jeudi, 21 février 2019
French Arabic Chinese (Simplified) English Turkish
Flash Infos
........ ....... ....... ........ ....... ....... ...... ........ ....... .......

vaccinaion meningite

L'épidémie de la méningite en cours au Niger devra relancer le débat sur les allocations budgétaires au niveau de notre pays. Loin des sujets de plus en plus alarmants sur la situation de la méningite au Niger où on enregistre officiellement 695 cas pour 75 décès sur l'ensemble du pays. Des chiffres certes inquiétants, mais qui ne devraient pas désarmer face aux efforts à déployer pour la mitigation de cette épidémie.

Dépassons les indiscrétions qui s'échappent sur la rareté du vaccin ou même la spéculation qui s'est emparée de son prix dans les pharmacies de la place où il serait vendu à des prix rédhibitoires. Normal, peut-être, quand on sait que toute pénurie est susceptible d'engendrer une envolée spectaculaire des prix. Gérons donc l'urgence qu'est l'épidémie en cours. Posons-nous aussi quelques questions de fonds:

1. Quelle est le taux d'allocation aux secteurs de la Santé dans notre budget national. Il est de moins de 7%, et là aussi l'essentiel du montant va dans la construction de Centres de santé ( pour bourrer les bilans), le paiement des salaires, les défraiements des réunions et divers perdiems versés aux agents.

2. Au Niger, sait-on aussi qu'environ 62% des dépenses faites dans le secteur de la Santé est supporté par les ménages eux-mêmes, en dépit du niveau avancée de la pauvreté, les Partenaires techniques et financiers contribuant à hauteur de 30%, là où l'Etat ne cède que 6%, le reste étant dispersé par des fonds de sécurité sociale .

3. Quand un Etat verse les maigres 6% de son budget dans la construction de Centres de santé, le paiement de salaires et perdiems des agents, serait-il capable de trouver des moyens pour acheter des vaccins pour se prémunir de la survenue d'épidémies aussi banales que la méningite? Le bruyant Programme Elargi de Vaccination (PEV) est lui-même entièrement soutenu par l'Extérieur à travers les "généreux" donateurs.

Et pourtant en juillet 2013, le Niger réitérait à Abuja son engagement, au cours d'un Sommet de l'Union Africaine sur la Santé, à affecter au moins 15% de son budget à la Santé publique d'ici à 2015. Nous y sommes, et on se retrouve avec des épidémies de maladies toutes évitables par une simple vaccination, avec un déficit de vaccins, avec trop de GAP par-ci par là!

Aux journalistes de creuser..... et de ne pas céder aux traitements factuels (superficiels) de l'épidémie. Posez le débat au fin......fond, vous y trouverez tout le gros mensonge entretenu depuis longtemps!

Djibril Saidou

Ancien journaliste Dakar-Sénégal

{jathumbnail off}

Commentaires   

+2 #1 Dream 21-04-2015 19:51
La santé est un droit (déclaration universelle des droits de l'homme ). Il faut tout faire pour que les gens soient protégés.
Citer | Signaler à l’administrateur
-5 #2 Alheri 21-04-2015 21:30
C'est mieux pour toi de rester rationnel.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #3 Samirou 22-04-2015 08:55
Alheri, c'est quoi "rester rationnel"?
Il faut reconnaitre que les africains et leurs présidents naviguent toujours à vue. Même les simples villageois qui n'ont jamais été à l'école savent que nous avons chaque année des cas de méningites et autres maladies récurrentes. Mais apparemment, le Gouvernement lui ne sait rien. Alors???
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #4 Alheri 22-04-2015 09:52
Donc, de 2011 a 2014, le gouvernement savait quelque chose. Et tout d'un coup, il ne connait rien. C'est justement ce genre de raisonnement malotru que l;auteur de l'article a éviter de faire.
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #5 dan dawra 22-04-2015 12:30
eh oui l"achat de l"avion du President n"était pas opportune
il faut envoyer dare dare cet avion acheter des vaccins pour les populations puisqu"il va tres vite
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #6 MOMO 22-04-2015 14:36
10000F la dosex3000000 d'enfants= 30 milliards de F. 60% déjà pris en charge par les parténaires
l'Etat ne peut pas mobiliser 10mdr au moins dans le pétrole, l'uranimaun, l'or, le charbon, le ciment, le transport ......... pour sauver les vies.
le Guri prefere depenser des mldrs dans sa fameuse campagne électorale en parcourant le pays pour corromptre une population ménacée de maladie et de faim.
10mldrs represent -ils quelques choses dans un budget de plus 120mldrs?
le president dors sur ses oreilles en se contant de prendre son avion et se ballader de pays en pays
malheurs aux fossoyeurs du peuple
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #7 Nigérien 22-04-2015 16:38
très bonne analyse Mr le journaliste mais il fallait porter ces critiques avant l'adoption du budget ;-0 ;-0
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #8 GASKIYA SAÏ ALLAH 22-04-2015 21:28
Il y a 2 jours à Stuttgart, j'avais longuement parlé avec un ami médecin spécialiste et professionnel allemand travaillant dans un laboratoire fabriquant des vaccins, y compris celui luttant contre la méningite. Sachez que cette maladie épidémiologique est à base de plusieurs différents virus dont le vaccin ne peut être stocké longtemps; donc, ne se fabrique qu'au besoin sur situation manifestée et attestée dans n'importe quel coin du monde. Or, l'épidémie tout comme la foudre n'eut jamais donné le temps à sa victime de se sauver en entendant le cri de Thor qui lance son cri "Tsâââ", cette maladie "la méningite" ne se signale qu'à la porte des zones qu'elle lança sa frappe; et, à ce moment seulement que les autorités peuvent commander les vaccins pour y faire face. Donc, l'on savait que le plus puissant richissime individu ou nation (producteur de pétrole et d'uranium soit-il) ne peut s'éviter l'éclatement du pneu de sa carrosse pour connaitre un accident; et, les barons de...
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #9 GASKIYA SAÏ ALLAH 22-04-2015 21:29
...de l'ancien pouvoir n'en diront pas le contraire pour avoir connu ces genres de catastrophique dans notre pays. Évitez d'envenimer une situation heureusement contrôlable en la parallélisant à la question politique. Que gagne-t-on en dramatisant la situation? Ne soyez pas comme l'opposition politique h+ypocrite qui prie la nature de retenir sa pluie pour qu'il y ait famine afin d'y trouver des arguments pour sa campagne électoraliste. De par le satellite, j'ai capté la télévision de l'opposition RTT du Niger et entendu un journaliste commenter la situation à Dosso et Niamey en reprochant au pouvoir de construire des échangeurs à coup des milliards pendant que le gvt se trouve dans l'incapacité de disposer de stock de vaccin contre cette maladie. Soyez assez élevé d'esprit avant d'intervenir sur ce genre de question. Qu'Allah (swt) assiste notre peuple et l'humanité tout entière afin que toute maladie dévastatrice soit endiguée et éradiquée de la surface de notre planète terre.
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #10 BATASSAYÉ JIKAN AGGO 23-04-2015 02:59
Tu viens de marcher sur mon clavier en expliquant la situation où j'ajoute que les labos qui fabriquent les vaccins contre la méningite sont semblable aux machines d'imprimeurs des livres qui ne se mettent en marche à plein régime que lorsque des éditeurs leur apportent des livres à imprimer; donc, différents des imprimeries des quotidiens qui se lancent même pour des cartes de visite, de mariage ou baptême et même des badges de réunions. Il faut que les hommes de médias évitent de se laisser entrainer dans l'arène qu'ils ne peuvent contrôler leurs mouvements au risque de se faire battre par des personnes aguerries de la discipline sportive. En plus, la question de vaccin n'est pas un domaine de n'importe quel labo pour contrôler la provenance et qualité d'un produit manufacturé. La complexité est qu'au lieu de guérir, la moindre erreur peut provoquer la tuerie de tout un peuple. Sagesse à nos soldats armés de plume et micro. NOS ENCOURAGEMENTS AU GVT DE L'HOMME BLEU DU DÉSERT.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #11 way 23-04-2015 09:49
L’épidémie est une réalité, raison de plus pour que les hommes de santé diagnostiquent sérieusement tout malade (car toute négligence minime soit elle contribue au décès du patient) qui se présente à eux afin de traiter à temps la maladie... ;-0
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #12 souleymane inoussa 23-04-2015 16:15
;-0 ;-0
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #13 alpha omega 24-04-2015 14:49
c'est navrant au NIGER :ne: tout se rapporte a la politique bandes de voyous 8) :z il ne reste qu'a politiser la MORT :eek:
BANDES DE MINABLES il faut avoir l 'esprit critique meme si on succe la queue de quelqu'un pour ,,,,,,,,,,,,,,
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #14 Abdourahaman Amadou 30-04-2015 15:10
A.R.S
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #15 sitou sanda eleve 04-05-2015 22:06
Nos dirigent sont les causes des pluisiurs morts si te chire tu auras la vaccination mé si te pauvre c pas le cas''ooh nous les pauvres Dieu et avec nous.. :-* :-* : ;-0 ;-0
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #16 misbaou 24-05-2015 09:04
ce nos dirigeants la cause d tte cett tragedi
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

BULLETIN REJEA N°12

Rejea Bulletin Info min

WhatsApp Image 2019-01-30 at 11.45.05.jpeg

IMG 20190108 WA0002

 // Ecouter de la musique moderne nigerienne \\ 
actuzik1 min

Dans la même Rubrique

IN MEMORIAM : Hommage à ma mère Djouldé Djibo Bakary

20 février 2019
IN MEMORIAM : Hommage à ma mère Djouldé Djibo Bakary

« La femme est le rayon de la lumière divine…Elle est Créateur, faudrait-il dire. Ce n’est pas une Créature. » (Djalal al-Din al-Rumi 1207- 1273) Tu es partie, ce 14 février 2019,...

Révision de l’Accord de Cotonou entre l'UE et 79 pays d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP) : une opportunité à saisir pour la création de la monnaie unique de la CEDEAO

5 février 2019
Révision de l’Accord de Cotonou entre l'UE et 79 pays d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP) : une opportunité à saisir pour la création de la monnaie unique de la CEDEAO

Entré en vigueur depuis le 1er avril 2003, l'accord de Cotonou entre l'UE et 79 pays d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (ACP) a pour objectifs : de rétablir les équilibres...

27 janvier 1996 – 27 janvier 2019 23 ème anniversaire : lettre à mon grand frère Mahamane Ousmane, ancien Président de la République du Niger

29 janvier 2019
27 janvier 1996 – 27 janvier 2019 23 ème anniversaire : lettre à mon grand frère Mahamane Ousmane, ancien Président de la République du Niger

« Celui qui ne sait pas d’où il vient ne peut savoir où il va car il ne sait pas où il est. En ce sens, le passé est la...

Pourquoi la retraite à 65 ans ?

28 janvier 2019
Pourquoi la retraite à 65 ans ?

Selon une rumeur de plus en plus persistante le gouvernement de la 7ème République compte allonger l’âge de la retraite à 65 ans. Certainement c’est dans cette perspective que la...

AMELIORER L’ENSEIGNEMENT PAR LES APP, TP ET LES SORTIES PEDAGOGIQUES

21 janvier 2019
AMELIORER L’ENSEIGNEMENT PAR LES APP, TP ET LES SORTIES PEDAGOGIQUES

En ce début du deuxième trimestre de l’année scolaire 2018-2019, j’ai décidé de vous parler de l’apprentissage pratique ou concret des élèves et étudiants. Oh, rassurez-vous, je ne vais pas...

Lettre ouverte au Président de la délégation spéciale de la ville de Niamey

21 janvier 2019
Lettre ouverte au Président de la délégation spéciale de la ville de Niamey

Il faudra s’occuper du phénomène de la mendicité à Niamey sans plus tarder… Nous aurons commis une grave erreur si nous croyons que nos propres enfants, scolarisés dans les meilleures...