samedi, 08 août 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


Djibril Saidou  Contibueur

Sur Télé Sahel, ce week-end, c'était des séances de jubilation, de "farotements" et de proclamations tous azimuts. C'était la joie et la réminiscence pour les nouveaux convertis, qui bénéficiaient à cette occasion de l'onction du "maître" supérieur. Par délégation. Le Niger vivait, dans le Zarmaganda ce week-end, une de ses pathétiques scènes, comme naguère sous le vent du "Renouveau démocratique" ou du "Tazartché".

La "Renaissance" de la transhumance. Ce phénomène a donc de beaux restes au Niger. Dommage. Le Zarmaganda doit-il en rire ou pleurer ? Des images et des discours révoltants et impertinents. Mais entendons-nous bien, ces discours auraient pu être tenus dans n’importe quelle contrée du Niger. Ces images pourraient provenir de n'importe quelle entité du Niger. Parce qu’ aucun parti au Niger n’a jusque-là fermé ses portes à des transhumants dont la seule motivation se résume soit à venir « brouter » soit à se prémunir contre d’éventuelles poursuites judiciaires. Et pourtant c’est notre démocratie qui prend un coup sérieux dans son « vécu », dans son évolution, les partis politiques étant obsédés par le strict et unique réflexe de massification, laissant en rade l’éthique. A sa décharge, il ne faut donc pas en vouloir seulement au PNDS d’avoir accueilli de nouveaux « guérilléros », quasiment tous ceux qui ont dirigé l’ont pratiqué.

Ce n’est donc pas nouveau. Il reste que cette transhumance politique, standardisée au fil des régimes politiques, fait également le lit à toutes les impunités, à toutes les prédations de deniers publics et à toutes les « mésaventures » que connaît notre pays, ces transhumants n’ayant ni « foi » ni idéologie ni conviction ou valeurs. Ils compromettent l’intérêt général et freinent la bonne marche du pays. On perd ainsi de vue les aspirations du peuple souverain, lesquelles se retrouvent autour de la MORALISATION de la vie politique. La société civile et même les partis politiques auront donc à s’employer pour s'attaquer à cette transhumance politique au cœur de l’Etat, si l’on veut que le Niger « RENAISSE » et prenne la rampe de son développement. Devrions-nous également avoir le courage politique d’attaquer ce vice, de « tuer » cet hydre du mal qui a produit une nouvelle classe bourgeoise au Niger, depuis la démocratisation du pays. Beaucoup de ces « VIP » auront de la peine à apporter la preuve « licite » et légale de leur enrichissement. On sait qu’au Niger ces bourgeois quasi "rentiers" qui narguent le peuple sont partis du « minimum vital » pour se retrouver multimillionnaires voire milliardaires, alors qu’ils ne furent guère héritiers de grosses fortunes et n’ont jamais été gagnant au loto. Et dans quelques mois ce sont ces fortunes illégalement acquises qui financeront, comme par le passé, les luttes politiques pour conquérir ou reconquérir le pouvoir. Pauvre de nous!

Djibril Saidou

Ancien journaliste Dakar-Sénégal

{jathumbnail off}

Commentaires  

+15 #1 Moussa Iro 23-03-2015 13:28
Voilà, je suis PNDS, mais je suis vraiment contre ces transhumants.Tout le mal part de ces genre de militants.Je partage entierement cette reflexion et chapeu bas à mr Djibrill Saidou.
Citer | Signaler à l’administrateur
+10 #2 KatchitchiKatchitchi 23-03-2015 14:22
Chapeau bas à toi aussi Moussa Iro et bien sûr à Djibril Saidou pour sa plume et son analyse. Il pointe du doigt un des maux qui freinent notre développement et encouragent la corruption. Halte aux transhumants, halte aux défections contre nature, halte halte et halte.
Citer | Signaler à l’administrateur
+10 #3 Jimrao 23-03-2015 14:43
Enfin, en voilà une de ces anlyses qui n'a rien à avoir avec les salades qu'on sert dans les médias à Niamey. c'est vraiement un gros probleme, cette affaire de trashumants, et je suis d'accord sur toute la ligne avec Mr Saidou, car tous les partis pratiquent cette affaire. J'ai milité au MNSD, et j'ai vécu trés mal dans ma chair de simple militant l'arrivée de nouvelles recrues à qui ont donnait tout. A quand l'éradication de ce fléau.En tous, quel plaisir de lire ce texte!
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #4 JMJ 23-03-2015 14:54
merci djibril pour l'article, c'est vraiment inouïe à quel point ces transhumances me rappelle le tazartché. Et depuis lors l'envie de regarder télé sahel m'est passée.
Cela prouve tout simplement que les militants n'adhèrent pas au parti par conviction ou par principe mais uniquement dans l'espoir de trouver du pâturage !
Comparaison n'est pas raison mais tout de même quand je vois des partis comme le FN en France ce parti la force mon admiration pas par les idées qu'il véhicule mais par la conviction de ses adhérents à leur principes malgré les échecs depuis des décennies il continu à progresser lentement mais surement.
Citer | Signaler à l’administrateur
+7 #5 Sarki Dan adar 23-03-2015 15:10
JMJ dans ce niger, tout est lié au ventre et mr djibril a bien fait toucher ce probleme du doigt. pas de convictions, ailleurs même au FN, les gens croient à des idées, mais chez nous, les gens croient au CFA.Et comme l'a si bien dit Mr Djibril, cette trashumance est à la base de tous nos déboires, puisque cela consacre l'impunité. Dommage, si tous les journalistes pouvaient réflechir comme ce monsieur, on aura aussi avancé.
Citer | Signaler à l’administrateur
+8 #6 ibrahim diallo 23-03-2015 15:36
Je suis d'accord avec le grand frère, le problème est posé, je pense que les partis feront attention à cette transhumance
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #7 saisou 23-03-2015 16:09
Mais de quoi se plaint-t-on? Ou est la liberté d'association? Je crois que la politique n'est pas une religion ou on est musulman ou chrétien on doit le rester malgré certains qui se convertissent dans l'une ou l'autre religion. Donc on a le droit de changer de parti comme on veut c'est çà la vivacité de la démocratie par exemple si beaucoup de français adhérent au FN ce qu'ils proviennent d'autres partis comme le PS ou l'UMP.Pourquoi on appelle pas çà la transhumance au pays des droits de l'homme?
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #8 Tchiwaké 23-03-2015 17:27
Masha Allah, ça fait longtemps que je ne me suis pas retrouvé dans la même direction que mes confrère. Grâce à cette analyse du frère Djibo vraiment je m'y retrouve.
J'en profite pour demander au frère Saisou d’être avec les confrères

J'aime le Niger
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #9 Jikan baré 23-03-2015 18:16
Trés bel article!bonne analyse. A toi saisou qui veut faire l'avocat du diable, la liberté des uns d'adherer au parti qu'ils veulent, ne doit pas outrager la morale.Il faut bien lire le probleme que pose ce monsieur, je trouve pertinent ce qu'il a écrit ici.bravo mr djibril seydou.
Citer | Signaler à l’administrateur
-6 #10 GASKIYA SAÏ ALLAH 23-03-2015 18:51
L'auteur de cet article, a-t-il ses parents encore ensemble ou divorcés? Connait-il son origine avant leur fixation dans son village natal? Certes, il ignore l'histoire de l'humanité qui se déplaçant de ville en ville, pays à pays, continent en continent à la recherche d'un coin favorable pour s'y installer. Apprenez l'histoire du peuple de Nouvelle Calédonie à l'autre bout du monde; comme transporté sur un radeau, ne manquent rien de caractère africain. Sont de souche suivantes: Diori Hamani => burkinabé-malien. Boubou Hama => Burkinabé. Mahamane Ousmane => tchadienne. Hama Amadou? (on le dit emmené tout BB du Burkina). Le sage Pdt Tandja => mauritanienne. Le Prévoyant Général Djibo Salou => malien. Très peu de ceux ont gouverné sont originalement nigériens. Dites: Les Juifs, Chrétiens et Musulmans étaient quoi avant d'épouser la foi en Dieu? Les nigériens cherchent de bons et vrais guides qu'ils ont trouvé en SEM le Pdt Issoufou Mahamadou de TARAYYA pour la RENAISSANCE. Point!
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #11 Bamarade 23-03-2015 19:13
Tout ce me choque dans la transhumance est son folklore médiatique. Des gens inconnus s'affichent et disent qu'ils ont changer du camps, en quoi c'est important pour moi qui attend des nouvelles plus sérieuses
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #12 Jikan baré 23-03-2015 19:21
Gaskiya Sai Allah, tu fais pitié, régarde ce que tu as écrit, ça n'a rien à voir avec ce que tu dis ici. Tu es simplement en hors sujet.Va démander pardon à Dieu.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #13 Hikima 23-03-2015 19:29
Y a aussi de potentiels leaders / guides dans lespartis oopposants, pourquoi ces trabshumants et vautours ne vont que vers celui qui a le pouvoir et qui a des fortes chances d'être réélu? Les frèresont déjà tout dit: tantôt pour se protèger contre des poursuites, tantôt pour mieux se positionner et continuer à nous voler. Alors, Gaskia saï Allah, n'essayez pas de comparer ces rapaces aux braves déplacés de l'histoire quevous avez eévoquer
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #14 Tchiwaké 23-03-2015 19:42
Gaskia saï Allah, la sincérité en soit n'est pas une garantie de la vérité: soyez honnête mon frère c'est qui va faire avancer notre cher Niger
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #15 Permanent 23-03-2015 20:34
Merci Jikan Baré et Tchiwaké pour vos réponses.
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #16 BAMUSON TCHUNKUSUMA 23-03-2015 22:17
Shuntons Jikan baré#12 et Tchiwaké#14 qui, dans la vie, semblent au niveau maternelle. D"où, je réponds à la place de mon ami GASKIYA, à ce Permanent#15 qui les enfonça davantage dans l'obscurité. Je ne m'adresse pas aux habitués à la consommation du tout-cuit comme les textes des romans d'amour; mais à des gens doués de sens qui réfléchissent. Pensant vous appeler à la lecture tel l'a conseillé le sage Pdt Tandja à la jeunesse consciente à aille dans les grandes bibliothèques pour s'habituer à la lecture et mieux comprendre le monde, C'est vous dire que c'est par la transhumance humaine dans le monde (certains de vos ancêtres furent transportés comme des sardines dans des négriers et travailler dans des plantations de coton et canne à sucre aux Amériques. N'est-ce pas de la transhumance? Si vos père et mère sont encore ensemble, certes ils s'acceptent et s'ils sont disjoints, chacun a dû chercher de meilleur partenaire, non? Loin d'être une religion, c'en est ainsi du politique.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #17 le chnois 23-03-2015 22:22
Des que vous voyez ces fluts de defection attendez vous a la fin honteuse d'un regime
Citer | Signaler à l’administrateur
+4 #18 Lumanaaaa 24-03-2015 00:23
Les déclarations de défection sont tout simplement ridicules. Pour ceux qui continuent à les faire, déchirez vos cartes de vos anciens partis devant la caméra, c'est plus crédible.
Citer | Signaler à l’administrateur
-2 #19 socip@niger.com 24-03-2015 05:53
ce pour nous faire croire que Lumana ne tien plus :D
Citer | Signaler à l’administrateur
-3 #20 Alheri 24-03-2015 08:30
Totalement d'accord avec GASKIYA SAÏ ALLAH, l'histoire est faite de transhumances et des conquêtes. Ce n'est pas parce qu'on n'est incapable de gérer son troupeau qu'on va accuser son voisin d’être le voleur de ses animaux. L’honnêteté exige qu'on reconnaisse ses erreurs et qu'on cherche a les corriger.
Citer | Signaler à l’administrateur
+7 #21 Ali M. Harouna Maiga 24-03-2015 09:35
monsieur Djibril Saidou a parfaitement raison mais il n’y a pas au Niger un parti qui n'a pas besoin des militants d'où qu'ils proviennent. il faut seulement éviter celle ou celui qui a un dossier avec la justice.........
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #22 le plumeur 24-03-2015 10:02
Il suffit de combattre l'impunité même au niveau des "grands boubous". Personne ne doit être à l'abri de poursuites pour détournement ou tout autre enrichissement illicite. Quant aux candidats au gain facile, il suffira de faire la promotion de la compétence et de combattre les promesses de "soutien contre poste ou marché".
Citer | Signaler à l’administrateur
-1 #23 Jikan baré 24-03-2015 12:06
Je suis d'avis avec cette analyse, la trahsumance ici est percue comme un échappatoire et c'est dangereux. Tchunkusuma, alherie, gaskiya, je sais que tu es la même pesronne, au lieu de t'exercer dans des insultes, tu ferais mieux d'apporter tes arguments. tu t'es mis à injurier ce Monsieur qui n'a fait qu'écrire ce qu'il pense, si tu n'es pas d'accord, tu combats ces arguments au lieu de l"injurier. Vraiment certains compatriotes manquent de bonne éducation. moi, je suis du PNDS tarayya, de Keita, mais je ne suis jamais d'accord avec ces defections d'opportunistes.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #24 chefu 24-03-2015 12:18
#10 GASKIYA SAÏ ALLAH
quel est l origine du PR actuel il ne suffi t de dire seleument pour les autres
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #25 bouba 24-03-2015 21:33
un bon article mais un parti politique a besoin de grandir,il faut bien que les militants viennent d ailleurs....le PNDS a grandi ses rangs quand elle etait a l opposition pourquoi voulez vous qu elle s arrete de grandir pendant qu elle est au pouvoir....
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #26 Souley Idi 25-03-2015 11:18
Bouba, il faut voir le probleme qu'il pose ici dans cet article, ce que cette trahshumance est à la base de beaucoup de problemes: detournements de deniers publics, impunité etc. Si les gens changent de parti sur la base de principes, c'est pas un probleme, mais on doit reconnaitre qu'au Niger comme l'a si bien souligné Mr Djibril, lorsque les gens changent de parti c'est pour aller manger ou pour se proteger de poursuites judiciares et c'est ça qui est grave, et c'est tout l'interet de ce bel article.Merci
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #27 guriste 30-03-2015 08:28
La transhumance politique nourrit la corruption (manger) et l'impunité (se protéger de la justice). POur le régime, cela consiste à utiliser et abuser des deniers publics pour acheter les consciences, quelle immoralité.
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #28 gaskya 30-03-2015 10:40
Ces gens de Lumana ne changeront jamais. Pour eux dès que tu ne vas pas à lumana, tu es un traître ou un pourri
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #29 reminber 30-03-2015 13:49
Question à 10 points :

Parmi les leaders des partis, il y'a un qui est dissident de l'ARN et dissident de la MRN? lequel?

es ce là une transhumance ou pas?
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Uastm rentree 2020

CANAL RECRUTEMENT 10500F

Top de la semaine

Publier le 08/08/2020, 17:34
inondations-une-vingtaine-de-victimes-par-noyade-d-importants-degats-et-plus-de-53-000-sinistres-enregistres Les pluies diluviennes enregistrées ces derniers jours au Niger ont occasionné une vingtaine de...Lire plus...
Publier le 07/08/2020, 19:08
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-07-aout-2020 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour,  vendredi 07 août 2020, dans la salle...Lire plus...
Publier le 07/08/2020, 18:33
lutte-contre-la-pandemie-du-covid-19-a-travers-le-papev-la-cedeao-apporte-son-soutien-au-niger-avec-un-don-en-faveur-des-enfants Dans le cadre du soutien au Niger dans la lutte contre le Covid-19, la CEDEAO en partenariat avec le...Lire plus...
Publier le 07/08/2020, 18:15
changement-climatique-et-securite-de-l-eau-les-journalistes-et-les-acteurs-de-la-societe-civile-au-coeur-de-la-lutte  Le Directeur-Pays de l’ONG Internationale Water Aid a présidé le Jeudi 06 Août 2020 à la maison...Lire plus...
Publier le 05/08/2020, 13:53
proces-lumana-en-appel-le-president-par-interim-oumarou-noma-obtient-gain-de-cause Le délibéré du procès en appel de l’affaire qui oppose le président par intérim du MODEN/FA Lumana...
Publier le 02/08/2020, 22:28
message-a-la-nation-du-president-de-la-republique-chef-de-l-etat-sem-issoufou-mahamadou-a-l-occasion-du-60e-anniversaire-de-l-independance-du-niger  Nigériennes, Nigériens, Mes Chers Concitoyens, C’est la dixième fois que je m’adresse à vous à...
Publier le 06/08/2020, 21:14
cote-d-ivoire-le-president-ado-candidat-a-un-troisieme-mandat Le président Alassane Dramane Ouattara (ADO) a annoncé, dans un message à la nation ce jeudi 6 Août...
Publier le 02/08/2020, 20:24
message-a-la-nation-de-l-opposition-politique-nigerienne-a-l-occasion-du-60eme-anniverssaire-de-la-proclamation-de-l-independance  Nigériennes, Nigériens, Chers hôtes vivant parmi nous, L’Opposition Nigérienne, regroupée au...
Publier le 03/08/2020, 22:18
alliance-gayya-zappe-le-pna-et-son-president-ne-sont-nullement-engages-par-l-investiture-d-un-candidat-a-la-presidentielle Le président du PNA Al’Oumma a confirmé à actuniger que ni lui et encore moins son parti ne sont en...
Publier le 05/08/2020, 13:53
proces-lumana-en-appel-le-president-par-interim-oumarou-noma-obtient-gain-de-cause Le délibéré du procès en appel de l’affaire qui oppose le président par intérim du MODEN/FA Lumana...
Publier le 03/08/2020, 22:18
alliance-gayya-zappe-le-pna-et-son-president-ne-sont-nullement-engages-par-l-investiture-d-un-candidat-a-la-presidentielle Le président du PNA Al’Oumma a confirmé à actuniger que ni lui et encore moins son parti ne sont en...
Publier le 07/08/2020, 07:06
gestion-des-fonds-de-la-defense-apres-sa-vaine-indignation-le-ministre-katambe-s-en-remet-desormais-a-dieu Le jeudi 30 juillet dernier, le ministre de la Défense nationale était au camp Garba Hassane de Niamey...
Publier le 07/08/2020, 19:08
communique-du-conseil-des-ministres-du-vendredi-07-aout-2020 Le Conseil des Ministres s’est réuni ce jour,  vendredi 07 août 2020, dans la salle...
Publier le 02/08/2020, 20:24
message-a-la-nation-de-l-opposition-politique-nigerienne-a-l-occasion-du-60eme-anniverssaire-de-la-proclamation-de-l-independance  Nigériennes, Nigériens, Chers hôtes vivant parmi nous, L’Opposition Nigérienne, regroupée au...

Dans la même Rubrique

Lettre ouverte citoyenne au Président de la République du Niger, Président en Exercice de la CEDEAO, sur l’accès au droit à la vérité aux Ayants droit du président Baré et des trois (3) autres victimes d’assassinat (Par Djibrilla Mainassara Baré)

8 août 2020
Lettre ouverte citoyenne au Président de la République du Niger, Président en Exercice de la CEDEAO, sur l’accès au droit à la vérité aux Ayants droit du président Baré et des trois (3) autres victimes d’assassinat (Par Djibrilla Mainassara Baré)

En exécution de l’Arrêt N°ECW/CCJ/APP/25/13, N°ECW/CCJ/JUD/23/15, rendu le 23 octobre 2015 par la Cour de justice de la CEDEAO sur « l’affaire Ayants Droit Ibrahim Mainassara Baré » relative aux...

La modification de la loi portant indemnités et avantages des députés : Quand les subtilités de la procédure législative financière échappent aux acteurs politiques !

3 août 2020
La modification de la loi portant indemnités et avantages des députés : Quand les subtilités de la procédure législative financière échappent aux acteurs politiques !

   Dans sa volonté de circonscrire les domaines de compétence du législateur, le constituant de 2010 a prévu à l’article 99 de la Constitution que « la loi fixe les règles...

Lettre ouverte au président de la République du Niger, Président en Exercice de la CEDEAO sur la crise au Mali (Djibrilla Mainassara Baré)

27 juillet 2020
Lettre ouverte au président de la République du Niger, Président en Exercice de la CEDEAO sur la crise au Mali (Djibrilla Mainassara Baré)

Monsieur le Président de la République, J’ai suivi avec un grand intérêt, à l’instar de tous nos compatriotes et les membres de notre communauté ouest africaine, la mission que vous...

Adieu, Docteur Jean-Pierre MAVOUNGOU, le beau-frère, l’ami et le confident

18 juillet 2020
Adieu, Docteur Jean-Pierre MAVOUNGOU, le beau-frère, l’ami et le confident

J’ai été froidement cueilli dans cette triste après-midi du dimanche 12 juillet 2020 par ces mots que nous redoutons tous tant et qui finissent par tomber fatalement un jour :...

La coalition pour le Sahel : le tremplin que le Niger attendait ? (Par Adam Maiga)

15 juillet 2020
La coalition pour le Sahel : le tremplin que le Niger attendait ? (Par Adam Maiga)

Comparé au Mali et au Burkina, le Niger garde une stabilité relative même si une extension de la menace djihadiste dans le Sahel pourrait changer cette donne. Toutefois, malgré ses...

Nouvelle ère politique (par Nouhou Garba Abdourahamane)

11 juillet 2020
Nouvelle ère politique (par Nouhou Garba Abdourahamane)

Après l’indépendance de notre pays, le Niger, plusieurs évènements se sont succédés, notamment la conférence souveraine de 1991, l’heure de la démocratie au Niger, ainsi depuis cette époque des partis...