vendredi, 18 septembre 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


Hillary Clinton et senateur Tim Kaine

Plus de 4 700 délégués démocrates étaient de nouveau réunis, mardi 26 juillet à Philadelphie, dans l'ambiance électrique d'une convention. Lors de cette deuxième journée, Hillary Clinton a officiellement été investie candidate à l'élection présidentielle. Du haut de ses 68 ans, l’ancienne secrétaire d’Etat devient la première femme à s'approcher si près de la Maison Blanche. Retour sur une journée qui restera dans l’histoire des Etats-Unis.

Zeyna transfert argent bis

C’est désormais officiel : Hillary Clinton, ancienne Première dame, ancienne sénatrice de New York et ancienne secrétaire d’Etat, est désormais la candidate du Parti démocrate pour l'élection présidentielle américaine de novembre 2016. A la Wells Fargo Arena, le vote des délégués s’est déroulé dans une ambiance digne d’une victoire lors d’une grande élection nationale. Hillary Clinton restera à jamais comme la première femme candidate d'un grand parti pour la Maison Blanche, après sa défaite à la primaire de 2008 face à Barack Obama, le premier président noir des Etats-Unis. Elle a mis dix ans pour en arriver là.

Lors de cette seconde journée de la convention démocrate 2016 en Pennsylvanie, le vote des délégués a été ponctué de grands moments, notamment lorsque Bernie Sanders, l’adversaire malheureux d’Hillary Clinton dans la primaire (qui avait rejoint la délégation de son Etat d'élection, le Vermont, dans cette convention), a interrompu le décompte symbolique des voix dans chacune des 57 délégations représentées pour annoncer lui-même la victoire de l’ancienne secrétaire d’Etat. « Je demande la suspension de la procédure de la convention, et je propose qu’Hillary Clinton soit investie par le Parti démocrate comme candidate à la présidence des Etats-Unis ! », a-t-il lancé sous les vivats.

Par ce geste, Bernie Sanders a reconnu sa défaite avec élégance. Mais certains de ses délégués ne se remettront pas de leur aventure, de cette « révolution manquée » qu'ils ont vécue. Un peu plus d’une centaine d'entre eux ont alors préféré quitter la salle après l'interruption du décompte. « J’ai choisi de quitter la convention, pour protester contre la manière injuste dont cette élection a été menée contre le sénateur Bernie Sanders. Et pour protester contre le parti et les dirigeants démocrates, qui se sont mal comportés à l’égard des supporters de Sanders », confiait Theresa, déléguée pro-Sanders du Texas.

Une manifestation spontanée des partisans de M. Sanders s'est finalement déroulée en salle de presse, mais sans incident. Une manière de se faire entendre une dernière fois plus qu'autre chose. Quelque 15 % des électeurs de Bernie Sanders affirment actuellement qu’ils ne voteront pas pour Hillary Clinton en novembre prochain, et pourtant leur amertume n’inquiète pas outre mesure les démocrates. En 2008, certains sondages affirmaient que la moitié des électeurs de Mme Clinton ne voteraient jamais pour Barack Obama, pour le résultat que l'on sait. Après cette parenthèse, la convention a d'ailleurs repris son cours tout à fait normalement.

Trois présidents l'assurent : la fusée « Hillary » est lancée

Deux anciens présidents ont ainsi pris la parole pour lancer « Hillary ». Jimmy Carter est d'abord apparu sur les écrans dans la salle, puis Bill Clinton est arrivé. En effet, la valeur historique de cette candidature féminine ferait presque passer au second plan le fait que celle qui entend devenir la 45e présidente des Etats-Unis est mariée depuis 1975 au 42e président des Etats-Unis. « Au printemps 1971, j'ai rencontré une fille », a lancé ce dernier à Philadelphie, en introduction d'un discours retraçant leur rencontre à l'université, puis la naissance de leur fille, les engagements de la première heure de sa compagne, ou encore les campagnes électorales qu'ils ont menées ensemble.

« La vie dans le monde réel est complexe, mais le vrai changement est une chose difficile à accomplir », a déclaré Bill Clinton. « Cette femme n'a jamais été satisfaite du statu quo, dans quoi que ce soit. Elle a toujours voulu faire progresser les choses. Elle est comme ça. » Une manière habile de préparer le terrain à la principale intéressée, qui a eu tout le loisir, dans la foulée, d'intervenir en duplex depuis ses terres de New York. Une mise en scène particulièrement soignée, la candidate apparaissant à l'écran entourée d'enfants. « Quelle journée et quelle soirée extraordinaires ! », a lancé Hillary Clinton.

 « Je n'arrive pas à croire que nous venons d'asséner un coup sans précédent au plafond de verre », a-t-elle ajouté, utilisant une image récurrente aux Etats-Unis, qui désigne les barrières invisibles entravant la carrière des femmes. Et de lancer ce message à l'adresse des plus jeunes : « Si des petites filles ont veillé ce soir pour regarder, je voudrais leur dire que je deviendrai peut-être la première femme présidente, mais que l'une d'entre vous sera la prochaine ! » Comme un symbole, la victoire finale de l'ex-secrétaire d'Etat avait été au préalable entérinée par Nancy Pelosi, véritable figure du Parti démocrate, qui fut entre 2008 et 2011 présidente de la Chambre des représentants.

Mme Clinton doit maintenant rejoindre Philadelphie pour s'exprimer devant les délégués et accepter formellement sa nomination, jeudi soir en clôture de la convention. Le plus dur commencera ensuite pour elle et son colistier Tim Kaine, avec la campagne contre le candidat des républicains, Donald Trump. Le magnat de l'immobilier compte une légère avance dans les derniers sondages publiés. Une rude bataille s’annonce entre ces deux figures, avant la tenue du scrutin le 8 novembre. En attendant, ce mercredi 27 juillet, tout le monde attend la prestation de Barack Obama à Philadelphie. Pour le président, ce discours devant les militants du Parti démocrate sonnera comme une sorte de premier adieu.

 

RFI

Zeyna transfert argent bis

Commentaires  

0 #1 wanemutune 28-07-2016 08:21
Qu’en pensent les oulémas, le pays le plus puissant au monde qui pourrait être dirigé par une femme? Que dit la religion?
Quand au Niger des femmes se battent pour un petit pourcentage de quelques postes ministériels de droit mais refusé! Ainsi va le monde!
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #2 moussa foullo 28-07-2016 09:41
Bonne chance pour Hillary Clinton, le monde est fait des hommes et des femmes qui doivent mutualiser leurs efforts pour construire l'avenir selon le destin divin.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #3 Ousmane Laouali 04-08-2016 12:32
Qu'en pensent les oulémas, le pays le plus puissant au monde qui pourrait être dirigé par une femme?
Ce possible en Amérique par un femme?
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 ADILA YAR TASSAOUA 06-08-2016 22:02
Un Compagnon du St Prophète Mohamed (rsaws) demanda un conseil au Messager d'Allah (swt): "QUI DU PÈRE ET DE LA MÈRE, DOIT-ON PRIMORDIALEMENT HONORER? L'Envoyé lui dit: "LA MÈRE". Et, après? "LA MÈRE". Et, après? "LA MÈRE? Et, ensuite? LE PÈRE conclut l'Imam des Prophètes. Une autrefois, le Guide de l'humanité, dit à ses compagnons: "Mariez-vous à de bonnes femmes pour mères à vos enfants et donnez de beaux noms à vos progénitures" car, le Jour du Jugement, les père, mère, enfants, époux... se fuient; et, le vulgairement nommé (Tête de Pintade, gueule de loup...) se plaindra devant le Seigneur Majestueux qui confondra les parents de ne l'avoir pas appelé d'un noble nom. Des prouesses d'Az Zoubeïr Ibn Awwam, celui-ci dit: "TOUT GRAND HOMME EST ÉLEVÉ, ÉDUQUÉ PAR UNE GRANDE FEMME; ET, ACCOMPAGNÉ PAR UNE GRANDE DAME". CERTES, DE CETTE BONNE GRAINE "HILLARY CLINTON", BIEN SÉLECTIONNÉE ET CHOISIE PAR LE PEUPLE AMÉRICAIN, il y'aura immanquablement, de bonnes récoltes aux USA, Incha Allah!.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Canal Promo Septembre Octobre 2020

Top de la semaine

Publier le 18/09/2020, 12:17
unicef-niger-en-fin-de-mission-la-representante-dr-felicite-tchibindat-felicitee-par-les-autorites-pour-son-travail-au-service-des-enfants Le Premier Ministre, M. Brigi Rafini, a exprimé au nom du Gouvernement du Niger, jeudi 17 septembre au...Lire plus...
Publier le 17/09/2020, 06:28
lutte-contre-le-chomage-des-jeunes-lancement-de-la-formation-de-reconversion-professionnelle-des-jeunes-diplomes-par-l-anpe-sur-financement-du-prodec Le Centre de Perfectionnement des Travaux Publics (CPTP) de Niamey a servi de cadre, mardi 15...Lire plus...
Publier le 16/09/2020, 20:17
communique-du-conseil-des-ministres-du-mercredi-16-septembre-2020  Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, mercredi 16 septembre 2020, dans la salle...Lire plus...
Publier le 16/09/2020, 11:19
mali-les-chefs-d-etat-de-la-cedeao-exigent-une-transition-civile-et-la-dissolution-du-cnsp-pour-lever-les-sanctions-communique-final-du-sommet-d-accra Les Chefs d’Etats  et de gouvernement de la CEDEAO ont maintenu leurs exigences à la junte...Lire plus...
Publier le 14/09/2020, 08:14
fichier-electoral-biometrique-les-coalitions-politiques-cap-20-21-et-gayya-zabbe-rejettent-en-bloc-les-resultats-de-l-audit-communique Communiqué des coalitions politiques CAP 20-21 et GAYYA ZABBE relatif a l’audit du fichier électoral...
Publier le 15/09/2020, 21:10
barkhane-dans-la-region-de-tillaberi-deux-lieutenants-francais-et-nigerien-dirigent-conjointement-une-operation-militaire Fin juillet 2020, sur une base opérationnelle avancée temporaire (BOAT) au cœur de la région de...
Publier le 16/09/2020, 11:19
mali-les-chefs-d-etat-de-la-cedeao-exigent-une-transition-civile-et-la-dissolution-du-cnsp-pour-lever-les-sanctions-communique-final-du-sommet-d-accra Les Chefs d’Etats  et de gouvernement de la CEDEAO ont maintenu leurs exigences à la junte...
Publier le 14/09/2020, 08:29
insecurite-2-soldats-de-la-garde-nationale-tues-dans-une-attaque-non-revendiquee-a-assamaka-region-d-agadez Deux (2) éléments de la Garde nationale du Niger (GNN) ont été tués samedi dernier suite à une attaque...
Publier le 16/09/2020, 20:17
communique-du-conseil-des-ministres-du-mercredi-16-septembre-2020  Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour, mercredi 16 septembre 2020, dans la salle...
Publier le 14/09/2020, 08:14
fichier-electoral-biometrique-les-coalitions-politiques-cap-20-21-et-gayya-zabbe-rejettent-en-bloc-les-resultats-de-l-audit-communique Communiqué des coalitions politiques CAP 20-21 et GAYYA ZABBE relatif a l’audit du fichier électoral...
Publier le 15/09/2020, 21:10
barkhane-dans-la-region-de-tillaberi-deux-lieutenants-francais-et-nigerien-dirigent-conjointement-une-operation-militaire Fin juillet 2020, sur une base opérationnelle avancée temporaire (BOAT) au cœur de la région de...

Dans la même Rubrique

Mali : les chefs d’Etat de la CEDEAO exigent une transition civile et la dissolution du CNSP pour lever les sanctions (Communiqué final du Sommet d’ Accra)

16 septembre 2020
Mali : les chefs d’Etat de la CEDEAO exigent une transition civile et la dissolution du CNSP pour lever les sanctions (Communiqué final du Sommet d’ Accra)

Les Chefs d’Etats  et de gouvernement de la CEDEAO ont maintenu leurs exigences à la junte militaire lors du mini-sommet sur la crise malienne qu’ils ont tenu le lundi 15...

Mali : l’ancien président Moussa Traoré n’est plus !

15 septembre 2020
Mali : l’ancien président Moussa Traoré n’est plus !

L’ancien président malien, le général à la retraite Moussa Traoré,  est décédé ce mardi 15 septembre 2020 à 83 ans, selon des sources familiales citées par plusieurs médias maliens. Au...

Mali : la CEDEAO donne un ultimatum d’une semaine à la junte pour la nomination d’un président de la transition civil

7 septembre 2020
Mali : la CEDEAO donne un ultimatum d’une semaine à la junte pour la nomination d’un président de la transition civil

Les chefs d'Etat et de gouvernement des pays membres de la CEDEAO qui se sont réunis ce lundi en sommet ordinaire à Niamey, ont exigé la nomination d'un président de...

CPI/USA : la procureure Fatou Bensouda sur la liste noire des Etats-Unis

3 septembre 2020
CPI/USA : la procureure Fatou Bensouda sur la liste noire des Etats-Unis

Les Etats-Unis sont passés des menaces aux actes en imposant des sanctions à Fatou Bensouda, la procureure de la Cour pénale internationale (CPI). La gambienne est désormais inscrite sur la...

Guinée : Alpha Condé « accepte » d’être candidat pour un troisième mandat

2 septembre 2020
Guinée : Alpha Condé « accepte » d’être candidat pour un troisième mandat

Le président Alpha Condé s'est enfin exprimé ce mercredi sur sa candidature à la prochaine présidentielle du 18 octobre. A l’adresse de ses partisans réunis au Palais du peuple de...

Sommet de la CEDEAO sur le Mali : la levée des sanctions conditionnée à une transition civile de 12 mois

28 août 2020
Sommet de la CEDEAO sur le Mali : la levée des sanctions conditionnée à une transition civile de 12 mois

A l’issue de leur second sommet extraordinaire sur la situation sociopolitique au Mali, qui s’est tenu par visioconférence ce vendredi 28 août, les chefs d’Etat de la CEDEAO ont pris...