vendredi, 18 septembre 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


roi trump 1

Alors que sa rencontre avec le Président des Etats-Unis Donald Trump avait été annoncée à grands fracas, le roi du Maroc Mohammed VI n’a pas eu de tête-à-tête avec le chef de l’Etat américain. Une humiliation ?

Zeyna transfert argent bis

Sa rencontre avec le Président des Etats-Unis Donald Trump avait été annoncée en grande pompe, le roi du Maroc Mohammed VI n’a pas eu de tête-à-tête avec le chef de l’Etat américain. ce que la presse, notamment sahraouie qualifie d’humiliation.

Selon Abidjantv.net, « le roi du Maroc vient de subir une humiliation en Floride, où il fait le pied de grue depuis plusieurs jours dans l’espoir d’être reçu par le président Donald Trump, ne serait-ce que de manière informelle et pour seulement quelques minutes. Le successeur de Barack Obama à la Maison-Blanche a non seulement refusé de lui consacrer un peu de son temps, mais il a, semble-t-il aussi, fait comprendre à son entourage qu’il n’avait pas l’intention de le faire dans un proche avenir. D’ailleurs, aucune activité publique ou politique n’était prévue ce matin dans son agenda. Le président Trump prévoit de regagner Washington en début de soirée ».

Le journal de renchérir : « Mohammed VI, qui comptait sur ses "amis" israéliens et saoudiens pour siroter tranquillement un jus de fruits avec Donald Trump à l’ombre d’un palmier, est actuellement pris de panique à l’idée de rentrer bredouille à Rabat, alors que ses services ont fait circuler dans de nombreuses rédactions de journaux européens et africains qu’il allait être le premier chef d’Etat africain à être reçu par le Président Trump ».

Du côté marocain, on est formel : « aucune rencontre, ni déjeuner, n’ont été programmés entre le roi Mohammed VI et le président des Etats-Unis d’Amérique, Donald Trump ». C’est ce qu’a indiqué Le360 qui souligne que « ce démenti fait suite à une prétendue rencontre entre Mohammed VI et Donald Trump, rendue publique par Jeune Afrique, dans son édition du 14 avril courant. De nombreux médias, dont le360, avaient relayé cette information ».

Le site marocain poursuit en informant que « la supposée rencontre devait se tenir en marge du séjour privé du roi du Maroc en Floride. Aucun organe officiel marocain n’a fait d’ailleurs part d’une réunion entre les deux chefs d’Etat. L’agence officielle marocaine (MAP) n’en a pas parlé. Et dans l’agenda du Président américain, il n’était fait nulle part mention de cette rencontre ».

La polémique enfle au sujet de cette rencontre, pour le moment qui a avorté, entre le roi du Maroc et le chef de l’Etat américain. Les spéculations vont bon train.

 

Afrik.com

Zeyna transfert argent bis

Commentaires  

+5 #1 gaskia 23-04-2017 06:35
Pauvre président Africain, qu'elle est votre fierté d'être reçu ou de ne pas être reçu par Trump?
Respectez-vous et respectez votre pays suffisent largement pour que vous soyez respecté et fière.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #2 issak 23-04-2017 19:08
En effet vu l profil caractériel de ce président nos leaders doivent s abstenir de lui preter le flanc:! Au besoin c 'est plutot eux qui doivent le mettre en quarantaine en entretenant le moins de relation possible avec lui
Ne faire que le minimum syndical necessaire
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #3 Verdatre 24-04-2017 08:46
Et alors. Quel honneur y a -t-il d'être reçu par Trump. Dommage vous chefs de cas africains.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 rien 25-04-2017 09:01
C'est bien fait. Trump n'a aucun plaisir de serrez la main d'un musulman. Les Présidents africains doivent se respecter. Quand vous abandonner Dieu pour accrocher votre avenir à un pays occidental et bien l'humiliation est à côté. Les africains doivent abandonner la charité pour se consacrer au travail porteur.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #5 la verite 25-04-2017 19:39
Il connait tres peu cet homme. Il n'est pas un etre humain
vu le language qu'il tenu vis a vis des africains et surtout des musulmans pourquoi se faire humilier par un homme qui n'a pas de foi en rien Esperons que cela puise servir d'exemple aux autres chef d'etats africains
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #6 Citoyen 19-05-2017 21:14
Les Présidents des pays d'Afrique sont eux-même qui se dénigrent face à leurs œnologues occidentaux, alors même tôt ou tard ceux là viendront sans tarder vers l'Afrique pour leurs pain quotidien et développement. :-| :-| :-| :-|
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Canal Promo Septembre Octobre 2020

Top de la semaine

Publier le 18/09/2020, 20:33
marathon-day-du-groupe-bollore-au-niger-l-edition-2020-en-solidarite-avec-les-victimes-des-inondations Comme chaque année depuis 2016, les collaborateurs du groupe Bolloré ont répondu présent au...Lire plus...
Publier le 18/09/2020, 12:17
unicef-niger-en-fin-de-mission-la-representante-dr-felicite-tchibindat-felicitee-par-les-autorites-pour-son-travail-au-service-des-enfants Le Premier Ministre, M. Brigi Rafini, a exprimé au nom du Gouvernement du Niger, jeudi 17 septembre au...Lire plus...
Publier le 17/09/2020, 06:28
lutte-contre-le-chomage-des-jeunes-lancement-de-la-formation-de-reconversion-professionnelle-des-jeunes-diplomes-par-l-anpe-sur-financement-du-prodec Le Centre de Perfectionnement des Travaux Publics (CPTP) de Niamey a servi de cadre, mardi 15...Lire plus...
Publier le 16/09/2020, 20:17
communique-du-conseil-des-ministres-du-mercredi-16-septembre-2020  Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, mercredi 16 septembre 2020, dans la salle...Lire plus...
Publier le 14/09/2020, 08:14
fichier-electoral-biometrique-les-coalitions-politiques-cap-20-21-et-gayya-zabbe-rejettent-en-bloc-les-resultats-de-l-audit-communique Communiqué des coalitions politiques CAP 20-21 et GAYYA ZABBE relatif a l’audit du fichier électoral...
Publier le 15/09/2020, 21:10
barkhane-dans-la-region-de-tillaberi-deux-lieutenants-francais-et-nigerien-dirigent-conjointement-une-operation-militaire Fin juillet 2020, sur une base opérationnelle avancée temporaire (BOAT) au cœur de la région de...
Publier le 16/09/2020, 11:19
mali-les-chefs-d-etat-de-la-cedeao-exigent-une-transition-civile-et-la-dissolution-du-cnsp-pour-lever-les-sanctions-communique-final-du-sommet-d-accra Les Chefs d’Etats  et de gouvernement de la CEDEAO ont maintenu leurs exigences à la junte...
Publier le 14/09/2020, 08:29
insecurite-2-soldats-de-la-garde-nationale-tues-dans-une-attaque-non-revendiquee-a-assamaka-region-d-agadez Deux (2) éléments de la Garde nationale du Niger (GNN) ont été tués samedi dernier suite à une attaque...
Publier le 16/09/2020, 20:17
communique-du-conseil-des-ministres-du-mercredi-16-septembre-2020  Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, mercredi 16 septembre 2020, dans la salle...
Publier le 14/09/2020, 08:14
fichier-electoral-biometrique-les-coalitions-politiques-cap-20-21-et-gayya-zabbe-rejettent-en-bloc-les-resultats-de-l-audit-communique Communiqué des coalitions politiques CAP 20-21 et GAYYA ZABBE relatif a l’audit du fichier électoral...
Publier le 15/09/2020, 21:10
barkhane-dans-la-region-de-tillaberi-deux-lieutenants-francais-et-nigerien-dirigent-conjointement-une-operation-militaire Fin juillet 2020, sur une base opérationnelle avancée temporaire (BOAT) au cœur de la région de...

Dans la même Rubrique

Mali : les chefs d’Etat de la CEDEAO exigent une transition civile et la dissolution du CNSP pour lever les sanctions (Communiqué final du Sommet d’ Accra)

16 septembre 2020
Mali : les chefs d’Etat de la CEDEAO exigent une transition civile et la dissolution du CNSP pour lever les sanctions (Communiqué final du Sommet d’ Accra)

Les Chefs d’Etats  et de gouvernement de la CEDEAO ont maintenu leurs exigences à la junte militaire lors du mini-sommet sur la crise malienne qu’ils ont tenu le lundi 15...

Mali : l’ancien président Moussa Traoré n’est plus !

15 septembre 2020
Mali : l’ancien président Moussa Traoré n’est plus !

L’ancien président malien, le général à la retraite Moussa Traoré,  est décédé ce mardi 15 septembre 2020 à 83 ans, selon des sources familiales citées par plusieurs médias maliens. Au...

Mali : la CEDEAO donne un ultimatum d’une semaine à la junte pour la nomination d’un président de la transition civil

7 septembre 2020
Mali : la CEDEAO donne un ultimatum d’une semaine à la junte pour la nomination d’un président de la transition civil

Les chefs d'Etat et de gouvernement des pays membres de la CEDEAO qui se sont réunis ce lundi en sommet ordinaire à Niamey, ont exigé la nomination d'un président de...

CPI/USA : la procureure Fatou Bensouda sur la liste noire des Etats-Unis

3 septembre 2020
CPI/USA : la procureure Fatou Bensouda sur la liste noire des Etats-Unis

Les Etats-Unis sont passés des menaces aux actes en imposant des sanctions à Fatou Bensouda, la procureure de la Cour pénale internationale (CPI). La gambienne est désormais inscrite sur la...

Guinée : Alpha Condé « accepte » d’être candidat pour un troisième mandat

2 septembre 2020
Guinée : Alpha Condé « accepte » d’être candidat pour un troisième mandat

Le président Alpha Condé s'est enfin exprimé ce mercredi sur sa candidature à la prochaine présidentielle du 18 octobre. A l’adresse de ses partisans réunis au Palais du peuple de...

Sommet de la CEDEAO sur le Mali : la levée des sanctions conditionnée à une transition civile de 12 mois

28 août 2020
Sommet de la CEDEAO sur le Mali : la levée des sanctions conditionnée à une transition civile de 12 mois

A l’issue de leur second sommet extraordinaire sur la situation sociopolitique au Mali, qui s’est tenu par visioconférence ce vendredi 28 août, les chefs d’Etat de la CEDEAO ont pris...