NITA Fond Site Web 675 x 240

C’est plutôt rare pour être souligné, quatre députés du parti au pouvoir, le Rassemblement pour le Mali (RPM), ont claqué la porte pour gagner les rangs d’un regroupement de partis d’opposition. Les démissionnaires ont rendu publique une lettre.

L’ambiance était devenue intenable au sein du RPM, le parti au pouvoir, expliquent les quatre députés démissionnaires dans leur missive. Ils donnent des détails : le débat interne n’existe plus et les querelles intestines ont progressivement miné l’action du parti présidentiel, disent-ils. Mais s’ils claquent la porte c’est également, affirment-ils, pour dire non à la gouvernance actuelle.

Ainsi, trois ans après l’élection triomphale du président malien Ibrahim Boubacar Keïta, « le constat est amer », écrivent-ils. Pour les quatre élus, il y a d’abord la situation dans le nord du pays. Là-bas, la crise s’est enlisée, sans espoir de résolution par les gouvernements successifs, peut-on lire dans la lettre de démission. Critique de la justice, du manque d’autorité de l’Etat, les démissionnaires déplorent par ailleurs l’aggravation des conflits intercommunautaires sur le territoire national.

Avec le départ des quatre députés, le RPM a certes toujours la majorité absolue au sein de l’hémicycle - 75 députés sur les 147 -, mais pour encore combien de temps ? Quant aux démissionnaires, ils vont grossir les rangs de l’ADP Mali, un parti qui a récemment quitté la majorité présidentielle pour prendre le chemin de l’opposition.

RFI



Commentaires

1
dan dawra
7 années ya
ce sont les memes maux qu'au Niger;lol
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
2
limou
7 années ya
c est des traitres ;
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire
0
zak
7 années ya
Citation en provenance du commentaire précédent de limou :
c est des traitres ;

Les vrais traitres tu les connais et c'est loin d'etre ces deputes la qui ont quitte la table pour rejoindre l'opposition. Quel depute Tarrayiste, quel ministre ou responsable tarrayiste a denonce publiquement la mal gouvernance dans ce pays. Lequel a denonce publiquement le saccage des commerces du petit peuple a la veille de la fete de tabaski ou de la rentree scolaire? Soyez honnetes pardon.
Like J'aime Répondre | Signaler ce commentaire

Ajouter un Commentaire

Enregistrer
CANAL + BAN1

Zeyna commission0

 

android_actuniger2.jpg

Télécharger l'application depuis notre serveur ICI
Image
Image
Image
Image

LOWEBTV.png

 
DEPART DU DERNIER VOL DE LA FORCE FRANÇAISE CE 22-12-2023
2279 vues
 
Conférence de presse des députés et sénateurs de la CEDEAO
544 vues
 
AUDIENCE DU GOUVERNEUR DE LA BCEAO JEAN CLAUDE KASSI BROU
340 vues
 
Communiqué conjoint de la visite officielle au Burkina Faso de Son Excellence le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, chef de l’État du Niger.
486 vues
 
Déclaration du Chef de l'État, le Général de Brigade Abdourahamane Tiani, à la suite de sa visite officielle au Burkina Faso.
376 vues
 
Prestation de serment des membres de la COLDEF et de la Cour d’état
372 vues
 
Le ministre en charge de l'emploi rencontre des bénéficiaires du PEJIP
2285 vues
 

logo-white.png

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12

Copyright © 2022, ActuNiger. Tous droits réservés. Designed by KM Media Group

0
Partages