NITA Fond Site Web 675 x 240

edouard philippe 1 min

Le déplacement du Premier ministre français en Nouvelle-Calédonie au début du mois fait polémique. En cause : son coût, et plus particulièrement le vol Tokyo-Paris pour ramener Edouard Philippe et une partie de son équipe. Alors qu'il avait fait tout le reste du voyage dans un A340 de l'armée de l'air française, le chef du gouvernement a fait la dernière partie du trajet à bord d'un avion loué par Matignon à une entreprise privée. Un vol qui a coûté 350 000 euros. Trop cher, estiment certains. M. Philippe « assume ».

Zeyna commission0

Pour le député Front national Louis Aliot, dépenser 350 000 euros pour voyager plus confortablement et rentrer deux heures plus tôt, « cela fait cher la minute au moment où on demande aux Français de restreindre le budget, de faire des efforts et où on augmente la Contribution sociale généralisée (CSG) ».

Matignon explique que le Premier ministre devait absolument rentrer à Paris car le président Emmanuel Macron, lui, partait pour l'Algérie. Le pays ne peut rester sans l'une des deux têtes de l'exécutif présente sur le territoire. Cet argument ne tient pas, selon l'ancien ministre Stéphane Le Foll, interrogé sur France Inter.

« Je ne comprends pas : un avion militaire avec des pilotes militaires repart quand on lui demande de repartir, déclare l'ancien ministre de l'Agriculture. Quand on part à Nouméa, on sait quand on doit repartir. Pour les professionnels de l'organisation du soi-disant du "nouveau monde", eh bien, bravo le nouveau monde ! »

Moins cher que pour Manuel Valls ?

Face à la polémique qui monte, Edouard Phillipe tente de garder la tête haute. « J'assume complètement cette décision, je l'assume tellement que je veux l'expliquer, a-t-il déclaré ce mercredi matin sur RTL où il était invité. C'est compliqué de déplacer le Premier ministre, et c'est cher. Et j'en suis tellement conscient que j'ai essayé de faire en sorte de limiter au maximum les frais. »

D'ailleurs, souligne encore Edouard Philippe, son voyage a coûté 30 % de moins que celui effectué en 2016 par Manuel Valls. Sauf que le Premier ministre de l'époque avait aussi fait étape en Australie et en Nouvelle-Zélande.

Zeyna commission0

RFI



Commentaires

0
Dogo l
6 années ya
Comme quoi tous nos maux ou presque nous viennent de la colonisation francaise!
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
Blackmarket
6 années ya
c'est bien d'eux que les notres prennent exemple...
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
2055 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
531 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
329 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
475 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
362 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
365 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2283 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages