dimanche, 22 juillet 2018
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

NITA actu Niger 2 min

macky sall et donald trump

Après les propos choquants du président américain Donald Trump qui qualiþe Haïti et certains pays d’Afrique de «pays de merde», le président du Sénégal a fait convoquer l'ambassadeur des EtatsUnis au Sénégal.

 

C’est à travers un communiqué que le ministère des Affaires étrangères du Sénégal a partagé avec les citoyens sénégalais l’indignation du président Macky Sall, suite aux propos «irrespectueux» de Donald Trump à l’endroit d'Haïti et de certains pays Africains.

«Le gouvernement de la République du Sénégal a appris avec une vive indignation les propos outrageants et racistes contre Haïti et l’Afrique, tenus par le président Donald Trump, lors d’une réunion le 11 janvier 2018 à la maison Blanche. Le gouvernement de la République du Sénégal dénonce et condamne fermement ces propos inacceptables qui portent atteinte à la dignité humaine, celle de l’Afrique et de sa diaspora en particulier, ainsi qu’à la coexistence pacifique et aux bonnes relations entre les peuples», affirme le communiqué du ministre des Affaires étrangères sénégalais. C’est en ce sens, poursuit le même document, que «sur instructions du président de la République, l’ambassadeur des Etats-Unis à Dakar a été convoqué ce jour par le ministre des Affaires étrangères qui lui a formellement remis la présente note de contestation».

Le tweet du président Trump a enflammé les réseaux sociaux. Le président Macky Sall s'est «choqué par les propos du président Trump sur Haïti et sur l’Afrique». Des propos que le président a rejetés et condamnés. Il a fait savoir à Donald Trump que «l’Afrique et la race noire méritent le respect et la considération de tous».

Le360Afrique

Commentaires   

+1 #1 Boukari Alpha Dan Dakoro 12-01-2018 22:11
On attend que le Niger convoque le sien aussi
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #2 Hajia Hawa Kindo 12-01-2018 23:03
Citation en provenance du commentaire précédent de Boukari Alpha Dan Dakoro :
On attend que le Niger convoque le sien aussi

Ça jamais le Niger ne fait pas ça. IM a peur
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #3 Amara Badamassi 12-01-2018 23:07
Ce que ses monologues occidentaux disent en cachette lui au moins dit très haut. si la démocratie, la création d'emplois, distribution équitable de richesses et les opportunités se trouvent chez nous, il n'aurait pas autant de migrants. Après le phénomène ventes des esclaves en Libye, voilà Donald Trump vient interpeller les dirigeants africains.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #4 Baitcharieh 12-01-2018 23:17
Trump parle en connaissance de cause: il vit dans un pays de merde où tu marches ou tu crèves.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #5 il y en a marre 13-01-2018 00:02
J'ai envie de répondre a Macky Sall de commencer par répondre a Macron Hollande et Sarko.

Le peuple Africain a besoin de dirigeants qui comprend l'importance qu'elle accorde a sa dignité.

Jadis ces gens nous on violé vendus enchainé, imposé leur langues.
Aujourd'hui ils osent se proclamer pays du droit de l'homme.
Comment peut on imaginer un instant qu'un violeur puisse approcher sa victime comme il veut.

Enfin bref Les propos de Trump ne sont pas choquant pour moi ce mec n'est pas hypocrite autant que les autres c connu dans son propre pays c un con.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #6 Abdoul Aziz Ousmane 13-01-2018 02:02
Bien parler son excellence Macky Sall l'Afrique mérite le respect et c'est vraiment courageux. Nous attendons la réaction du gouvernement Nigérien
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #7 Agbagnon 13-01-2018 05:00
Bien dit président,l'enfer c'est l'Afrique et satan c'est nos dirigeants africain
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #8 Issa maiga 13-01-2018 06:22
Je ne suis pas du surpris ou choqué des propos de Trump. Il a tout simplement dit ouvertement et clairement ce qu'il pense de certains pays.C'est à nous de mériter le respect au lieu de l'exiger. N'oublions pas que Trump est président des américains et pas l'un des nôtres.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #9 zozo 13-01-2018 08:39
Donald Trump: Pays africains de merde
Emmanuel Macron: Mahamadou Issoufou, vous etes un exemple de democratie.

Lequel des deux a manque du respect aux africains et aux nigeriens en particulier ?
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #10 Bagobiri 13-01-2018 18:47
Vous attendez la réponse de MI comme si c'est le seul Chef d'état en Afrique qui n'a pas convoqué l'ambassadeur des USA en basés en Afrique.
La convocation change quoi pour les USA ? Et puis est-ce que Drump a menti sur la situation de nos pays.
Il faut dire à nos Chefs montrent à Drump que nous sommes pas des pays de merde en prenant en charge nos populations. Voilà la bonne réponse qu'on attend par convoquer X ou Y
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #11 Abdoul yaye 14-01-2018 05:25
Merci président salle mais sa me choque pas parce sue Trump est un malade mentale
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #12 adamou Ibrahim 14-01-2018 09:00
Ces propos ne doivent pas surprendre tous ceux qui connaissent bien la mentalité de thrump(le petit dadjal) et surtout sa position vus à vue du continant Africain et memêmeme de l'islam .
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

 

265x285 C Jeunesse2018 Niger

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

Mali: la présidentielle agitée par les accusations de fichier électoral parallèle

22 juillet 2018
Mali: la présidentielle agitée par les accusations de fichier électoral parallèle

Au Mali, à quelques jours de l’élection présidentielle, la polémique continue autour du fichier électoral et des risques de fraude. Vendredi 20 juillet, l’URD, le parti du principal candidat de...

Mali : une dizaine de civils tués dans une attaque près de la frontière nigérienne

17 juillet 2018
Mali : une dizaine de civils tués dans une attaque près de la frontière nigérienne

Des « hommes armés » ont ouvert le feu sur la foule, dimanche, dans la localité d’Injagalane, indiquent les autorités locales. Une dizaine de civils ont été tués par des djihadistes présumés,...

Homme d'expérience, le général Hanena ould Sidi prend la tête du G5 Sahel

17 juillet 2018
Homme d'expérience, le général Hanena ould Sidi prend la tête du G5 Sahel

Le général mauritanien Hanena ould Sidi a été nommé commandant de la forceG5 Sahel. Il remplace le général malien Didier Dacko, remercié après l'attaque qui a détruit le poste de...

Mali: Nouvelle attaque meurtrière à la frontière avec le Niger

16 juillet 2018
Mali: Nouvelle attaque meurtrière à la frontière avec le Niger

Au Mali, les groupes armés dirigent de plus en plus leurs attaques contre les communautés et les villageois pour maintenir une tension permanente dans le pays, à l’image de l’attaque...

Cameroun : Paul Biya annonce sa candidature à l’élection présidentielle

13 juillet 2018
Cameroun : Paul Biya annonce sa candidature à l’élection présidentielle

L’actuel chef de l’Etat brigue un septième mandat consécutif à la tête de ce pays d’Afrique centrale. Le président camerounais Paul Biya, 85 ans, dont bientôt trente-six au pouvoir, a annoncé...

Images d’exactions de soldats contre des civils : le gouvernement camerounais réfute les allégations mais ouvre une enquête

13 juillet 2018
Images d’exactions de soldats contre des civils : le gouvernement camerounais réfute les allégations mais ouvre une enquête

A la suite de la publication sur les réseaux sociaux, de choquantes images montrant des hommes en arme, supposés être des soldats camerounais, qui commettaient des exactions sur des civils...