NITA Fond Site Web 675 x 240

trump afp 0 

Le président américain s'est empêtré dans une nouvelle polémique la semaine passée. En cause, des propos jugés insensibles tenus à la veuve d'un soldat mort au combat.

Alors qu'elle était en route mardi pour accueillir à l'aéroport de Miami (Floride) le cercueil de son mari, Myeshia Johnson, enceinte de leur troisième enfant, a reçu un appel de Donald Trump. C'est la parlementaire démocrate Frederica Wilson qui en a rapporté des bribes à la télévision américaine.

Zeyna commission0

Trump dément 

«Je l'ai entendu dire : "Je suis sûr qu'il savait pour quoi il s'engageait, mais ça reste douloureux"», a-t-elle affirmé sur CNN. Sur son compte Twitter, Donald Trump a nié les faits mercredi matin. «L'élue démocrate à la Chambre des représentants a complètement inventé ce que j'ai dit à l'épouse du soldat qui est mort en service (et j'ai des preuves). C'est bien triste!», a écrit le locataire de la Maison Blanche.

Une accusation retoquée par Frederica Wilson sur CNN, arguant : «Je ne sais pas de quel type de preuves il parle. Je n'étais pas seule dans la voiture et j'ai des preuves aussi».

Lundi, la veuve de La David T. Johnson, le soldat américain tué au Niger début octobre, est revenue sur l'appel polémique. «Le président a dit qu'il savait pour quoi il s'était engagé, mais ça fait mal. Ça m'a fait pleurer. J'étais en colère à cause du ton de sa voix et de la manière dont il l'a dit», a déclaré Myeshia Johnson lors d'une interview sur la chaîne ABC News.

«J'étais très fâchée, ça m'a fait pleurer encore plus»

«Il ne se souvenait pas du nom de mon mari. La seule raison pour laquelle il s'en est souvenu est parce qu'il m'a dit qu'il avait son dossier sous les yeux, et c'est là qu'il a prononcé le nom 'La David'. Je l'ai entendu bafouiller en essayant de se souvenir du nom de mon mari, et c'est ce qui m'a fait le plus mal, parce que si mon mari est là-bas à se battre pour notre pays, s'il risque sa vie, pourquoi ne pouvez-vous pas se souvenir de son nom?», a-t-elle ajouté.

«Je n'ai rien dit, j'ai juste écouté. J'étais très fâchée, ça m'a fait pleurer encore plus», a-t-elle également déclaré.

Rapidment, le président a répondu par un tweet. «J'ai eu une conversation très respectueuse avec la veuve du sergent La David Johnson, et j'ai prononcé son nom dès le début, sans aucune hésitation!», a-t-il assuré.

La patrouille conjointe américano-nigérienne du soldat David T. Johnson est tombée le 4 octobre dans une embuscade d'un groupe jihadiste à la frontière avec le Mali, qui a coûté la vie à quatre militaires américains et quatre autres nigériens. 

Zeyna commission0



Commentaires

0
Mamane
6 années ya
les Am
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
2055 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
531 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
329 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
475 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
362 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
365 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2283 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages