vendredi, 25 septembre 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


Kemi Seba et amis

La justice sénégalaise a décidé de relaxer l'activiste franco-béninois Kémi Séba, mardi 29 août. Accusé de destruction volontaire et publique d'un billet de banque, il était en détention depuis le vendredi 25 août, pour avoir brûlé 5000 francs CFA lors d'un rassemblement le 19 août contre «la Françafrique». Son geste avait fait le tour des réseaux sociaux et exacerbé le débat sur le franc CFA.

Zeyna transfert argent bis

C'est dans la salle numéro un du tribunal de Dakar que le procès s'est déroulé mardi après-midi. D'un côté Kémi Séba et ses deux avocats, de l'autre, les avocats de la Banque centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO). C'est elle qui avait porté plainte contre le Franco-Béninois et s'était portée partie civile dans cette affaire.

Kémi Séba a tout de suite reconnu les faits, mais s'est défendu d’avoir brûlé ce billet dans l'optique d'enfreindre la loi sénégalaise. Il s'agissait plutôt, a-t-il expliqué à plusieurs reprises, d'un acte symbolique pour « alerter l'opinion ». Ses proches avaient d'ailleurs déclaré après son arrestation que ce procès allait être celui du franc CFA.

C'est effectivement de cette monnaie dont il a été question. Une monnaie qui, selon Kémi Séba, « n'appartient pas aux Africains ».

Le parquet avait requis trois mois de prison avec sursis. Pour l'accusation, le geste n'était pas symbolique, mais une véritable « atteinte » à l'honneur d'une institution qui représente huit Etats de l'Afrique de l'Ouest. L'accusation, qui avait demandé une condamnation à un versement d’un franc CFA symbolique en guise de dommage et intérêts, n'a donc pas été suivie par le tribunal.

Son geste a ravivé le débat sur le maintien du franc CFA, mais sa proximité avec l'extrême droite française et ses idées suprémacistes font de lui un très mauvais avocat, regrette Hamidou Anne, du cercle de réflexion L'Afrique des idées.

Hamidou Anne : Quelle que soit la justesse de la cause, quand le corpus intellectuel est irrigué par du racisme, par du suprémacisme, par de la haine de l'autre, pour moi on est disqualifié pour porter toute forme de cause.

Un personnage sulfureux dont le franc CFA se serait bien passé

Kémi Séba se présente lui-même comme un polémiste et conférencier panafricain, mais en fait, beaucoup connaissent surtout le côté polémiste.

En France, où il est né et où il a grandi, Kémi Séba a fait des vagues à plusieurs reprises. Au début des années 2000 lorsqu'il a créé le collectif Tribu Ka. Il prône la séparation raciale, aucune cohabitation entre Noirs et Blancs. Intolérable pour le gouvernement français qui le dissout en 2006 pour apologie de la suprématie noire.

A cette époque, Kémi Séba s'affiche avec des personnalités ouvertement antisémites comme Alain Soral ou Dieudonné. Il est condamné à plusieurs reprises et passe en tout quatre mois dans les prisons françaises.

En 2011, Kémi Séba part s'installer au Sénégal où, malgré sa réputation, la chaîne de télé 2STV lui offre une place de polémiste dans une émission hebdomadaire. Les téléspectateurs se souviennent peut-être de son échange très vif avec l'un des fondateurs du collectif Y en a marre.

Jusqu'à présent, Kémi Séba se concentrait sur le financement des ONG par les Occidentaux, il avait même créé la sienne, Urgences panafricanistes, pour compenser ce qu'il présente comme un noyautage de la société civile. Le sulfureux Kémi Séba s'est désormais trouvé un nouveau cheval de bataille.

Zeyna transfert argent bis

RFI

 

Commentaires  

0 #1 hum 29-08-2017 23:21
Étonnant article, mais bon, il est signé RFI !!!
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 ramsess 30-08-2017 08:04
Citation en provenance du commentaire précédent de hum :
Étonnant article, mais bon, il est signé RFI !!!

Dieudonné Antisémite ?
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #3 Investors Group 31-08-2017 06:44
Notre société Investor Group est en quette de personne responsable,dynamique,de bonne moralité pour nous représenter valablement en Afrique, dans le but de développer notre société dans les domaines d'activité a s'avoir. L'agriculture a grande échelle,la Construction des logements sociaux, l’élevage moderne ,le transport urbain, commerce import-export, la quincaille rie général, l’énergie renouvelable,l’extraction minière et autres. Si vous êtes alors intéressé par notre offre, veillez donc nous contacter
E-mail:
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Canal Promo Septembre Octobre 2020

Top de la semaine

Publier le 25/09/2020, 19:22
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-25-septembre-2020 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 25 septembre 2020, dans la salle habituelle des...Lire plus...
Publier le 25/09/2020, 13:49
assemblee-nationale-discours-du-pan-a-l-ouverture-de-la-2e-session-ordinaire-au-titre-de-l-annee-2020 La 2ème session ordinaire de l’Assemblée nationale au titre de l’année 2020, dite Session...Lire plus...
Publier le 25/09/2020, 13:36
elections-2020-2021-l-union-europeenne-lance-son-programme-de-soutien-pour-un-processus-electoral-credible-inclusif-et-transparent Dans le cadre de sa coopération avec le Niger, l'Union européenne (UE) a signé une convention de...Lire plus...
Publier le 24/09/2020, 11:53
lutte-contre-la-covid-19-le-groupe-orano-renforce-les-capacites-operationnelles-du-cermes Dans le cadre du soutien aux autorités dans la lutte contre la pandémie du Covid-19, le groupe Orano...Lire plus...
Publier le 23/09/2020, 20:23
situation-politique-selon-hama-amadou-ce-qui-s-est-passe-au-mali-pourrait-se-reproduire-au-niger Investi le 19 septembre dernier à Dosso, candidat du MODEN/FA Lumana, l’opposant Hama Amadou a animé...Lire plus...
Publier le 23/09/2020, 20:23
situation-politique-selon-hama-amadou-ce-qui-s-est-passe-au-mali-pourrait-se-reproduire-au-niger Investi le 19 septembre dernier à Dosso, candidat du MODEN/FA Lumana, l’opposant Hama Amadou a animé...
Publier le 23/09/2020, 06:45
ethique-et-bonne-gouvernance-les-douanes-nigeriennes-a-l-ecole-du-programme-anti-corruption-et-de-promotion-de-l-integrite-de-l-organisation-mondiale-des-douanes-a-cpi-omd Niamey abrite, du 22 au 23 septembre 2020, la première réunion des contributeurs internes et externes...
Publier le 20/09/2020, 12:05
presidentielles-l-opposant-hama-amadou-investi-candidat-par-le-moden-fa-lumana L’ancien président de l’Assemblée nationale a été de nouveau investi candidat du MODEN/FA LUMANA ce...
Publier le 21/09/2020, 14:45
elections-presidentielles-investi-candidat-du-mpr-jamhuriya-albade-abouba-annonce-ses-ambitions Le Mouvement Patriotique pour la République (MPR Jamhuriya) a investi son président Albadé Abouba...
Publier le 21/09/2020, 22:15
mali-un-ancien-militaire-comme-chef-d-etat-et-l-essentiel-du-pouvoir-dans-les-mains-de-la-junte-militaire Les premières autorités de la transition politique sont connues depuis ce lundi 21 septembre 2020,...
Publier le 20/09/2020, 12:05
presidentielles-l-opposant-hama-amadou-investi-candidat-par-le-moden-fa-lumana L’ancien président de l’Assemblée nationale a été de nouveau investi candidat du MODEN/FA LUMANA ce...
Publier le 23/09/2020, 20:23
situation-politique-selon-hama-amadou-ce-qui-s-est-passe-au-mali-pourrait-se-reproduire-au-niger Investi le 19 septembre dernier à Dosso, candidat du MODEN/FA Lumana, l’opposant Hama Amadou a animé...
Publier le 21/09/2020, 14:45
elections-presidentielles-investi-candidat-du-mpr-jamhuriya-albade-abouba-annonce-ses-ambitions Le Mouvement Patriotique pour la République (MPR Jamhuriya) a investi son président Albadé Abouba...
Publier le 21/09/2020, 22:15
mali-un-ancien-militaire-comme-chef-d-etat-et-l-essentiel-du-pouvoir-dans-les-mains-de-la-junte-militaire Les premières autorités de la transition politique sont connues depuis ce lundi 21 septembre 2020,...
Publier le 22/09/2020, 06:24
elections-presidentielles-pour-une-confrontation-loyale-et-equitable-gage-d-une-certaine-intelligence-politique-au-service-du-pays L’investiture, comme candidats aux prochaines élections présidentielles, de deux autres poids lourds...

Dans la même Rubrique

Mali : un ancien militaire comme chef d’Etat et l’essentiel du pouvoir dans les mains de la junte militaire

21 septembre 2020
Mali : un ancien militaire comme chef d’Etat et l’essentiel du pouvoir dans les mains de la junte militaire

Les premières autorités de la transition politique sont connues depuis ce lundi 21 septembre 2020, veille de la célébration du 60e anniversaire de l’indépendance du pays. Il s’agit du colonel-major...

Mali : les chefs d’Etat de la CEDEAO exigent une transition civile et la dissolution du CNSP pour lever les sanctions (Communiqué final du Sommet d’ Accra)

16 septembre 2020
Mali : les chefs d’Etat de la CEDEAO exigent une transition civile et la dissolution du CNSP pour lever les sanctions (Communiqué final du Sommet d’ Accra)

Les Chefs d’Etats  et de gouvernement de la CEDEAO ont maintenu leurs exigences à la junte militaire lors du mini-sommet sur la crise malienne qu’ils ont tenu le lundi 15...

Mali : l’ancien président Moussa Traoré n’est plus !

15 septembre 2020
Mali : l’ancien président Moussa Traoré n’est plus !

L’ancien président malien, le général à la retraite Moussa Traoré,  est décédé ce mardi 15 septembre 2020 à 83 ans, selon des sources familiales citées par plusieurs médias maliens. Au...

Mali : la CEDEAO donne un ultimatum d’une semaine à la junte pour la nomination d’un président de la transition civil

7 septembre 2020
Mali : la CEDEAO donne un ultimatum d’une semaine à la junte pour la nomination d’un président de la transition civil

Les chefs d'Etat et de gouvernement des pays membres de la CEDEAO qui se sont réunis ce lundi en sommet ordinaire à Niamey, ont exigé la nomination d'un président de...

CPI/USA : la procureure Fatou Bensouda sur la liste noire des Etats-Unis

3 septembre 2020
CPI/USA : la procureure Fatou Bensouda sur la liste noire des Etats-Unis

Les Etats-Unis sont passés des menaces aux actes en imposant des sanctions à Fatou Bensouda, la procureure de la Cour pénale internationale (CPI). La gambienne est désormais inscrite sur la...

Guinée : Alpha Condé « accepte » d’être candidat pour un troisième mandat

2 septembre 2020
Guinée : Alpha Condé « accepte » d’être candidat pour un troisième mandat

Le président Alpha Condé s'est enfin exprimé ce mercredi sur sa candidature à la prochaine présidentielle du 18 octobre. A l’adresse de ses partisans réunis au Palais du peuple de...