mardi, 01 décembre 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


Marie-Pierre Poirier

Le Fonds des Nations unies pour l'enfance (Unicef) a souligné dimanche la nécessité de maintenir "contre vents et marées" les enfants à l'école dans le sud-est du Niger, où des établissements sont fermés depuis deux ans à cause de la menace des jihadistes de Boko Haram.

Zeyna transfert argent bis


"Dans l'éducation, les gens essaient contre vents et marées de maintenir cet investissement dans chaque enfant", a déclaré à l'AFP Marie-Pierre Poirier, directrice régionale de l'Unicef pour l'Afrique de l'Ouest et l'Afrique centrale, qui s'est rendue cette semaine à Diffa, dans le sud-est nigérien, proche du Nigeria.
A Diffa, "les écoles et les professeurs" sont "très ciblés" par les attaques de Boko Haram dans le but, selon elle, "de tenter d'enlever la possibilité aux enfants de cette région d'apprendre", a-t-elle déploré.
Après les premiers raids du groupe islamiste nigérian Boko Haram en 2015, enseignants et élèves avaient déserté 166 écoles dans cette zone, avant que l'Unicef et le Niger ne réinstallent 99 d'entre elles en 2016 dans des "endroits plus sûrs", à l'abri des attaques des islamistes.
En revanche, une trentaine sont toujours fermées dans la région de Diffa, principalement dans des localités proches du lac Tchad et sur les bords de la rivière Komadougou Yobé (qui marque la frontière entre le Niger et le Nigeria), selon l'ONU, des zones difficilement contrôlables.
Des écoles ont été "mises à sacs ou brûlées" par Boko Haram et "des enseignants ont reçu des menaces de morts", ce qui les a "poussés à fuir", expliquait récemment à l'AFP un élu local.
En dépit de menaces sécuritaires, population et autorités locales "ne baissent pas les bras": "j'ai vu un personnel enseignant motivé et des enfants en nombre qui apprenaient", a noté Marie-Pierre Poirier.
Les autorités ont mis en place autour de certaines écoles un dispositif "sécuritaire" et "des plans d'évacuation" en cas d'attaques, a-t-elle assuré.
Dans certaines localités, des groupes de jeunes mènent également des activités de "sensibilisation" sur "la promotion de l'éducation", selon Mme Poirier.
Au plan humanitaire, les "défis" humanitaires sont encore "énormes" dans la région de Diffa qui abrite plus de 300.000 réfugiés et déplacés, dont des milliers vivent aux dépens d'une population locale déjà très pauvre, a-t-elle relevé.
Avec l'afflux des déplacés, un point d'eau qui ravitaillait une population autochtone de 1.500 habitants doit couvrir les besoins de 26.000 personnes, a souligné Mme Poirier.

 

AFP

Zeyna transfert argent bis

Commentaires  

-2 #1 mai riga 05-06-2017 10:27
Pour la premiere fois dans l'histoire des peuples, un pays est prie de maintneir ses fils et ses filles a l'ecole. C'est une insulte au Niger et un crachat lance a la face de ceux qui le dirigent.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 DANLADI 05-06-2017 10:39
UNICEF vous êtes fous?Quel enseignant va exposer sa vie dans ces zones? même les militaires qui sont tués sur ces champs de bataille,qu'avez vous donnez à leurs familles?Ce sera du suicide de prendre aller à l'école,là-bàs. Si vous obtenez des enseignants,vous n'aurez pas d'Élèves. Chacun se cherche.Peut être parce que vous habitez des bureaux climatisés et loin de toute menace,vous estimez que c'est le cas pour tout le monde?
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #3 ABACAR SIDEYE MOUSSA 05-06-2017 11:34
UNICEF, ONU s'il vous plait pour le respect du NIGER et de son peuple garder vos discours perroquets avec vous. Sinon comment comprendre un pays qui est menacé en général et une région en particulier par des attaques terroristes et des enlèvement sans cause ( bien que vous êtes le moteur caché des ses attaques) et vous osez lever le ton en disant de reprendre le chemin de l'école dans cette région..Quelle insulte...Ou bien vous voulez que ses enfants et enseignants soient enlevés ou tués???
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #4 H.I. 05-06-2017 16:15
Le gouvernement peut quand même ouvrir des cantines scolaires ou internats loin de la zone de conflit pour que ces enfants continuent de fréquenter l'école normalement.
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #5 lolna 05-06-2017 16:30
Aux trois premiers intervenants je dirais ceci : la guerre de boko haram, il s'agit exactement d'une guerre contre l'école et pour l'obscurantisme si nous devrions et que un seul enfant du Niger n'aille pas à l'école par peur de ces salauds sanguinaires alors on aurait perdu la guerre.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Coris Bank Epargne

banniere spotlight BIS

Canal Horizon Nov Dec

Top de la semaine

Publier le 30/11/2020, 22:54
communique-de-presse-du-mouvement-patriotique-pour-la-republique-mpr-jamhuriya Le bureau politique national, Les militantes , militants  sympathisantes  et sympathisants...Lire plus...
Publier le 30/11/2020, 12:07
laboratoire-des-jeunes-talents-de-save-the-children-des-idees-et-des-solutions-innovantes-pour-la-paix-et-le-developpement-en-afrique-de-l-ouest L’ONG internationale Save the Children (SCI) en collaboration avec le ministère des Affaires...Lire plus...
Publier le 30/11/2020, 10:45
defense-l-effectif-des-militaires-sera-porte-a-50-000-hommes-dans-les-5-prochaines-annees Afin d’améliorer et renforcer les capacités des Forces armées nigériennes (FAN), le gouvernement a...Lire plus...
Publier le 30/11/2020, 09:28
presidentielles-des-professeurs-de-philosophie-apportent-leur-soutien-a-leur-collegue-bazoum-mohamed-candidat-du-pnds-tarraya-declaration DÉCLARATION DE SOUTIEN DES PROFESSEURS DE PHILOSOPHIE DU NIGER À LA CANDIDATURE DE LEUR COLLÈGUE...Lire plus...
Publier le 30/11/2020, 09:22
maradi-le-president-issoufou-a-lance-les-travaux-de-construction-de-la-route-bitumee-mayahi-tessaoua-frontiere-du-nigeria Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a procédé dimanche 29 novembre...Lire plus...
Publier le 26/11/2020, 11:27
obseques-officielles-de-tandja-mamadou-hommage-national-a-l-ancien-president-au-palais-de-la-presidence Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a assisté, jeudi matin, 26...
Publier le 30/11/2020, 09:28
presidentielles-des-professeurs-de-philosophie-apportent-leur-soutien-a-leur-collegue-bazoum-mohamed-candidat-du-pnds-tarraya-declaration DÉCLARATION DE SOUTIEN DES PROFESSEURS DE PHILOSOPHIE DU NIGER À LA CANDIDATURE DE LEUR COLLÈGUE...
Publier le 28/11/2020, 09:36
ce-que-tandja-m-a-dit-l-emouvant-hommage-du-journaliste-abdoulaye-barry-a-tandja-mamadou Un grand baobab vient de se coucher pour toujours. Homme d’état au patriotisme inaltérable, son...
Publier le 30/11/2020, 10:45
defense-l-effectif-des-militaires-sera-porte-a-50-000-hommes-dans-les-5-prochaines-annees Afin d’améliorer et renforcer les capacités des Forces armées nigériennes (FAN), le gouvernement a...
Publier le 25/11/2020, 10:24
disparition-de-tandja-mamadou-le-peuple-nigerien-vient-de-perdre-un-de-ses-illustres-fils-selon-hama-amadou-son-ancien-premier-ministre-et-bras-droit Dans son message de condoléances, l’ancien premier ministre (2000 à 2007) Hama Amadou  a tenu à...
Publier le 28/11/2020, 09:36
ce-que-tandja-m-a-dit-l-emouvant-hommage-du-journaliste-abdoulaye-barry-a-tandja-mamadou Un grand baobab vient de se coucher pour toujours. Homme d’état au patriotisme inaltérable, son...
Publier le 26/11/2020, 11:27
obseques-officielles-de-tandja-mamadou-hommage-national-a-l-ancien-president-au-palais-de-la-presidence Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a assisté, jeudi matin, 26...
Publier le 25/11/2020, 22:44
communique-du-conseil-des-ministres-du-mercredi-25-novembre-2020 En application de l’article 73 de la Constitution, le Premier Ministre a reçu du Président de la...
Publier le 26/11/2020, 17:28
tandja-mamadou-baba-repose-pour-l-eternite-a-maine-soroa-sous-sa-terre-natale L’ancien président Tandja Mamadou a été inhumé ce jeudi en début d’après-midi à Mainé-Soroa, sa ville...
Publier le 25/11/2020, 10:24
disparition-de-tandja-mamadou-le-peuple-nigerien-vient-de-perdre-un-de-ses-illustres-fils-selon-hama-amadou-son-ancien-premier-ministre-et-bras-droit Dans son message de condoléances, l’ancien premier ministre (2000 à 2007) Hama Amadou  a tenu à...

Dans la même Rubrique

Burkina : le président Roch Marc Christian Kaboré réélu dès le premier tour avec 57,87% des voix (CENI)

26 novembre 2020
Burkina : le président Roch Marc Christian Kaboré réélu dès le premier tour avec 57,87% des voix (CENI)

Le président sortant Roch Kaboré, candidat du MPP, a été réélu dès le premier tour de l’élection présidentielle avec 57,87% des voix, a annoncé la CENI qui a proclamé ce...

Ghana : l’ancien président Jerry Rawlings a tiré sa révérence

12 novembre 2020
Ghana : l’ancien président Jerry Rawlings a tiré sa révérence

L’ancien chef de l’Etat ghanéen, John Jerry Rawlings,  est décédé ce jeudi 12 novembre à Accra, ont annoncé plusieurs sources officielles. A 73 ans, cet ancien putschiste a dirigé l’ex...

Election américaine : Joe Biden est élu 46e président des Etats-Unis

7 novembre 2020
Election américaine : Joe Biden est élu 46e président des Etats-Unis

Joe Biden a été élu samedi président des États-Unis, l’emportant face à Donald Trump et mettant fin à une séquence politique inédite qui a secoué l’Amérique et le monde. Le candidat...

Côte d’ivoire : le président Alassane Ouattara réélu au premier tour avec 94, 27% (CEI)

3 novembre 2020
Côte d’ivoire : le président Alassane Ouattara réélu au premier tour avec 94, 27% (CEI)

La Commission électorale indépendante  (CEI) a annoncé que le président Alassane Ouattara a été réélu dès le premier tour de l’élection présidentielle du 31 octobre dernier avec 94,27% des voix....

Guinée : Alpha Condé réélu pour un 3e mandat dès le premier tour avec 59,49% des voix (CENI)

24 octobre 2020
Guinée : Alpha Condé réélu pour un 3e mandat dès le premier tour avec 59,49% des voix (CENI)

La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a proclamé ce samedi les résultats globaux provisoires de l’élection présidentielle du 18 octobre dernier. C’est le président sortant, Alpha Condé, qui est arrivé...

Nigeria : Buhari ferme et intransigeant face aux protestataires

23 octobre 2020
Nigeria : Buhari ferme et intransigeant face aux protestataires

Le président nigérian est enfin sorti de son silence plusieurs jours après le début des manifestations contre les violences policières qui ont déjà fait plusieurs dizaines de victimes et provoqué...