mardi, 29 septembre 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


La delegation de la Cedeao en discussion avec Yahya Jammeh

Quatre chefs d'Etat de grands pays d’Afrique de l'Ouest sont arrivés en Gambie mardi 13 décembre pour tenter de trouver une issue à la crise politique. Ils entendent convaincre le président sortant Yahya Jammeh de revenir sur sa décision de contester sa défaite à l'élection présidentielle. Les pourparlers se sont ouverts dans l’après-midi et aucun résultat n'a pour l'instant été obtenu.

Zeyna transfert argent bis

Yahya Jammeh reste pour l'instant sur ses positions : l'élection présidentielle a été entachée d'anomalies, estime-t-il. Selon lui, la Commission électorale n'a pas correctement compilé les résultats et ses militants ont été intimidés lors du scrutin. Et pour en juger, le parti présidentiel a fait appel mardi soir à la Cour suprême, la plus haute instance judiciaire de Gambie.

Problème : ladite Cour suprême, présidée par un magistrat nigérian, n'a pas siégé depuis plus d'un an et il manque quatre juges pour qu'elle puisse fonctionner. Des juges qui devraient être nommés par le président Jammeh, le transformant donc mécaniquement en juge et partie du litige.

C'est du moins l'argument de l'association du barreau gambien pour disqualifier ce recours. « Si, en temps normal, le droit à un recours existe bel et bien, le fait est qu'il n'existe à l'heure actuelle pas de panel de magistrats habilité à siéger à la Cour suprême. En l'occurrence, il serait contraire à tous les principes de la justice que le président sortant nomme des magistrats à la Cour suprême, lesquels seraient chargés d'examiner un recours déposé par lui ou en son nom », estime Shérif Tambedou, le président par intérim de l’association du barreau gambien.

C’est aussi l’argument d’Adama Barrow, l'homme qui a été proclamé vainqueur par la Commission électorale, selon le porte-parole de l’opposition Khalifa Salla : « Dans les derniers jours de son mandat, nous ne reconnaissons pas au président sortant le droit constitutionnel de nommer des magistrats à la Cour suprême de Gambie et de leur faire prêter serment, afin qu'ils jugent son affaire », souligne-t-il. Le président de la Cour suprême, de son côté, ne s'est pas encore exprimé.

Pas d'avancée de la délégation de la Cédéao

En fin de matinée, mardi, alors que les chefs d'Etat arrivaient à Banjul, Yahya Jammeh a envoyé l'armée à la Commission électorale. L'institution est bloquée. Le personnel et son président ont été priés de quitter les lieux, sans autre explication. La Cédéao a menacé d’une intervention militaire, le chef d’état-major des armées, Ousmane Badjie revient sur sa loyauté offerte à Adama Barrow la semaine passée et déclare à la presse : « Jammeh me paie, c'est à lui que je réponds ».

Dans ce climat, la délégation des chefs d'Etat de la Cédéao a fort à faire. La présidente libérienne Ellen Johnson Sirleaf a d'ailleurs prévenu, ce mardi soir, à Banjul : « Un accord ne pourra pas être trouvé en un jour », a-t-elle déclaré à la presse, avant de reprendre le chemin de la présidence pour continuer de discuter avec Yahya Jammeh.

Tout au long de cette journée de négociations, Yahya Jammeh a donc réussi à étouffer la Cédéao, même si la délégation reste persuadée qu’elle va aboutir à un accord. Et si la diplomatie ouest-africaine est pour l'instant tenue en échec, dans le pays, Yahya Jammeh est de plus en plus isolé : des professeurs d‘université, des avocats estiment qu’il a trahi le pays, l’ambassadeur en poste à Washington a affirmé qu’il ne le soutenait plus. La population sera peut-être le dernier rempart pour l’empêcher de rester au pouvoir.

 

RFI

Zeyna transfert argent bis

Commentaires  

0 #1 Django 14-12-2016 14:11
Adama a tord de faire des déclarations pour enfermer Jammeh. Déjà c'est un mental on le caresse dans le sens des poils pour le faire partir et en suite on determine ce qu'on doit faire.
Comme c'est le cas il doit continuer sa lutte arme à la main jusqu'au dernier souffle car c'est un choix de la vie.
Et gars à la CEDEAO de foutaise!!!
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 Arizona 14-12-2016 21:01
Guri, Sassou, deby Bango, pierre nkuriziza, moi aussi je ferrai la meme chose.. Barrow ne pas été intelligent en le menacent de prison
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #3 ok 15-12-2016 07:09
Dans leur grande majorité, les présidents africains et particulièrement les francophones sont tous mal élus. Certains ont emprisonné leurs adversaires pour se présenter seuls et d'autres ont usé de leur position pour carrément subtiliser le pouvoir.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 karo01 15-12-2016 10:03
Dans tous les cas tout sauf une intervention armée d'où qu'elle vienne. On a compris la supercherie. On ne va plus nous avoir encore.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Coris Bank Epargne

Canal Promo Septembre Octobre 2020

Top de la semaine

Publier le 28/09/2020, 14:47
togo-le-president-faure-nomme-victoire-tomegah-dogbe-a-la-tete-du-gouvernement Le président togolais, Faure Gnassingbé, a nommé ce lundi 28 septembre, Mme Victoire Tomegah-Dogbé,...Lire plus...
Publier le 28/09/2020, 14:44
presidentielles-alma-oumarou-investi-candidat-du-rpp-farilla Le Rassemblement pour la Paix et le Progrès (RPP-FARILLA) a tenu hier dimanche 27 septembre à Niamey,...Lire plus...
Publier le 27/09/2020, 21:31
fenifoot-le-francais-jean-michel-cavalli-va-s-engager-avec-le-mena-national Le technicien français Jean-Michel Cavalli vient d’arriver à Niamey où il va s’engager avec la...Lire plus...
Publier le 27/09/2020, 19:12
mali-le-diplomate-moctar-ouane-nomme-premier-ministre-de-la-transition L’ancien chef de la diplomatie malienne, Moctar Ouane, a été nommé ce dimanche 27 septembre, premier...Lire plus...
Publier le 27/09/2020, 16:35
lutte-contre-la-covid-19-a-maradi-les-efforts-de-l-unicef-salues-par-les-communautes En collaboration avec le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF), la Radio Garkuwa de Maradi a...Lire plus...
Publier le 23/09/2020, 20:23
situation-politique-selon-hama-amadou-ce-qui-s-est-passe-au-mali-pourrait-se-reproduire-au-niger Investi le 19 septembre dernier à Dosso, candidat du MODEN/FA Lumana, l’opposant Hama Amadou a animé...
Publier le 23/09/2020, 06:45
ethique-et-bonne-gouvernance-les-douanes-nigeriennes-a-l-ecole-du-programme-anti-corruption-et-de-promotion-de-l-integrite-de-l-organisation-mondiale-des-douanes-a-cpi-omd Niamey abrite, du 22 au 23 septembre 2020, la première réunion des contributeurs internes et externes...
Publier le 25/09/2020, 19:22
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-25-septembre-2020 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 25 septembre 2020, dans la salle habituelle des...
Publier le 27/09/2020, 15:45
presidentielles-le-journaliste-salou-gobi-investi-candidat-du-cnr-gayya La Convention Nationale pour la République (CNR GAYYA) a tenu ce samedi 26 Septembre au Palais des...
Publier le 28/09/2020, 14:44
presidentielles-alma-oumarou-investi-candidat-du-rpp-farilla Le Rassemblement pour la Paix et le Progrès (RPP-FARILLA) a tenu hier dimanche 27 septembre à Niamey,...
Publier le 23/09/2020, 20:23
situation-politique-selon-hama-amadou-ce-qui-s-est-passe-au-mali-pourrait-se-reproduire-au-niger Investi le 19 septembre dernier à Dosso, candidat du MODEN/FA Lumana, l’opposant Hama Amadou a animé...
Publier le 25/09/2020, 19:22
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-25-septembre-2020 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, vendredi 25 septembre 2020, dans la salle habituelle des...
Publier le 27/09/2020, 16:24
niger-des-partis-politiques-comme-s-il-en-pleuvait Niger, 147 partis politiques légalement reconnus, 21 en instance de l’être ; Côte d’Ivoire 130...
Publier le 23/09/2020, 06:45
ethique-et-bonne-gouvernance-les-douanes-nigeriennes-a-l-ecole-du-programme-anti-corruption-et-de-promotion-de-l-integrite-de-l-organisation-mondiale-des-douanes-a-cpi-omd Niamey abrite, du 22 au 23 septembre 2020, la première réunion des contributeurs internes et externes...
Publier le 27/09/2020, 15:45
presidentielles-le-journaliste-salou-gobi-investi-candidat-du-cnr-gayya La Convention Nationale pour la République (CNR GAYYA) a tenu ce samedi 26 Septembre au Palais des...

Dans la même Rubrique

Togo : le président Faure nomme Victoire Tomegah Dogbe à la tête du gouvernement

28 septembre 2020
Togo : le président Faure nomme Victoire Tomegah Dogbe à la tête du gouvernement

Le président togolais, Faure Gnassingbé, a nommé ce lundi 28 septembre, Mme Victoire Tomegah-Dogbé, comme Premier Ministre. C’est la première femme à être nommée à la tête du gouvernement dans...

Mali : le diplomate Moctar Ouane nommé Premier ministre de la Transition

27 septembre 2020
Mali : le diplomate Moctar Ouane nommé Premier ministre de la Transition

L’ancien chef de la diplomatie malienne, Moctar Ouane, a été nommé ce dimanche 27 septembre, premier ministre de la transition. Après le président et le vice-président, il est la troisième...

Mali : un ancien militaire comme chef d’Etat et l’essentiel du pouvoir dans les mains de la junte militaire

21 septembre 2020
Mali : un ancien militaire comme chef d’Etat et l’essentiel du pouvoir dans les mains de la junte militaire

Les premières autorités de la transition politique sont connues depuis ce lundi 21 septembre 2020, veille de la célébration du 60e anniversaire de l’indépendance du pays. Il s’agit du colonel-major...

Mali : les chefs d’Etat de la CEDEAO exigent une transition civile et la dissolution du CNSP pour lever les sanctions (Communiqué final du Sommet d’ Accra)

16 septembre 2020
Mali : les chefs d’Etat de la CEDEAO exigent une transition civile et la dissolution du CNSP pour lever les sanctions (Communiqué final du Sommet d’ Accra)

Les Chefs d’Etats  et de gouvernement de la CEDEAO ont maintenu leurs exigences à la junte militaire lors du mini-sommet sur la crise malienne qu’ils ont tenu le lundi 15...

Mali : l’ancien président Moussa Traoré n’est plus !

15 septembre 2020
Mali : l’ancien président Moussa Traoré n’est plus !

L’ancien président malien, le général à la retraite Moussa Traoré,  est décédé ce mardi 15 septembre 2020 à 83 ans, selon des sources familiales citées par plusieurs médias maliens. Au...

Mali : la CEDEAO donne un ultimatum d’une semaine à la junte pour la nomination d’un président de la transition civil

7 septembre 2020
Mali : la CEDEAO donne un ultimatum d’une semaine à la junte pour la nomination d’un président de la transition civil

Les chefs d'Etat et de gouvernement des pays membres de la CEDEAO qui se sont réunis ce lundi en sommet ordinaire à Niamey, ont exigé la nomination d'un président de...