquelle se concentrent les premières opérations de la force conjointe antijihadiste du G5 Sahel, organisation régionale regroupant ces trois pays, la Mauritanie et le Tchad.

Vingt-quatre civils, dont des femmes et des enfants, ont péri jeudi dans l’explosion d’une mine au passage de leur véhicule, parti du Burkina Faso à destination de la foire hebdomadaire de Boni, dans le centre du Mali, selon un nouveau bilan communiqué par un habitant et proche des victimes. Un précédent bilan provisoire fourni par des élus locaux et une source de sécurité faisait état d’au moins 13 morts parmi les passagers.

“Nous venons d’enterrer les morts. Ils sont finalement 24, dont quatre  bébés avec leurs mères”, a déclaré à l’AFP Abdoulaye Cheick, habitant de Boni et parent d’un des tués, parmi lesquels “sept personnes d’une même famille”. “C’est un carnage. Il n’y a pas de survivant”, a-t-il dit, ajoutant que quatre des passagers étaient de nationalité burkinabè et tous les autres maliens. 

Un élu local avait auparavant fait état de “sept commerçants burkinabè” à bord du véhicule, parti très tôt du Burkina Faso et qui a heurté une mine à une dizaine de kilomètres de Boni, selon lui.

Selon Abdoulaye Cheick, le véhicule “s’est coupé en deux” à la suite de l’explosion. Une source de sécurité malienne a incriminé “les terroristes qui utilisent ces mines pour semer la terreur”.

Le 6 novembre, cinq civils, dont une adolescente, avaient été tués lorsque l’autocar qui les amenait vers une foire hebdomadaire avait roulé sur une mine près d’Ansongo (nord-est).

“Malaise dans l’armée malienne”

Par ailleurs, également dans le centre du pays, l’armée malienne a annoncé avoir tué cinq assaillants et perdu deux militaires en repoussant deux attaques jihadistes présumées aux premières heures jeudi.

A Youwarou, “deux militaires ont été tués, ainsi que cinq terroristes” dans l’attaque d’un poste de sécurité, selon des sources militaires.

L’autre attaque, qui n’a pas fait de victime, selon l’armée, s’est produite dans le secteur où 36 gendarmes maliens avaient déserté la semaine dernière pour se diriger vers Bamako, où ils ont été mis aux arrêts dans l’attente de leur comparution en conseil de discipline.

Autre signe du malaise au sein de l’armée, un sergent a été arrêté dans le centre du Mali  cette semaine et transféré à Bamako pour avoir publié une vidéo dans laquelle il critiquait la hiérarchie militaire et la gouvernance du pays. “Malgré un premier rappel à l’ordre, un sous-officier s‘épanche toujours et encore dans les réseaux sociaux, il est puni donc pour indiscipline militaire”, a commenté l’armée malienne sur sa page officielle Facebook.

Par ailleurs, deux douaniers maliens ont été tués mercredi un peu plus à l’ouest, à environ 200 km au nord de Bamako, dans une attaque qui a coûté la vie à l’un de ses auteurs, selon des sources de sécurité. Le Conseil de sécurité de l’ONU a sommé mercredi les signataires de l’accord de paix de 2015, gouvernement malien et groupes armés, d’en relancer l’application, sous peine de sanctions.

Le nord du Mali était tombé en mars-avril 2012 sous la coupe de groupes jihadistes liés à Al-Qaïda. Ces groupes en ont été en grande partie chassés par une intervention militaire internationale, lancée en janvier 2013 à l’initiative de la France, qui se poursuit actuellement.

Mais des zones entières du pays échappent encore au contrôle des forces maliennes et étrangères, régulièrement visées par des attaques, malgré la signature de l’accord, censé isoler définitivement les jihadistes, mais dont l’application accumule les retards.

Depuis 2015, ces attaques se sont étendues au centre et au sud du Mali et le phénomène gagne les pays voisins, en particulier le Burkina Faso et le Niger.

Face à la dégradation de la situation aux confins de ces trois pays, le G5 Sahel a réactivé en 2017, avec le soutien de la France, son projet de force conjointe antijihadiste, initialement lancé en novembre 2015.

Zeyna transfert argent bis

AFP

 

Commentaires  

0 #1 Hadj Boulama 26-01-2018 00:17
Ou sont Munisma et Berkane qui sème le les occidentaux récoltera la mort
Je suis ses martyrs mort sans aucune problème provoque eux mêmes
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 Oumal hair Liman 26-01-2018 00:43
Innalillahi wa inna ileyhi raji'une, que dieu les accordent ue paradis éternelle!
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #3 vigilance 26-01-2018 09:29
Cherchez le matériel idoine chez les russes, eux qui combattent sincèrement ces terroristes. Regardez un peu les armes portées par nos soldats : obsolètes et dépassées ! Barkhane, minusma, G5, tout ceux-ci font de la figuration dans une grande pièce de théâtre hypocrite dont l'objet final est la main basse sur nos ressources ! Le jihadisme, la charia, tout cela c'est du vernis et les appeler "jihadistes" c'est leur jeter des fleurs et amener de l'eau au moulin. Même la presse y joue son rôle dans cette mascarade : toujours le bilan des tués côtés autorités mais jamais bilan des poursuites ! Des plus coriaces ont tenté de discréditer l'Islam à travers les siècles mais Allah les a lamentablement fait échouer. Il en sera ainsi aussi cette fois incha'Allah.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Coris Bank Epargne

campagne nouvelles chaines ACTU NIGER 800 800 pixels

Top de la semaine

Publier le 21/10/2020, 22:15
infrastructures-routieres-inauguration-officielle-de-la-route-illela-bagaraoua-region-de-tahoua Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a procédé mercredi, 21 octobre...Lire plus...
Publier le 21/10/2020, 16:23
direction-generale-des-douanes-vulgarisation-du-nouveau-code-des-douanes-et-de-ses-principales-innovations La Direction générale des Douanes (DGD) a organisé le mardi 20 octobre 2020 à Niamey, un atelier de...Lire plus...
Publier le 20/10/2020, 22:32
sahel-central-1-7-milliard-de-dollars-d-aide-humanitaire-promis-par-les-bailleurs-de-fonds-onu Les bailleurs de fonds ont annoncé  ce mardi 20 octobre 2020, plus de 1,7 milliard de dollars...Lire plus...
Publier le 20/10/2020, 22:29
industrie-et-infrastructures-lancement-des-travaux-de-construction-de-la-cimenterie-de-kao-et-de-rehabilitation-de-la-route-rta-kao-tchintabaraden-tahoua  Le Président Issoufou Mahamadou a procédé ce mardi  20 octobre à Kao, dans la région de...Lire plus...
Publier le 20/10/2020, 09:51
semaine-des-nations-unies-un-dialogue-sur-le-role-des-jeunes-et-des-femmes-en-periode-electorale-pour-lancer-la-celebration-de-75-ans-d-engagement-en-faveur-de-la-paix-dans-le-monde Les activités entrant dans le cadre de la commémoration de l’édition 2020 de la Semaine des Nations...Lire plus...
Publier le 16/10/2020, 19:44
inauguration-officielle-de-l-hotel-des-finances-une-infrastructure-ultramoderne-et-multifonctionnelle-au-coeur-de-la-capitale Le Président de la République a inauguré jeudi 15 octobre 2020, l’Hôtel des Finances,  le nouvel...
Publier le 20/10/2020, 22:29
industrie-et-infrastructures-lancement-des-travaux-de-construction-de-la-cimenterie-de-kao-et-de-rehabilitation-de-la-route-rta-kao-tchintabaraden-tahoua  Le Président Issoufou Mahamadou a procédé ce mardi  20 octobre à Kao, dans la région de...
Publier le 19/10/2020, 19:16
guinee-l-opposant-cellou-dalein-diallo-proclame-sa-victoire-des-le-premier-tour-a-la-presidentielle-du-18-octobre Au lendemain de l’élection présidentielle du dimanche 18 octobre, l’opposant guinéen Cellou Dalein...
Publier le 21/10/2020, 22:15
infrastructures-routieres-inauguration-officielle-de-la-route-illela-bagaraoua-region-de-tahoua Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a procédé mercredi, 21 octobre...
Publier le 16/10/2020, 07:22
journee-mondiale-du-lavage-des-mains-edition-2020-des-progres-enregistres-en-matiere-de-changement-de-comportement  Le Directeur General de l’Assainissement du Ministère de l’hydraulique et de l’assainissement...
Publier le 16/10/2020, 20:13
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-16-octobre-2020 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 16 octobre 2020, dans la salle habituelle des...
Publier le 16/10/2020, 19:44
inauguration-officielle-de-l-hotel-des-finances-une-infrastructure-ultramoderne-et-multifonctionnelle-au-coeur-de-la-capitale Le Président de la République a inauguré jeudi 15 octobre 2020, l’Hôtel des Finances,  le nouvel...
Publier le 20/10/2020, 22:29
industrie-et-infrastructures-lancement-des-travaux-de-construction-de-la-cimenterie-de-kao-et-de-rehabilitation-de-la-route-rta-kao-tchintabaraden-tahoua  Le Président Issoufou Mahamadou a procédé ce mardi  20 octobre à Kao, dans la région de...
Publier le 17/10/2020, 12:38
haroun-printing-les-raisons-de-la-plainte-contre-l-activiste-bana-ibrahim-pour-chantage-et-tentative-d-extorsion-de-fonds Le Directeur général par intérim de la société Haroun Printing, Mahamadou Siradji Issa, a animé la...
Publier le 19/10/2020, 06:56
strategie-nationale-de-securite-de-proximite-des-consultations-multi-acteurs-pour-une-approche-plus-inclusive-en-matiere-de-gestion-securitaire Après Tillabéri et de Dosso et en attendant les autres régions, Niamey a abrité du 16 et 17 octobre...

Dans la même Rubrique

Sahel central : 1,7 milliard de dollars d’aide humanitaire promis par les bailleurs de fonds (ONU)

20 octobre 2020
Sahel central : 1,7 milliard de dollars d’aide humanitaire promis par les bailleurs de fonds (ONU)

Les bailleurs de fonds ont annoncé  ce mardi 20 octobre 2020, plus de 1,7 milliard de dollars pour accroître l’aide humanitaire vitale fournie à des millions d’habitants au Burkina Faso,...

Guinée : l’opposant Cellou Dalein Diallo proclame « sa victoire dès le premier tour » à la présidentielle du 18 octobre

19 octobre 2020
Guinée : l’opposant Cellou Dalein Diallo proclame « sa victoire dès le premier tour » à la présidentielle du 18 octobre

Au lendemain de l’élection présidentielle du dimanche 18 octobre, l’opposant guinéen Cellou Dalein Diallo a annoncé sa victoire dès le premier tour. Cette annonce intervient alors que la Commission électorale...

Togo : le président Faure nomme Victoire Tomegah Dogbe à la tête du gouvernement

28 septembre 2020
Togo : le président Faure nomme Victoire Tomegah Dogbe à la tête du gouvernement

Le président togolais, Faure Gnassingbé, a nommé ce lundi 28 septembre, Mme Victoire Tomegah-Dogbé, comme Premier Ministre. C’est la première femme à être nommée à la tête du gouvernement dans...

Mali : le diplomate Moctar Ouane nommé Premier ministre de la Transition

27 septembre 2020
Mali : le diplomate Moctar Ouane nommé Premier ministre de la Transition

L’ancien chef de la diplomatie malienne, Moctar Ouane, a été nommé ce dimanche 27 septembre, premier ministre de la transition. Après le président et le vice-président, il est la troisième...

Mali : un ancien militaire comme chef d’Etat et l’essentiel du pouvoir dans les mains de la junte militaire

21 septembre 2020
Mali : un ancien militaire comme chef d’Etat et l’essentiel du pouvoir dans les mains de la junte militaire

Les premières autorités de la transition politique sont connues depuis ce lundi 21 septembre 2020, veille de la célébration du 60e anniversaire de l’indépendance du pays. Il s’agit du colonel-major...

Mali : les chefs d’Etat de la CEDEAO exigent une transition civile et la dissolution du CNSP pour lever les sanctions (Communiqué final du Sommet d’ Accra)

16 septembre 2020
Mali : les chefs d’Etat de la CEDEAO exigent une transition civile et la dissolution du CNSP pour lever les sanctions (Communiqué final du Sommet d’ Accra)

Les Chefs d’Etats  et de gouvernement de la CEDEAO ont maintenu leurs exigences à la junte militaire lors du mini-sommet sur la crise malienne qu’ils ont tenu le lundi 15...