vendredi, 27 novembre 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


manuel valls candidat election presidentielle 0

En direct à la télévision depuis sa ville d'Evry, au sud de Paris, le Premier ministre Manuel Valls a annoncé, lundi 5 décembre 2016, qu'il serait candidat à l'élection présidentielle en mai prochain. Une annonce très attendue, d'autant plus depuis le renoncement de François Hollande à se représenter en 2017. Manuel Valls a ajouté qu'il démissionnerait dès demain.

Zeyna transfert argent bis

C'est dans la salle du Conseil municipal d'Evry, sa ville, son fief, cette salle où il s'est marié avec Anne Gravoin, que Manuel Valls a voulu faire sa déclaration, en présence de quelques centaines d'habitants, de ses amis politiques et de sa femme, présente au premier rang.

Il n'a pas tergiversé, il l'a dit quasiment tout de suite : « Je suis candidat à la présidence », ajoutant qu'il démissionnait de son poste de Premier ministre, pour mettre fin totalement au suspense. « Je veux tout donner pour la France », a-t-il déclaré. Surtout, il a fait valoir son avantage par rapport à ses concurrents de la primaire : « il faut une expérience forte, je l'ai, contre la droite, contre l'extrême droite ». Manuel Valls veut mener le combat ; il espère rassembler, c'est sa « responsabilité » a-t-il dit, et il a appelé chacun à faire un effort pour l'unité, en disant « ma candidature est celle de la conciliation ».

« Je veux me battre contre la droite, ses vieilles recettes des années 80. Je ne veux pas que les fonctionnaires travaillent plus pour gagner moins ; je ne veux pas que les déremboursements massifs de médicaments empêchent les plus modestes de se soigner ; je ne veux pas que nos enfants aient moins de professeurs, que nos villes et nos campagnes aient moins de policiers ou de gendarmes ; je ne veux pas que l'on casse notre sécurité sociale, l'hôpital public, que nos aînés aient moins de protection, et que les salariés attendent 70 ans - 70 ans ! - pour toucher une retraite à taux plein... »

Car c'est l'un des défis qui attendent Manuel Valls : le rassemblement. Manuel Valls n'est pas un candidat naturel. Il est très clivant, il l'a toujours été, il l'a même reconnu pendant son discours : il a pris des positions qui ont pu heurter. Il a notamment déclaré qu'il y avait deux gauches « irréconciliables ».

Forcément pour l'aile gauche du PS, Valls fait un peu office de repoussoir. Martine Aubry d'ailleurs a fait part, peu avant ce discours, de ses réserves, en disant qu'il n'était « pas évident » qu'elle soutienne Manuel Valls. On ne sait pas non plus pour l'instant quelles positions prendront les proches de François Hollande. Stéphane Le Foll a dit qu'il allait prendre du temps et du recul. Manuel Valls ne fait pas l'unanimité, il va falloir qu'il donne des gages à la gauche pour rassembler, et c'est ce qu'il a commencé à essayer de faire dès ce soir.

Le camp Fillon « plutôt navré »

Si certains se réservent encore de faire tout commentaire, beaucoup n'ont pas manqué de réagir à l'annonce de la candidature du Premier ministre. Du côté de Benoît Hamon, son futur adversaire à la primaire du PS en janvier, on estime que le chef du gouvernement « n'a fait qu'opposer les Français les uns aux autres ». Pour Mathieu Hanotin, le renoncement de François Hollande va en tout cas permettre un vrai débat sur la future ligne du Parti socialiste : « Est-ce que c'est une ligne libérale autoritaire ou une ligne sociale-démocrate ? »

Dans l'équipe de François Fillon, Valls ou Hollande, c'est du pareil au même. Mais on porte un jugement sévère sur ce Premier ministre qu'on estime vouloir se porter candidat pour satisfaire « ses ambitions personnelles », aux dépens des institutions et de la stabilité de l'exécutif. « On est plutôt navrés », confie Florence Portelli, porte-parole de François Fillon.

« Je ne vois pas comment il va pouvoir défendre ce bilan catastrophique », déclare pour sa part à RFI Jean-Lin Lacapelle, le secrétaire national aux Fédérations au sein du Front national, listant, pêle-mêle, les questions économiques et sociales, la crise migratoire et l'islamisme radical. Pour lui, les choses sont extrêmement claires, avec d'un côté « le bloc des anciens Premiers ministres responsables de la situation catastrophique du pays » – comprendre : François Fillon et Manuel Valls – et de l'autre, « la seule candidate sur le terrain du patriotisme ».

 

RFI

Zeyna transfert argent bis

Ajouter un Commentaire

Coris Bank Epargne

banniere spotlight BIS

Canal Horizon Nov Dec

Top de la semaine

Publier le 26/11/2020, 17:28
tandja-mamadou-baba-repose-pour-l-eternite-a-maine-soroa-sous-sa-terre-natale L’ancien président Tandja Mamadou a été inhumé ce jeudi en début d’après-midi à Mainé-Soroa, sa ville...Lire plus...
Publier le 26/11/2020, 14:14
burkina-le-president-roch-marc-christian-kabore-reelu-des-le-premier-tour-avec-57-87-des-voix-ceniLe président sortant Roch Kaboré, candidat du MPP, a été réélu dès le premier tour de l’élection...Lire plus...
Publier le 26/11/2020, 13:29
solidarite-nationale-orano-niger-et-ses-filiales-font-un-don-d-equipements-d-une-valeur-de-125-millions-fcfa-aux-victimes-des-inondations Dans le cadre de son engagement sociétal et en réponse à l’appel des autorités à la solidarité...Lire plus...
Publier le 26/11/2020, 11:27
obseques-officielles-de-tandja-mamadou-hommage-national-a-l-ancien-president-au-palais-de-la-presidence Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a assisté, jeudi matin, 26...Lire plus...
Publier le 24/11/2020, 19:52
officiel-baba-tandja-n-est-plus L’ancien président Tandja Mamadou vient de tirer sa révérence ce mardi 24 novembre 2020 à Niamey. A 82...
Publier le 23/11/2020, 09:00
coalition-bazoum2021-45-partis-soutiennent-bazoum-mohamed-pour-l-election-presidentielle Quarante-cinq (45) partis politiques membres de la Mouvance pour la Renaissance du Niger (MRN) ont...
Publier le 26/11/2020, 11:27
obseques-officielles-de-tandja-mamadou-hommage-national-a-l-ancien-president-au-palais-de-la-presidence Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a assisté, jeudi matin, 26...
Publier le 21/11/2020, 15:17
elections-presidentielles-15-partis-politiques-s-engagent-a-soutenir-albade-abouba-des-le-premier-tour Quinze (15) partis politiques ont signé un protocole accord, hier vendredi au sortir d’une réunion,...
Publier le 23/11/2020, 07:46
elections-malgre-des-defis-importants-le-niger-a-l-opportunite-d-assurer-un-transfert-paisible-du-pouvoir-selon-mohamed-ibn-chambas-envoye-special-du-sg-de-l-onu Le Représentant spécial du SG des nations unies en Afrique de l’Ouest et au Sahel  de l’ONU,...
Publier le 21/11/2020, 15:17
elections-presidentielles-15-partis-politiques-s-engagent-a-soutenir-albade-abouba-des-le-premier-tour Quinze (15) partis politiques ont signé un protocole accord, hier vendredi au sortir d’une réunion,...
Publier le 24/11/2020, 20:59
disparition-de-tandja-mamadou-le-president-issoufou-reporte-sa-visite-dans-la-region-de-maradi Suite à la disparition de l’ancien chef de l’Etat Tandja Mamadou ce mardi à Niamey, le président...
Publier le 24/11/2020, 19:52
officiel-baba-tandja-n-est-plus L’ancien président Tandja Mamadou vient de tirer sa révérence ce mardi 24 novembre 2020 à Niamey. A 82...
Publier le 23/11/2020, 09:00
coalition-bazoum2021-45-partis-soutiennent-bazoum-mohamed-pour-l-election-presidentielle Quarante-cinq (45) partis politiques membres de la Mouvance pour la Renaissance du Niger (MRN) ont...
Publier le 25/11/2020, 22:44
communique-du-conseil-des-ministres-du-mercredi-25-novembre-2020 En application de l’article 73 de la Constitution, le Premier Ministre a reçu du Président de la...

Dans la même Rubrique

Burkina : le président Roch Marc Christian Kaboré réélu dès le premier tour avec 57,87% des voix (CENI)

26 novembre 2020
Burkina : le président Roch Marc Christian Kaboré réélu dès le premier tour avec 57,87% des voix (CENI)

Le président sortant Roch Kaboré, candidat du MPP, a été réélu dès le premier tour de l’élection présidentielle avec 57,87% des voix, a annoncé la CENI qui a proclamé ce...

Ghana : l’ancien président Jerry Rawlings a tiré sa révérence

12 novembre 2020
Ghana : l’ancien président Jerry Rawlings a tiré sa révérence

L’ancien chef de l’Etat ghanéen, John Jerry Rawlings,  est décédé ce jeudi 12 novembre à Accra, ont annoncé plusieurs sources officielles. A 73 ans, cet ancien putschiste a dirigé l’ex...

Election américaine : Joe Biden est élu 46e président des Etats-Unis

7 novembre 2020
Election américaine : Joe Biden est élu 46e président des Etats-Unis

Joe Biden a été élu samedi président des États-Unis, l’emportant face à Donald Trump et mettant fin à une séquence politique inédite qui a secoué l’Amérique et le monde. Le candidat...

Côte d’ivoire : le président Alassane Ouattara réélu au premier tour avec 94, 27% (CEI)

3 novembre 2020
Côte d’ivoire : le président Alassane Ouattara réélu au premier tour avec 94, 27% (CEI)

La Commission électorale indépendante  (CEI) a annoncé que le président Alassane Ouattara a été réélu dès le premier tour de l’élection présidentielle du 31 octobre dernier avec 94,27% des voix....

Guinée : Alpha Condé réélu pour un 3e mandat dès le premier tour avec 59,49% des voix (CENI)

24 octobre 2020
Guinée : Alpha Condé réélu pour un 3e mandat dès le premier tour avec 59,49% des voix (CENI)

La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a proclamé ce samedi les résultats globaux provisoires de l’élection présidentielle du 18 octobre dernier. C’est le président sortant, Alpha Condé, qui est arrivé...

Nigeria : Buhari ferme et intransigeant face aux protestataires

23 octobre 2020
Nigeria : Buhari ferme et intransigeant face aux protestataires

Le président nigérian est enfin sorti de son silence plusieurs jours après le début des manifestations contre les violences policières qui ont déjà fait plusieurs dizaines de victimes et provoqué...