NITA Fond Site Web 675 x 240

Yahya Jammeh assis drapeau Gambie

La Cour suprême doit rendre sa décision ce mardi 10 janvier sur les recours portant sur l’élection présidentielle du 1er décembre dernier et déposés par le parti du président sortant, qui demande l’invalidation des résultats. Yahya Jammeh, au pouvoir depuis 22 ans, refuse de quitter le pouvoir tant que cette institution n’a pas tranché sur les résultats.

Zeyna commission0

La Cour suprême est présidée par un juge nigérian, Emmanuel Fagbenle. Et autour de lui, mystère. Jusqu’à la dernière minute, l’incertitude plane. Selon plusieurs sources, les cinq juges nigérians et sierra-léonais désignés par Yahya Jammeh ont refusé de siéger dans cette Cour. Ils ne seraient en tout cas pas arrivés à Banjul.

L’audience aura-t-elle lieu en l’absence de la plupart des membres de la Cour suprême ? Cette audience sera-t-elle ajournée ?

Dans l'opposition, on s'interroge par ailleurs sur la neutralité de cette juridiction dont les membres sont nommés par le président sortant, de fait donc juge et partie. « Mais qui donc accepterait le verdict d’une Cour créée illégalement pour simplement prolonger des lois dictatoriales ? », s’indigne une coalition de l’opposition en exil.

La tenue de cette audience plonge le pays dans l'expectative puisque les décisions de Yahya Jammeh sont imprévisibles.

Une nouvelle mission de paix envoyée par la Cédéao

Ce mercredi, les deux médiateurs de la Cédéao (Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest) vont privilégier le dialogue afin que Yahya Jammeh respecte la Constitution et quitte le pouvoir avant l'investiture d'Adama Barrow prévue le 19 janvier.

Lundi, une réunion extraordinaire convoquée par le médiateur désigné de la Cédéao s’est penchée sur la crise gambienne à Abuja. Un mini-sommet qui a réuni les présidents nigérian, libérien, sénégalais et l’ex-président du Ghana, John Mahama, en sa qualité de médiateur adjoint. Etaient aussi présents le président de la commission de la Cédéao et le représentant du secrétaire général des Nations unies en Afrique de l’Ouest et au Sahel. La réunion a décidé d’envoyer une mission de paix ce mercredi à Banjul.

RFI



Commentaires

0
hankali
7 années ya
yaya djam
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer
CANAL + BAN1

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
2558 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
565 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
358 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
503 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
395 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
382 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2286 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages