dimanche 14 août 2022

3876 lecteurs en ligne -

fraren

Roch Marc Christian Kaboré élu président du Burkina Faso dès le premier tour

kabore elction burkina 0

La nouvelle est tombée vers 1h du matin ce mardi 1er décembre. Le candidat à la présidentielle burkinabè Zéphirin Diabré a reconnu sa défaite face à son rival Roch Marc Christian Kaboré. Le candidat du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) remporte cette élection présidentielle historique dès le premier tour avec 53,49 % des voix, contre 29,65 % pour le candidat de l'Union pour le progrès et le changement (UPC), selon des résultats provisoires de la Commission électorale nationale indépendante (Céni).

Zeyna_transfert_argent_bis.jpg

Tout s’est accéléré vers minuit au siège de l’UPC, le parti de Zéphirin Diabré, lorsque celui-ci est sorti pour annoncer aux journalistes présents qu’il se rendait chez son adversaire, au siège du MPP, le parti de Roch Marc Christian Kaboré, pour le féliciter de sa victoire, en toute logique et en toute bonne entente.

Il est arrivé vers 1h du matin au siège de son opposant dans une cohue indescriptible, où il s’est entretenu avec le vainqueur de cette élection présidentielle. Zéphirin Diabré, dans un geste de respect, a immédiatement reconnu sa défaite et mis fin au suspens. « Il n’y a pas de contestation à ce scrutin », a-t-il déclaré.

Zéphirin Diabré, candidat de l'union pour le progrès et le changement : « J'ai tenu à adresser de vive voix à M. Roch Marc Christian Kaboré toutes mes félicitations, puisque tout indique qu'il sera le nouveau président du Faso. »

Kaboré acclamé

Acclamé par plusieurs milliers de personnes réunies devant le siège de son parti, M. Kaboré a déclaré à ses partisans: « Nous devons nous mettre au travail immédiatement. C'est tous ensemble que nous devons servir le pays ». Le nouveau président élu a également promis aux Burkinabè sa « détermination pour ouvrir des opportunités de lendemains meilleurs », adressant ses « chaleureuses félicitations aux organes de la transition » mis en place après la chute du régime de Compaoré et qui ont organisé le scrutin.

La Céni a ensuite révélé les résultats provisoires de l'élection : 53,49 % (1 668 169 voix) pour M. Kaboré contre 29,65 %  (924 811 voix) pour M. Diabré. Le scrutin de cette élection historique au Burkina Faso a donc été remporté dès le premier tour par Roch Marc Christian Kaboré. « Cette élection s'est déroulée dans le calme et la sérénité, ce qui prouve la maturité du peuple du Burkina Faso », s'est félicité ce mardi matin le président de la Céni, Barthélémy Kéré qui a annoncé un taux de participation de 60%.

Roch Marc Christian Kaboré, nouveau président du Faso : « Mes premiers sentiments sont des sentiments de reconnaissance, pour l'honneur qui m'est fait pour exercer cette fonction exaltante dont je mesure par ailleurs le poids de la charge. »

Victoire attendue

Cette victoire du candidat du MPP était largement attendue, depuis qu'un institut de sondage le donnait en tête la semaine dernière et possiblement vainqueur dès le premier tour. C'était un peu un pari fou que s'était fixé le MPP : remporter cette élection « un coup K.O. », comme on dit en Afrique de l'Ouest. Et c'est un pari réussi, à la grande surprise d'ailleurs des observateurs politiques qui tablaient sur un second tour entre Kaboré et Diabré.

Roch Marc Christian Kaboré a en tout cas bénéficié d'une véritable « machine de guerre » qu'est devenu son parti, le MPP, qui avait récupéré au fil des mois beaucoup d'anciens cadres du président déchu Blaise Compaoré. Il s'est manifestement servi de leur expérience pour se hisser jusqu'au fauteuil présidentiel.

Félicitations de François Hollande

Lors de la COP21, qui se tient actuellement en France, le chef de l'Etat français a salué la bonne tenue des élections dans le pays. Le président François Hollande s'est déclaré « très heureux » du bon déroulement des élections, et notamment de la présidentielle, au Burkina Faso. Il a demandé au président sortant Michel Kafando, présent au Bourget pour la COP21, de transmettre ses « félicitations » à son successeur Roch Marc Christian Kaboré.


  Résultats nationaux provisoires

- Roch Marc Christian Kaboré, MPP - Mouvement du peuple pour le progrès, déclaré vainqueur dès le 1er tour avec 53,49 %
- Zéphirin Diabré, UPC - Union pour le progrès et le changement : 29,65 %
- Tahirou Barry - Paren : 3,09%
- Benewende Sankara - UNIR-PS :  2,77%
- Ablasse Ouedraogo - Faso Autrement : 1,93%
- Saran Sereme - PDC : 1,73%
- Victorien Tougouma - MAP : 1,63%
- Jean-Baptiste Natama - indépendant : 1,36%
- Issaka Zampaligre - indépendant : 1,22 %
- Adama Kanazoe - AJIR : 1,21%
- Ram Ouedraogo - RDEBF : 0,68%
- Salvador Maurice Yameogo - RDF : 0,49%
Boukaré Ouédraogo - indépendant : 0,48%
- Françoise Toe : 0,26%

RFI



Commentaires  

-3 #1 Kafando 01-12-2015 17:44
Blaise est parti Roch Blaise a été élu.Donc bonnet blanc blanc bonnet. le Prdt Issoufou sera surppri lui ki l'a aide a accéder o tron
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #2 Alheri 01-12-2015 22:24
Le MPP, le parti de Salif Diallo, vient de remporter les élections des le premier tour au Burkina Faso. La dynamique d'une élection présidentielle a un tour se poursuit. Bientôt, notre Zaki national sera réélu sans ambages des le premier tour. Votre serviteur, va prendre congé de vous pour aller travailler sur le terrain afin d'assurer une reelection propre de son excellence. Continuer a envailir les réseaux sociaux et l'internet, la vérité terrain est très loin de vos illusions.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #3 katanga tatchagué 01-12-2015 23:44
Alheri alias Blé Goudé, tu ne reviendra pas à l'assemblée. On te connait. tu parle toujours du terrain. Comme si ce terrain t'appartient à toi tout seul.
Le Guri sera vaincu par son ARROGANCE. Les nigériens respectent Mahamadou Issoufou, mais n'aiment pas ceux qui sont derrière lui. Vous serrez la cause de la défaite de Zaki ....
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #4 Tchikaji 02-12-2015 08:34
Guinée, côte d'ivoire, burkina bientôt le niger. Charlie va passer au premier tour avec 50.07% et on ne peut rien. Les loumanistes, ABCistes, seynistes doivent se resigner. La france a déjà fait son choix parcequ'ils defendent ses interets. Say day hawchi.
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #5 mes frères 02-12-2015 08:58
Si on pouvait aussi réussir une telle organisation au Niger. Qu'Allah nous choisisse un bon dirigeant un vrai croyant. Qui se voit comme s'il est devant Allah pour tout acte qu'il pose
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir

WEB TV

JEA 2022 : la déscolarisation, un mal qui gangrène l’école nigérienne

Image

Site web d'informations générales sur l’actualité politique, économique, culturelle, sportive au Niger et dans le monde.

Tél: (+227) 89 99 99 28  / 92 55 54 12
Email: contact@actuniger.com