jeudi, 26 novembre 2020
frarzh-CNentr
FLASH INFOS


DR DIALLO-reduit

Lorsque  nous  analysons  les  évènements   qui  ont conduit  ces  journalistes  véreux  de Charlie Hebdo à caricaturer  notre  Prophète  Mohamed  Sallalahou  Allahou Massallama (Que  la  Paix   Règne  sur  Lui)  nous ne pouvons que nous révolter  au plus haut  degré  .  L'humanité entière  a  été  insultée  et cela  est  inconcevable  même  en France ou  ailleurs. Nous sommes hors de ce duel  qui oppose  des  civilisations, des cultures  et des  religions .

La  colonisation  ne doit pas nous  dévier de notre  trajectoire   d'adeptes   du  Prophète  et  des  musulmans convaincus .Nous refusons  d'entrer  dans une fausse  logique  qui  doit   toucher  à notre  religion  musulmane  et nous condamnons  sans réserve tous  actes   et tous  ceux qui veulent  ou  tentent  de  nous  distraire  en   profanant  ce que nous avons  de meilleur  et  qui est  l'islam. Nous savons  que  la colonisation  tente  de garder  encore et toujours des  sujets  pour  les servir  au détriment de nos valeurs  qui  résistent  à  une intériorisation que nous avons  toujours   refusé   d'épouser. La  soit  disant  pacification,   le partage  de  l'Afrique, l'occupation  et l'administration des colonies sans  notre        consentement  sont  entre  autres   les résultats   de  toutes ces  scènes de  moqueries que ces   soit  disant  Charlie  Hebdo  nous opposent  avec  mépris.

En embarquant ceux  qui  ferment  les  yeux sur  des traitements qui  touchent  notre  Prophète. Le second mépris  que  nous avons  accepté  c'est   d'avoir  laissé  en croisant  les bras  les  Etats Unis  d'Amérique et  Georges  BUSH  père   et  fils déchirer  avec  des  lames de  fer, bombes, chars,  l'Irak   qui  fut  la grande  Mésopotamie,  l'une des  plus grandes  et vieilles civilisations   du  monde,  après  avoir  croisé  le  fer  avec  l'Iran  cette   République  Islamique.  Et  puisque  "l'assassin   revient  toujours  sur  ses  pas"  on  détruit  la   Libye   voisine  tout  ceci  en  prétextant  que  nous  ne  sommes  pas  des  démocrates  et  qu'il  faut nous  y  obliger  à  le  devenir   par  la  force. Nous avons  laissé  faire  pire  nous  avons applaudi  notre  propre enterrement. Quelle  honte! Voilà  le retour   de  la manivelle parce    que  là  où  les  armes  crépitent,  il  n' y  a  plus  de  dialogue  ni  de  paix  sinon  ceux  qui  fabriquent  ces  armes   et  qui  viennent  les  déverser  chez  nous  et  repartir   tranquillement   chez   eux auraient  dû   les  expérimenter    sur  leurs  propres   territoires à   l'exemple  de  Pasteur qui avait inventé  et  expérimenté   le  médicament  contre   la  rage  sur  sa  propre  personne.

Au lieu de le faire  sur  une  souris ou  sur une  autre  personne Voilà  un  responsable   On  nous  bombarde   et nous  dit  de  nous  tenir  debout pour  édifier un  Etat   de droit digne de  ce  nom. Mais  les  Occidentaux  savent  très bien  que  la  guerre et  la  violence  n'entrainent  que  des  conséquences  fâcheuses à l'endroit  des peuples  pacifiques qui  n'ont  rien  demandé  qu'à  vivre  tranquilles  et  en  paix   chez  eux. On  nous a associés   à  des  guerres  coloniales qui  ont décimé toute  la fleur de  la jeunesse  africaine  qui  laissent  aujourd'hui  des familles  endeuillées  , des  handicapés  ,  des  veuves  et  des orphelins qui  ont perdu  les  leurs.

A  regarder  de  près  et  en  analysant tous ces  tableaux  méprisant,  auquel  s'ajoute   la dernière présence  de  nos  dirigeants  sur  les  Champs  Elysées  pour  verser  des  larmes  sur ceux  qui  se  moquent  de  notre  Prophète ,sont des insultes  à  notre  appartenance de  à  la grande  famille   de  l'islam. Et  le comble et la plus grande dérive  demeurent ce défilé  à Paris  qui  aurait  dû  se dérouler  sur  le continent  africain  pour quoi   pas  au   Nigeria  voisin  victime  de ces  tueries. Naturellement  que  cela  a  été  une erreur  monumentale   que nous devons  corriger  rapidement  pour  notre  propre  intérêt,  partageant  une communauté   de  destin.  Au  lieu  de  faire recours  à  des  excuses  ou autres  stratagèmes  pour  nous  disculper  d'une faute  consciemment  ou  inconsciemment  commise  entrainant  des  conséquences  que nous aurions  dû  éviter.

Mais  où est notre maison commune  qu'est  Union  Africaine  censée  nous  représenter  et  se composer  d'une force commune  comme l'exigent  les  textes  de  cette Organisation  Continentale  qui  doit  répondre au nom de ces  Etats  africains  qui la  composent?   Le  Professeur  KI  ZERBO  avait  bien dit et écrit  à  juste  titre  que" lorsqu'on  abandonne  sa natte  pour  occuper  celle  des autres  on n'a  plus  de natte" Et c'est  également  à  l'image  de  "celui  qui  paye  vos  condiments  demeure  le vrai  père  de  famille  Vous  perdez  votre  légitimité  de  responsable  de  cette famille.  C'est irresponsable   et irrespectueux .Nous devons protéger  notre  religion  tout en respectant celles  des  autres, notre pays  étant  pétri  de  tolérance  et d'autres  qualités  humaines  qui demeurent  le ciment  de notre  solide  unité  qui repose  sur  un  Etat Uni  et  Indivisible.
                                                  

 Abdoulaye  HASSANE  DIALLO  Dr   Es Sciences  Politiques

Directeur  de  Publication  du  journal  Nigérien   La  Liberté   Nouvelle

Commentaires  

+1 #1 al min alh mamani 20-01-2015 02:11
Bien parlé
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #2 Ismael al Islam 20-01-2015 07:40
Voilà des gens qui ont une belle lecture des choses.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #3 GDM 20-01-2015 08:46
@ Docteur

J'ai lu avec beaucoup d'intérêts cette contribution. Et j'avoue avoir eu du mal à savoir si c'est le politologue qui parle ou le musulman engagé.
Docteur, il y a quand même eu un fait sans précédent dans notre pays. Les manifestations anti-charlie que vous tentez de justifier, se sont transformées en chasse aux chrétiens et à leurs biens. Pour un politologue, votre silence sur cet aspect est plutôt, pour le moins qu'on puisse dire, curieux.
Vous aviez cité le Professeur Ki-Zerbo. Lui, croyez-moi, il aurait eu une approche bien différente. Non pas parce qu'il avait été chrétien et fils de Pasteur d'ailleurs, mais parce qu'il était un intellectuel au service, pas uniquement des chrétiens ou des populations burkinabe, mais des causes africaines et humaines. Il faisait partie, avec Abdou Moumouni Dioffo, des intellectuels qui ont volé au secours de la Guinée après le départ des Français suite au vote du "Non" initié par Sekou Touré.
Citer | Signaler à l’administrateur
+3 #4 GDM 20-01-2015 08:47
@ Docteur (suite)
Docteur, votre contribution plaira certainement aux Al Min..., aux Al Islam, sans oublier les "Al Djihad", qui trouveront dans votre prise de position "intellectuelle", des éléments qui leur permettrait de justifier leurs actes et de soulager leur conscience, face aux actes odieux sans précédent posés. Quant à sa contribution à une compréhension beaucoup plus complexe des évènements en cours au Niger, elle n'est pas du évidente. Et sur son impact sur l'oeuvre de l'édification de la nation, à laquelle les intellectuels doivent s'atteler, il est clairement absent.
Citer | Signaler à l’administrateur
+6 #5 GDM 20-01-2015 08:50
@ Docteur
Vous savez Docteur, en vous lisant, j'ai le sentiment qu'une frange de l'intelligentsia nigérienne a dû également savourer, comme certains milieux religieux de la capitale et les politiques qui sont à leur solde ou qui les craignent plus que Dieu, le spectacle des églises en flamme , le pillage éhontés des biens des chrétiens et les échos faisant état des chrétiens qui, comme les Tutsi Rwandais, cherchaient des endroits pour sauver leurs vies.

Je finirai par cet appel : S'il y a encore des intellectuels laïcs, républicains et humanistes au Niger, il est vraiment tant qu'ils se fassent entendre. C'est maintenant !! Après ça sera trop tard.
Citer | Signaler à l’administrateur
+1 #6 Gado 20-01-2015 10:41
Bonjour Dr, ravi de vous lire. J'ai beaucoup apprécié votre réflexion très enrichissante. Et c'est bien dit, même si, je remarque que vous n'avez pas voulu vous pencher sur les évènements survenus à Niamey, Zinder et d'autres localités du notre pays. Vous connaissant, je sais que vous allez revenir sur ce sujet aussi. Bien à vous!
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #7 EspoirNiger 20-01-2015 21:39
Merci Docteur pour votre analyse. Mais moi j'ai une autre vision de ce phénomène qui a eu lieu dans notre cher pays. En effet, La pauvreté est un vice pour toute société. Quand on est pauvre on pense avec son sentiment, on devient très vite manipulable. Ce n'est plus le cerveau qui réfléchi mais plutôt le cœur. Or c'est quand le cerveau commence à réfléchir qu'on devient moins manipulable mais plus productif. Je n'ai aucun doute que ce qui se passe dans mon pays le Niger est très rationnel. Le taux de ce qui ne savent ni lire ni écrire dans une langue est de 71% tandis qu’au Ghana le taux de ceux qui savent lire et écrire est de 71%. Le faite de ne pas savoir lire ou écrire n'est pas dire que l'on ne pense pas mais plutôt on est très exposé aux pensées des autres. Car celui qui sait lire de lui même est autonome dans sa réflexion mais celui qui ne sait pas est influencé par celui qui le raconte.
Citer | Signaler à l’administrateur
+5 #8 EspoirNiger 20-01-2015 21:40
(Suite) L'histoire de l'économie nous a montré que le développement socio-économique est processus de longue haleine. Il y a un prix à payer et nous les chrétiens du Niger nous commençons à payer ce prix dans cette nouvelle phase de l'histoire du Niger.Et dans ce processus, l'éducation est une chose primordiale. Car à travers l'éducation on civilise la population vers un civisme national. Je n'ai rien contre ceux ont vandalisé nos églises et nos maisons à Zinder, pour moi ils ont fait sa dans l'ignorance et que Dieu le puissant leur pardonne, quand à moi j'ai pardonné. Je ne suis pas né chrétien, je suis né Nigérien. Le Docteur a oublié de mentionner que le christianisme comme l'islam sont des religions que l'on nous importé donc c'est un choix personnel.Or le Niger ce n'est pas un choix, je suis né dans ce pays et c'est ma première identité terrestre.
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #9 EspoirNiger 20-01-2015 21:41
(Suite fin) A mon humble avis, un Docteur en Science Politique doit être objectif dans son analyse, il n'y a pas place aux sentiments car ils viennent du cœur. C'est le cerveau qui peut raisonner d'une manière rationnelle et c'est quand le Niger arrive à trouver cette perle rare d'intellectuel que le Niger peut développer
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #10 EspoirNiger 20-01-2015 23:42
Docteur, je viens de lire un article intitulé: Pour Une lecture politico-historique du Phénomène Boko Haram que je vous conseil vivement de lire. Cet article est vraiment objective, plein d'information et édifiant pour un lecteur nigérien. Je vous suggère de vous inspirer de l'auteur pour nous écrire ces genres d'article oh combien de fois intellectuel pour la bonne formation de la jeunesse nigérienne. :ne:
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #11 nom commun 21-01-2015 11:57
voila les sages qu'il faut pour notre cher Niger :lp
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #12 NABARO 21-01-2015 12:32
est ce qu on t a vu une seule fois a la mosquèe du quartier ?
Citer | Signaler à l’administrateur
0 #13 MKM 21-01-2015 16:24
Merci Docteur,ces genres d'analyses sont rares dans notre pays en ces temps qui courent. La vérité est trop amère à avaler surtout si on ne veut pas regarder du bon coté.On s'obstine à défendre quelqu'un même quand les arguments ne tiennent pas. :ne:
Citer | Signaler à l’administrateur
+2 #14 MlmB 22-01-2015 14:45
c'est qu'a même impressionnant de lire un article plus ou objectif écrit par un baron de la 5eme et de la 6 eme republique au Niger.
Citer | Signaler à l’administrateur

Ajouter un Commentaire

Coris Bank Epargne

banniere spotlight BIS

Canal Horizon Nov Dec

Top de la semaine

Publier le 26/11/2020, 11:27
obseques-officielles-de-tandja-mamadou-hommage-national-a-l-ancien-president-au-palais-de-la-presidence Le Président de la République, Chef de l’Etat, SEM Issoufou Mahamadou, a assisté, jeudi matin, 26...Lire plus...
Publier le 25/11/2020, 22:44
communique-du-conseil-des-ministres-du-mercredi-25-novembre-2020 En application de l’article 73 de la Constitution, le Premier Ministre a reçu du Président de la...Lire plus...
Publier le 25/11/2020, 17:51
argentine-le-footballeur-diego-maradona-est-mort-a-l-age-de-60-ans La légende du football Diego Maradona est décédée ce matin à la suite d'un arrêt cardio-respiratoire à...Lire plus...
Publier le 25/11/2020, 15:57
disparition-de-tandja-mamadou-l-ancien-president-sera-inhume-ce-jeudi-a-maine-soroa-sa-ville-natale Les obsèques officielles de l’ancien Président de la République Tandja Mamadou auront lieu le jeudi 26...Lire plus...
Publier le 25/11/2020, 13:26
droit-de-l-enfant-atelier-de-formation-des-journalistes-des-membres-du-parquet-et-de-la-pj-sur-le-droit-a-l-image-des-enfants-au-sein-des-medias-2 En partenariat avec l’UNICEF, le Conseil Supérieur de la Communication (CSC) a organisé ce mercredi 25...Lire plus...
Publier le 24/11/2020, 19:52
officiel-baba-tandja-n-est-plus L’ancien président Tandja Mamadou vient de tirer sa révérence ce mardi 24 novembre 2020 à Niamey. A 82...
Publier le 23/11/2020, 09:00
coalition-bazoum2021-45-partis-soutiennent-bazoum-mohamed-pour-l-election-presidentielle Quarante-cinq (45) partis politiques membres de la Mouvance pour la Renaissance du Niger (MRN) ont...
Publier le 20/11/2020, 10:16
presidentielles-la-requete-des-3-candidats-a-la-cour-constitutionnelle-sur-la-candidature-de-bazoum-declaree-irrecevable-arret La Cour Constitutionnelle vient de juger « irrecevable », la requête déposée la semaine dernière par...
Publier le 21/11/2020, 15:17
elections-presidentielles-15-partis-politiques-s-engagent-a-soutenir-albade-abouba-des-le-premier-tour Quinze (15) partis politiques ont signé un protocole accord, hier vendredi au sortir d’une réunion,...
Publier le 23/11/2020, 07:46
elections-malgre-des-defis-importants-le-niger-a-l-opportunite-d-assurer-un-transfert-paisible-du-pouvoir-selon-mohamed-ibn-chambas-envoye-special-du-sg-de-l-onu Le Représentant spécial du SG des nations unies en Afrique de l’Ouest et au Sahel  de l’ONU,...
Publier le 20/11/2020, 10:16
presidentielles-la-requete-des-3-candidats-a-la-cour-constitutionnelle-sur-la-candidature-de-bazoum-declaree-irrecevable-arret La Cour Constitutionnelle vient de juger « irrecevable », la requête déposée la semaine dernière par...
Publier le 21/11/2020, 15:17
elections-presidentielles-15-partis-politiques-s-engagent-a-soutenir-albade-abouba-des-le-premier-tour Quinze (15) partis politiques ont signé un protocole accord, hier vendredi au sortir d’une réunion,...
Publier le 24/11/2020, 20:59
disparition-de-tandja-mamadou-le-president-issoufou-reporte-sa-visite-dans-la-region-de-maradi Suite à la disparition de l’ancien chef de l’Etat Tandja Mamadou ce mardi à Niamey, le président...
Publier le 24/11/2020, 19:52
officiel-baba-tandja-n-est-plus L’ancien président Tandja Mamadou vient de tirer sa révérence ce mardi 24 novembre 2020 à Niamey. A 82...
Publier le 23/11/2020, 09:00
coalition-bazoum2021-45-partis-soutiennent-bazoum-mohamed-pour-l-election-presidentielle Quarante-cinq (45) partis politiques membres de la Mouvance pour la Renaissance du Niger (MRN) ont...

Dans la même Rubrique

20 Novembre 2020 - Journée Mondiale de l’Enfance : Réinventons l’avenir pour chaque enfant (Par Ilaria Carnevali, Représentante a.i. de l’UNICEF au Niger)

20 novembre 2020
20 Novembre 2020 - Journée Mondiale de l’Enfance : Réinventons l’avenir pour chaque enfant (Par Ilaria Carnevali, Représentante a.i. de l’UNICEF au Niger)

Le 20 novembre de chaque année marque la journée mondiale de l’enfance. Cette journée vise à rappeler l’importance de garantir et faire respecter les droits de chaque enfant, aujourd’hui plus...

Lettre ouverte à l’ex pensionnaire du Lycée National Issoufou Mahamadou sur les souvenirs  provoqués par l’inauguration de l’Hôtel du Ministère des Finances (Par Djibril Baré)

22 octobre 2020
Lettre ouverte à l’ex pensionnaire du Lycée National Issoufou Mahamadou sur les souvenirs  provoqués par l’inauguration de l’Hôtel du Ministère des Finances (Par Djibril Baré)

Cher grand-frère, L’inauguration, le jeudi 15 octobre 2020 à travers une cérémonie officielle de l’Hôtel des Finances devant abriter tous les services relevant du Ministère des Finances érigé en plein...

Élections présidentielles : pour une confrontation loyale et équitable, gage d'une certaine intelligence politique au service du pays

22 septembre 2020
Élections présidentielles : pour une confrontation loyale et équitable, gage d'une certaine intelligence politique au service du pays

L’investiture, comme candidats aux prochaines élections présidentielles, de deux autres poids lourds de la politique nigérienne, constitue à n’en point douter un évènement qui constitue un tournant majeur dans la...

L’éligibilité à l’épreuve de la condamnation pénale au Niger (Par Adamou Issoufou)

6 septembre 2020
L’éligibilité à l’épreuve de la condamnation pénale au Niger (Par Adamou Issoufou)

De la vision positive et égalitariste de l’homme, il se dégage une présomption d’aptitude à l’exercice du pouvoir par tous les hommes. Le style impersonnel introduit, illustré par l’emploi de...

Lettre ouverte citoyenne de félicitations au président Tchadien Idriss Déby pour son élévation à la Dignité de Maréchal par la Représentation nationale (Par Djibrilla Mainassara Baré)

28 août 2020
Lettre ouverte citoyenne de félicitations au président Tchadien Idriss Déby pour son élévation à la Dignité de Maréchal par la Représentation nationale (Par Djibrilla Mainassara Baré)

M. le président de la République, L’actualité brûlante dans notre sous-région, m’autorise à revenir sur votre élévation, le 11 Août 2020 à N’Djaména, à la dignité de Maréchal du Tchad,...

Il ne faut pas être naïf, la Russie ne viendra pas sauver le Mali (Par Gado Alzouma)

26 août 2020
Il ne faut pas être naïf, la Russie ne viendra pas sauver le Mali (Par Gado Alzouma)

En voici les raisons: Tout d’abord, certains Africains ont parfois pour habitude d’adopter des comportements et des attitudes que nous croyons acceptables, comme allant de soi, mais que les autres...